Miser sur des joueurs à fort potentiel. En un mot, du trading, avec ses bonnes et ses mauvaises passes, ses piles et ses faces, comme à Wall Street et à Monaco. Plus question d’investir sur des joueurs à des salaires exorbitants tels que ceux de Dante, Mario Balotelli ou Wesley Sneijder.

Il y a des moments où il faut se la fermer et c'est le cas ce soir. Dante déclare à Canal + concernant Balotelli : "C’est à lui de prendre ses responsabilités devant. Après, s’il est moins bien physiquement, on le sait. C’est à lui de travailler pour s’améliorer. À un moment donné, c’est à lui de prendre les choses en charge. Après il ne faut pas dire que si l’équipe était moins bien, c’est pour ça qu’il ne dégage pas ses vraies qualités... Non ! Il y a aussi des moments où l’équipe était moins bien mais j’ai aussi défendu, donc voilà. Après, il faut qu’on s’autocritique, qu’on se remette en question."

Loin de tirer à boulets rouges sur Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier mais, force est de constater, que le Gym s'affaiblit depuis l'arrivée des pseudo actionnaires sino-américains.

llorisogcn

 Toute l'équipe d'OGC Nice.info vous souhaite une excellente année 2019

 

La banderole qui fait parler. Hatem n'a pas été bien reçu, ce vendredi à l'Allianz Riviera à l'occasion de Nice - Rennes (2-1). Chants, banderole... la Populaire Sud a chanté, ecrit sa déception, à juste titre, face à ce joueur peu reconnaissant de ce qu'à fait l'OGC Nice pour lui. Lorsqu'il est arrivé, il y a trois, Hatem Ben Arfa était au fond du trou et  Nice a bénéficié de ce super joueur. Un année mutuellement satisfaisante.