13h05. Michel Platini, le visage fermé, retourne le petit carton siglé UEFA au dos duquel est écrit le nom de la France. Quand le président de l'organisation dévoile le nom de la France, des cris de joie mais également quelques sifflets (de joie?) retentissent dans la salle de conférence.

Les supporters de l’OGC Nice n’en peuvent plus. Ultras, pères de famille ou simples jeunes tifosi fous des Aiglons, un mot revient dans toutes les bouches : « écoeurement ». « A cause de quelques marginaux, on a monté une cabale contre nous », déplore Cédric Grimaud, président du groupe ARN, de la tribune Nord du Ray.

Les administrateurs de l'OGC Nice prendront mercredi leur décision concernant le choix de l'entraîneur pour la saison prochaine, a-t-on appris mardi auprès de Gilbert Stellardo, président du club azuréen, dont le coach actuel Eric Roy serait partant pour prolonger.

Le manager-coach niçois Eric Roy reste indécis sur son avenir. En effet, le coach intérimaire a encore affirmé cette semaine : " Je suis content pour le club que cette saison se termine correctement. On a sauvé des contrats, des salariés, assuré la pérennité du club. Pour le reste, continuer dans la forme actuelle, disons que c'est du 50-50."

 

A 37 ans, le milieu de terrain niçois Olivier Echouafni a décidé de mettre un terme à sa carrière professionnelle à l'issue de la saison. Après 17 ans de bons et loyaux services, «Chouf» tire sa révérence la tête haute.