Renato Civelli, un temps sur le départ notamment à la reprise de cette saison, reste très surpris par la tournure des évènements de ces derniers jours. En effet, concernant la  saison en cours, il précise à Nice Matin : "  Il reste encore quatre jours avant la fin du mercato. Je pense que l'effectif va encore bouger. C'est pour ça qu'on ne peut pas vraiment se projeter. Ce qui est sûr, c'est qu'on a perdu des joueurs très importants. J'espère qu'on n'en perdra pas d'autres. Un maintien se joue à rien et plus tu as de joueurs d'expérience, mieux c'est."

 

Cette politique, placée sous le signe de la jeunesse, peut amener quelques inquiétudes sur le côté "expérience" de l'équipe.

 

Le défenseur niçois reste perplexe sur le départ de Fabian Monzon: "Il a eu des touches en Italie mais le club voulait le garder. Quinze jours après, il n'était plus là. Je suis content pour lui parce qu'il rejoint Lyon qui est un grand club. Il se sentait bien ici, sa famille aussi."

 

A propos de son avenir, le joueur reste évasif...   "J'ai toujours dit que je voulais rester. Je suis très bien à Nice. Mais dans le football, rien ne me surprend, tout peut arriver. Pour l'heure, le club est assez occupé avec le mercato. Les prolongations ne sont pas à l'ordre du jour. Peut-être que nous en parlerons plus tard, ou pas..." Les départs rapides de Guié Guié ou de Dja Djé Djé montrent que le Gym bouge vite, trop vite? On ne le saura qu'à la fin du championnat.

 

Pour finir, Cvitanich est au courant des objectifs niçois: "On a déjeuné ensemble à Buenos Aires, je lui avais dit la vérité, que le club avait joué le maintien lors des trois dernières saisons et que cette année sera encore difficile. Quand Fabian (Monzon) a signé ici, il pensait qu'on allait joueur les dix premières places..."


Commentaires   

#1 pettinati 01-09-2012 16:55
RENATO THE BEST AND THE BEAST !!!!!

Ajouter un Commentaire