Les aiglons ont fait un bel exploit ce soir au vélodrome. Beaucoup de combativité, de solidarité et d'envie... Cela nous donne quelques regrets sur cette saison. Les aiglons ramènent trois points de ce déplacement, ce qui fait 6 sur 6 en championnat face à Marseille. Si le championnat s’arrêterait au affrontements face à l'OM, le Gym serait en tête du classement...

 

 

Eh bien non! Les niçois n'avaient pas envie... Pourtant il y avait 1500 supporters qui avaient fait le déplacement... Eh bien non! Ils n'avaient envie... L'Europe était à leur portée... Eh bien non ils n'avaient pas envie... Alors la course à l'Europe est finie... Pas complétement, mais notre participation est devenue très incertaine et surtout liée aux résultats lillois en plus des résultats niçois... et pour finir quelle leçon de foot d'Evian qui va sûrement se sauver, ce qu'on lui souhaite... et peut-être jouer une coupe d'Europe. Bravo!

Les aiglons ont reussi une belle partie face à Troyes. Trois points de plus dans l'escarcelle malgré les absents. Une bonne opération!

 

Les aiglons n'ont pas démérité mais entre les faits de jeu et les absents, le GYM n'a pu tenir les 90 minutes au Parc. Trois points qui s'envolent presque logiquement. Cela ne remet pas en cause tous les joies que l'OGC Nice nous procure mais... nous montre qu'il y a encore une grosse difference entre notre banc et celui de certaines équipes.  

 

Les aiglons avaient fait le plus dur mais c'était sans compter un coup franc d'un autre monde de Grenier. Pas de chance! Les niçois auront réussi une belle saison même s'ils risquent d'occuper la place du "con" à la fin de cette saison... A moins que les verts et Rennes ne jouent le jeu lors de la dernière journée.

 

Apres 4 tentatives ratées, le Gym a réussi à prendre les trois points de la victoire au moment où il le fallait, dans un match un peu crispant notamment en 1ere mi-temps mais qu'importe! Ces trois points laissent entrevoir un avenir les hautes sphères du classement de L1 à 3 journées de la fin. Attention tout de même à ces trois dernieres rencontres qui seront très importantes pour toutes les équipes. Seule ombre au tableau aujourd'hui, l'expulsion sévère (tout comme celle rennaise) de Pejcinovic.