Sans revenir sur l’édito de jeudi où nous affirmions que nous étions confiant sportivement en regardant l’équipe sur le papier, on reste, tout de même, perplexe sur un aspect de ce recrutement, l’argent.
 
On rappellera simplement une phrase de notre directeur sportif : « Nous approchons les 7 millions d'euros de ventes, ce qui démontre le bon travail effectué. Mais nous vendons par obligation, pas par plaisir". Une phrase, certes, dite avant le départ de Fanni mais dont la vente avait sûrement été comptabilisée par notre homme fort de la cellule de recrutement.
 
Alors comment ces 7 millions se décomposent-ils ?


 
Environ 600 000 à 800 000 pour Vahirua et Varrault, 2 Md’€ pour Bellion et 3.7 Md’€ pour Fanni soit environ 7 millions lorsque l’on déduit les reversements aux anciens clubs et autres clauses de contrat particulières…
 
Les achats représentent 500 000 euros pour Hellebuick. Sans oublier les reliquats de l'achat d’Ederson, 700 000 euros… Mais pour le reste c’est tout !
 
Hognon arrive libre comme Barul, hier… Bamogo n’est venu que sous forme de prêt même si dans les clauses du contrat le transfert semble acquis dans un an. Conclusion : aucun argent dépensé cette année pour ces trois joueurs! Une bonne nouvelle en soi !
 
Mais alors où passe cet argent ?
 
Les actionnaires sont-ils en train de se rembourser ?
 
Le déficit était-il si important que cela nous absorbe tout le fruit des ventes ? D’où ce manque d’argent pour le recrutement !
 
 Etc...etc...
 
 Quoiqu’il en soit cet argent récolté ne réapparaît pas de façon visible pour les simples supporters que nous sommes !

Ajouter un Commentaire