En manque de temps de jeu depuis son arrivée lors du dernier Mercato d’été, le meneur de jeu international néerlandais Wesley Sneijder (33 ans) commence à se poser des questions sur son avenir sous les couleurs de Nice. Alors que Lucien Favre privilégie désormais une organisation avec deux pointes (Mario Balotelli et Alassane Plea), l’ancien joueur de Galatasaray risque de connaître des semaines difficiles, et il n’est pas exclu que le numéro 10 fasse ses valises avant le terme de son engagement en juin 2018 (+ une année supplémentaire en option).

 

Aujourd’hui, le natif d’Utrecht dispose notamment d’une piste en Turquie. Selon certaines indiscrétions, l’ex-sociétaire de l’Ajax Amsterdam, du Real Madrid et de l’Inter Milan suscite l’intérêt de l’Istanbul Basaksehir (5eme de Süper Lig), où évoluent Aurélien Chedjou, Gaël Clichy, Emre Belözoglu ou encore Emmanuel Adebayor.

D'après la presse allemande, le Bayern Munich, qui cherche un remplaçant à l'Italien Carlo Ancelotti, limogé la semaine dernière, songerait à Lucien Favre...

 

Le feuilleton de son départ au Borussia Dortmund avait plombé le début d'été de l'OGC Nice. S'apprête-t-on à en vivre un remake?

 

C'est ce que croit savoir Die Welt. D'après le très sérieux quotidien allemand, le nom de l'entraîneur de l'OGC Nice figure sur la short-list du Bayern Munich. Une semaine après le licenciement de Carlo Ancelotti, le club bavarois cherche toujours le remplaçant de l'Italien.

 

Si Thomas Tuchel (ex-Dortmund) et Julian Nagelsmann (Hoffenheim) font figure de favori, Lucien Favre jouit toujours d'une belle cote outre-Rhin depuis ses passages au Hertha Berlin et au Borussia Mönchengladbach.

Malgré le départ de son fameux directeur sportif Monchi, parti à l'AS Rome, le FC Séville reste à l'affût de talents susceptibles de progresser. Et selon la presse espagnole, les recruteurs du club andalou cibleraient un nouvel attaquant de Ligue 1, décrit comme le "nouveau Gameiro", qui a lui quitté le club pour renforcer l'Atlético de Madrid à l'été 2016.

 

Alassane Pléa aurait tapé dans l'oeil des Sévillans, qui seraient très intéressés par son profil. L'attaquant de l'OGC Nice formé à l'Olympique Lyonnais arrive de surcroît en fin de contrat au 30 juin prochain

 

On rappelera simplement à BeinSport que le contrat de l'attaquant a été revalorisé et prolongé

«Comment vous sentez-vous deux semaines après ce transfert raté au FC Barcelone ?


Si je ne me sentais pas bien, je n'aurais pas fait deux matches aussi plein contre Monaco (4-0) et Zulte (5-1). Ces deux matches ont été aboutis pour moi, dans l'effort, et c'est l'important. Contre Monaco j'ai bien géré les 90 minutes, contre Zulte, j'ai pensé sortir après avoir reçu un coup mais finalement non. Je me sens bien, dans l'effort et mentalement.

L’arrivée de Jean-Michaël Séri au FC Barcelone, qui aurait un accord avec l’OGC Nice, devrait se faire, mais seulement sous certaines conditions.

 

En Catalogne les médias en sont persuadés. Jean-Michaël Séri arrivera au FC Barcelone lors du mercato hivernal. Les Blaugrana veulent faire valoir leur accord avec l’OGC Nice, qui porterait sur un transfert pour 40M€ agrémenté de plusieurs bonus, afin de s’attacher les services du milieu de terrain. Un contrat de quatre ans attendrait d’ailleurs l’Ivoirien, qui pourrait ainsi accomplir son rêve d’évoluer au Barça.


Séri au Barça... seulement en cas de départ de Turan ou Gomes ?

 

La tendance est quelque peu différente selon MARCA. Le quotidien explique en effet que l’arrivée de Jean-Michaël Séri au FC Barcelone pourra se faire, mais seulement en cas de départ ! Le Barça souhaiterait vendre Arda Turan, qui était proche de rejoindre Arsenal cet été, avant de décider de rester au club. Ainsi si le Turc, ou tout autre milieu de terrain jugé indésirable comme André Gomes venait à partir, la porte serait grande ouverte pour l’Ivoirien.

 

L'avocat d'Hatem Ben Arfa, Jean-Jacques Bertrand explique la situation de son joueur...

 

  pub

Comme nous vous l'avions dit, Ben Arfa était dans les tuyaux niçois mais cela ne s'est pas fait en dernière minute. Selon nos informations, une arrivée , avant le mercato, d'hiver serait possible... L'appel du pied du président niçois, Jean Pierre Rivère, au joueur est visible durant l'interview.

 

Jean-Pierre Rivère, le président de l'OGC Nice, donne dans un entretien qui sera diffusé dans l'émission Canal Football Club ce dimanche sur Canal+ à 20h30 sa version du transfert avorté de Jean-Michaël Seri au Barça. Selon lui, les deux clubs s'étaient mis d'accord sur un transfert du milieu pour 40 M€, soit le montant de sa clause libératoire signée sous seing privé, avant que le Barça ne fasse volte-face.

 

«Mercredi matin (le 23 août), Julien Fournier (le directeur général de Nice) m'appelle tôt, à 9h, il me dit "Jean Pierre je ne comprends pas, je viens d'avoir un appel du Barça, ils me disent qu'ils arrêtent sur Micka (Seri)", relate le président niçois. L'après-midi, j'ai Josep Bartomeu, un peu gêné, qui me dit "Jean-Pierre, c'est la première fois que ça nous arrive, nos techniciens ont décidé de ne pas faire Micka Seri. Ce n'est absolument pas un problème d'argent". Le jeudi matin, c'est confirmé définitivement, ils ne font pas Micka Seri. Et là ça part en vrille. J'ai dit au Barça "vous m'avez foutu un joueur en l'air", parce qu'il avait un contrat prêt. Je me mets à la place de Micka, c'est son rêve d'aller au Barça et du jour au lendemain ça casse.»

 

Une version qui contredit celle du joueur, particulièrement remonté après l'échec de son transfert, qu'il attribue au fait que Nice aurait demandé aux Catalans 10 M€ en plus des 40 M€ déjà négociés. «J'ai pété les plombs, a déclaré Seri au Mundo Deportivo lundi 28 août. Je suis allé dans les bureaux du club (de Nice) pour avoir des explications. Ils m'avaient promis une chose et finalement, ils ont demandé plus pour moi.»

 

 

Selon Nice Matin, "l'histoire n'est peut être pas totalement finie" avec Hatem Ben Arfa qui pourrait arriver en statut de joker en cours de saison. Il faut savoir messieurs les journalistes. Il y a 24 heures c'était complétement foutu!

 

Pour ceux qui nous suivent sur twitter nous avions annoncé dès le 31/08 que le Gym tentait toujours de faire Hatem Ben Arfa en négociant avec Paris mais que cela pourrait aussi se faire hors mercato, un peu comme pour Bodmer.

 

A un moment il faut être cohérent écrire pour écrire ne sert à rien. Dans cette histoire une seule info était vérifiée c'est l'accord oral entre Hatem et l'OGC Nice, tout le reste dépend du PSG.

Sous-catégories