Lors d'une interview accordée à Nice Matin, Jean-Pierre Rivère donne des précisions sur le mercato,

 

Le Guardian croit savoir que l’international ivoirien de Nice que Manchester City, Chelsea et Everton sont pour s’attacher ses services cet hiver. Le quotidien anglais précise également le montant probable de la transaction 25M£ (environ 28M€).

 

 

Sous contrat jusqu’en 2019 à Nice, Jean Michaël Seri (26 ans) a longtemps été annoncé proche du Barça l’été dernier. Mais au tout dernier moment son transfert avait capoté et le milieu de terrain était resté en côté d’Azur. Cette saison, il a joué 21 matches pour 1 but et 5 passes décisives.

Les Niçois pourront au moins compter en janvier sur un joueur qui a tout d'une recrue, à l'échelle de la saison : opéré d'une rupture du ligament antérieur du genou droit en mars dernier, Wylan Cyprien a réintégré l'équipe à Arnhem en Ligue Europa (0-1, le 7 décembre) et si son élongation des ischio-jambiers l'a privé des deux derniers matches de l'année, elle ne va pas l'empêcher d'incarner un renfort capital au milieu. Ce secteur est bien fourni et Nice souhaite donc réduire son effectif afin de faire de la place à des éléments prometteurs qui se sont peu exprimés, comme Jean-Victor Makengo.

 

Sneijder, des envies d'ailleurs

 

 


« On va garder 90 % du groupe. Il est assez fourni car on incorpore beaucoup de jeunes et il faut qu'ils jouent. La réduction de l'effectif va aussi le rendre plus efficace, explique Julien Fournier, le directeur général du Gym. Nous n'investirons pas d'argent. C'est sûr qu'il y aura des départs mais il n'y aura pas de nouveau joueur, sauf exception. » Elle concerne le poste de milieu offensif excentré, mais les Niçois cherchent un prêt et leurs exigences sont élevées.


 

« Le risque, c'est de prendre un joueur qui ne jouera pas s'il n'est pas assez bon pour concurrencer nos attaquants, souffle Fournier. Les places ne sont pas faciles à prendre dans ce rôle avec notamment Alassane (Plea), Allan (Saint-Maximin), et Bassem (Srarfi), qui continue sa progression. » Paul-Georges Ntep correspond à ce profil, mais l'ailier de Wolfsburg ne devrait pas rejoindre Nice, même si sa venue a été étudiée

L'Equipe fait le point des éventuels départs et arrivés...

 

 

 Selon le 10sports, des discussions sont actuellement en cours entre l’OGC Nice et Troyes pour le prêt de Rémi Walter.

 

Titularisé à six reprises cette saison par Lucien Favre, Rémi Walter ne parvient pas à convaincre totalement son entraîneur. Le milieu de terrain niçois doit notamment composer avec une concurrence féroce à son poste, où évoluent Jean-Michael Seri, Pierre Lees-Melou, Vincent Koziello ou encore Adrien Tameze. Soucieux de trouver du temps de jeu, Rémi Walter ne serait pas contre un nouveau challenge sur la deuxième partie de saison. Et un club de Ligue 1 a flairé l’opportunité de le récupérer. Selon nos informations, Troyes aurait même ouvert des discussions avec l’OGC Nice pour tenter de se faire prêter Rémi Walter

Et oui dans quelques jours commence le début du mercato d'hiver et les rumeurs qui vont avec :

 

Mario Balotelli a a déclaré à Sky Italia ce mercredi soir: "Hier j'ai appelé Mino (Raiola, son agent, ndlr) et je lui ai demandé: "En janvier, je fais quoi?". Il m'a répondu: "Je ne sais pas". Je veux rester, alors on verra. Certes, je voudrais de nouveau avoir une équipe forte derrière moi, je veux jouer la Champion's League et gagner quelque chose."

"Mario, c'est un très bon joueur et un très bon gars. On est très heureux de l'avoir avec nous. On voit tout ce qu'il apporte à l'équipe. Son contenu de match progresse à chaque fois. Si nous craignons qu'il soit convoité au mercato cet hiver ? On ne sait jamais quand s'ouvre un mercato. Mais c'est un joueur très important pour nous. Et, de toute façon, mieux vaut-il avoir un joueur qui flambe et sur lequel on est attaqués (par d'autres clubs, ndlr) ou avoir un joueur qui ne flambe pas et sur lequel on n'est pas attaqués ? A choisir, je préfère encore la première option" déclare Le président niçois, Jean-Pierre Rivère.

L'OGC Nice, 8e de Ligue 1, souhaite recruter Paul-Georges Ntep cet hiver. Un prêt est envisagé pour le joueur de Wolfsburg, très peu utilisé par le club allemand.


Reverra-ton Paul-Georges Ntep sur les pelouses de Ligue 1 cet hiver ? Selon les informations de RMC Sport, l'OGC Nice veut recruter l'ancien Rennais dès le mois de janvier. En difficulté à Wolfsburg, où il n'a disputé que cinq matchs de Bundesliga, le Français de 25 ans souhaite se relancer.

 

Les dirigeants niçois, désireux de renforcer l'effectif dans le secteur offensif, ont fait de Paul-Georges Ntep l'une de leurs priorités du mercato hivernal et discutent d'un prêt avec leurs homologues allemands. Son contrat avec Wolfsburg court jusqu'en 2021.

"C’est un pur scandale. C’est grave de remettre en cause la parole que j’ai donnée à notre coach et nos joueurs. Notre parole vaut beaucoup plus qu’un papier. Avant d’écrire des élucubrations pareilles il faut vérifier" a déclaré Jean-Pierre Rivère à propos son entrevue entre Galtier.

 

Il précise : Sur le mercato, vous savez que je ne dis jamais la vérité. Mais dans la vie de tous les jours, ma parole vaut beaucoup plus qu’un article. Là, on remet en cause la parole d’un dirigeant. J’avais dit après Lyon que nous n’envisagions pas de changer de coach, que Lucien serait notre entraîneur jusqu’à la fin de la saison, sans discussion. Il y a une chose importante dans un club quand il traverse une période délicate, c’est la solidarité. Et je pense l’avoir démontré en tant que dirigeant. C’est ensemble que nous trouvons des solutions. Je l’avais également dit aux groupes de supporters. C’était avant de partir à Toulouse 

Proche de rejoindre le FC Barcelone l'été dernier, le milieu de terrain Jean Michaël Seri a finalement continué son aventure à l'OGC Nice. Malgré des performances mitigées sur cette première partie de saison, l'Ivoirien reste dans le viseur de grands clubs, notamment en Angleterre. Jean Michaël Seri plait beaucoup en Angleterre. L'OGC Nice s'était fait une raison pour Jean Michaël Seri l'été dernier en acceptant son départ au FC Barcelone. Mais finalement, le club catalan s'est rétracté et le milieu de terrain a continué son aventure avec le Gym. Depuis, l'Ivoirien a logiquement eu besoin de digérer ce transfert avorté et a réalisé des performances mitigées. Mais peu importe, le joueur de 26 ans dispose d'une belle cote en Europe et notamment en Angleterre où des cadors s'intéressent à ses services.

 

Seri plaît à Liverpool et Manchester City

 

En effet, d'après les informations du média britannique The Daily Mail ce jeudi, le Niçois se retrouve dans les petits papiers de Liverpool et de Manchester City ! Ces dernières semaines, Seri a de nombreuses fois répété qu'il souhaitait rejoindre une grande équipe susceptible de lui confier un rôle important. Malgré son talent, le Niçois aura bien du mal à bousculer la hiérarchie établie chez les Citizens, où l'entraîneur Pep Guardiola pense surtout à lui pour renforcer son effectif dans un rôle de doublure. Par contre, chez les Reds, l'Ivoirien pourrait avoir sa chance, notamment dans l'idée de remplacer Emre Can, en fin de contrat en juin prochain.

 

Quelle position pour Nice ?

 

Toujours d'après la même source, les deux équipes anglaises sont prêtes à formuler des offres pour Seri cet hiver. Mais une question se pose : l'OGCN sera-t-il d'accord pour laisser filer l'un de ses meilleurs éléments en cours de saison ? Si le club français a remonté la pente en Ligue 1 (12e au classement), Lucien Favre aura bien besoin du milieu pour enchaîner les bons résultats. En tout cas, dans l'éventualité où Nice accepte d'envisager un départ de Seri en janvier, Liverpool et Manchester City vont devoir aligner un gros chèque. Comme l'été dernier, le président des Aiglons Jean-Pierre Rivère devrait être intransigeant sur le prix réclamé : 40 millions d'euros, soit le montant de la clause de valorisation signée sous seing privé par Seri. - 

Prêté pour deux saisons à l'OGC Nice, le FC Barcelone garde un œil sur Marlon Santos. Selon le média sportif catalan Mundo Deportivo, le club catalan serait préoccupé par la gestion de Lucien Favre à propos du défenseur central brésilien.

 

C'est la préoccupation principale du FC Barcelone. Un vent de panique souffle sur le club catalan en panne de défenseurs centraux. Si le problème semble exister depuis des années, Ernesto Valverde est contraint de prendre le problème au sérieux cette saison. En effet, blessé à la cuisse, Samuel Umtiti, pilier de la défense centrale catalane, sera absent des terrains pour au moins deux mois. Pourtant, c'est bien le cas de Javier Mascherano qui met le Barça dans l'embarras. Son départ quasi inéluctable vers la Chine, les dirigeants catalans doivent impérativement trouver des remplaçants. Le cas de Marlon Santos Prêté pour deux saisons à l'OGC Nice, Marlon Santos reste toujours dans le viseur de son club principal. Arrivé chez les Aiglons pour renforcer la charnière centrale suite au départ de Paul Baysse, le Brésilien peine à gagner du temps de jeu avec Lucien Favre depuis le début de la saison. Marlon a en effet disputé seulement sept rencontres en Ligue 1. Ce qui n'a pas manqué d'agacer le FC Barcelone. Selon les informations dévoilées dans les colonnes de Mundo Deportivo, les décideurs du club catalan aimeraient le voir jouer davantage. L'idée d'un retour anticipé de Marlon à Barcelone dès cet hiver n'est pas d'actualité malgré la situation des Catalans dans le secteur défensif. Mais, le Barça dispose d'une clause de rachat pour le prochain mercato estival et voudrait bien voir son joueur se mettre en évidence.

Arraché cet été au Benfica Lisbonne pour 1,5 millions d’euros, l’international Espoirs (une sélection) portugais devait être le successeur désigné de Fernando Marçal, transféré à l’OL. Titulaire avec l’EAG en début de saison, il a été devancé par Franck Tabanou dans la hiérarchie établie par Antoine Kombouaré, même si la méforme de l’ancien Toulousain lui a offert du temps de jeu, le week-end dernier, à Troyes, où il a de nouveau été convaincant. Mais pour l’OM, l’opération s’annonce délicate : d’abord parce que son contrat court jusqu’en 2020, ensuite parce que, selon la même source, l’OGC Nice serait également intéressé.

Sous-catégories