L'OGC Nice montre une image d'amateurisme dont les médias n'hesitent pas à faire écho. Ce matin nous pouvions lire dans Aujourd'hui en France :

 

 

"Il y a deux semaines déjà, à la veille de la réception de Lorient, son licenciement fut tout proche. Il (Ollé-Nicolle) avait alors dû son salut au seul fait qu’aucun accord n’ait pu intervenir avec Elie Baup. C’est à leur arrivée au centre d’entraînement que les joueurs ont, pour la plupart, appris le changement d’entraîneur qui sera effectif aujourd’hui. Avec Eric Roy à sa tête, Nice espère donc retrouver des couleurs. Et surtout des valeurs. En effet, aujourd’hui, l’image du club est passablement écornée. Ses dirigeants enchaînent, il est vrai, depuis plusieurs semaines les déclarations maladroites. Ils ne s’attirent, au passage, que des moqueries et renvoient une impression d’amateurisme peu en rapport, il est vrai, avec les exigences d’un club professionnel."

 

Sur le site chronofoot :

 

Les dirigeants niçois essaieraient de faire d’Ollé-Nicole un prête-nom jusqu’au terme de la saison. En effet, aucun des trois nouveaux entraîneurs ne possède le diplôme permettant d’exercer en Ligue 1. Le désormais ex-coach pourrait donc se retrouver sur le banc niçois lors du déplacement au Mans samedi, sans pour autant diriger l’équipe. Ubuesque!

 

Dans l'Equipe :

 

On leur (Marsiglia, Gioria et Roy) a interdit de parler jusqu'à ce que la situation soit redevenue plus claire. Ce sera peut être pour aujourd'hui vraisemblablement... Ou plus tard.

 

Sur le site Europe 1

 

L'attaquant malien Mamadou Bagayoko explique ainsi: "Les trois entraîneurs se sont présentés à nous, mais nous n'avons pas été informés de quoi que ce soit. Pour nous, Didier Ollé-Nicolle est toujours le coach". En fait, les dirigeants niçois tentent d'obtenir d'Ollé-Nicolle qu'il serve de prête-nom jusqu'à la fin de la saison, aucun des trois entraîneurs nommés ne disposant du DEPF, diplôme indispensable pour officier sur un banc de Ligue 1 !

 

Ce n'est pas le communiqué officiel qui nous fera passer pour un club professionel et structuré

 

Nous envisageons de licencier Monsieur Didier OLLE NICOLLE. La procédure de licenciement étant en cours, conformément à la loi, aucune décision ne peut être prise avant l’entretien préalable, qui aura lieu la semaine prochaine, puis la procédure spéciale de conciliation prévue par la Charte du Football.

S'agissant de ce qui est reproché à Monsieur Didier OLLE NICOLLE, la législation nous interdit d'en dire plus.

Dans l'intervalle, nous avons pris des mesures conservatoires : depuis hier et jusqu'à nouvel ordre, l’entraînement sera assuré par Messieurs Eric ROY, René MARSIGLIA et Frédéric GIORIA.

En ce qui concerne enfin les contrats des adjoints de Monsieur Didier OLLE NICOLLE, ils sont pour l'instant poursuivis.

Au-delà de tout ça, le plus important, c'est le maintien en Ligue 1 et le match capital de samedi contre Le Mans.

 

Bref, le gym a encore montré ses limites après les décisions fluctuantes des dernières semaines au niveau du licenciement d'Ollé-Nicolle comme du transfert de Loïc Rémy...

Ajouter un Commentaire