Quelques fois à la lecture de la presse matinale on remarque quelques phrases très courtes qui peuvent faire réfléchir.

 

Aujourd’hui, il y en a deux.

 

La première concerne Maurice Cohen. Le président niçois, en désaccord avec les actionnaires principaux du club à propos du transfert de Loïc Rémy, se prend en « pleine face » une réaction cinglante de la part de G.Stellardo (un des deux actionnaires les plus puissants du Gym) aujourd’hui dans Nice Matin : « Celui qui commande, c'est celui qui a l'argent ! » Dur d’être remis à sa place après 7 ans d’un boulot bien fait. Mais Maurice Cohen a déjà la parade : « J'ai fait venir Didier Ollé-Nicolle. Je ne le lâcherai pas. » Gilbert Stellardo a raté un de ses objectifs. Il n’économisera pas un salaire de président aussi facilement.

 

La seconde concerne le côté sportif et Loïc Rémy. Nous ne savons pas si le joueur a changé d’avis depuis le début de son feuilleton. A l’époque il souhaitait rester à Nice un an de plus pour être assuré de jouer, afin d’avoir une chance d’être dans le groupe de l’Equipe de France pour la Coupe du Monde. Aujourd’hui, tellement de choses ont été écrites, dites (le joueur a-t-il donné son accord sur ces propos ou non, rêve-t-il d’aller à Lyon ou pas…)… venant de tellement de personnes différentes (actionnaires, agent, joueur, amis)… qu’il est difficile de se faire sa propre opinion. A tel point que nous ne savons même pas si le joueur, lui-même, le sait. Quoiqu’il en soit aujourd’hui une petite réflexion de Sidney Govou devrait le faire réfléchir : « Loïc, je l’aime bien. Tant qu’un joueur vient pour qu’on soit meilleur, ça me va. Mais si Loïc veut prendre ma place, ça ne va pas être facile. Parce que je vais me battre pour jouer. » Alors argent ou sport ? On quadruple son salaire, on gave les actionnaires niçois et son agent, ou on tente de jouer la Coupe du Monde… ? Question compliquée… Que l’attaquant niçois n’oublie pas qu’un joueur peut faire valoir ses choix. Il suffit de regarder le cas Piquionne. Ce dernier, ne voulant pas venir à Nice (c’est son choix !), ne fait plus partie de la transaction entre Nice et Lyon…

 

A suivre! 

Ajouter un Commentaire