Répondant aux critiques concernant le défenseur, Marlon, Jean-Pierre Rivère a indiqué à France Bleu Azur qu'un club a proposé 20M d'€ pour s'attacher les services du défenseur. Nice devrait récupérer une "broutille" en cas de départ. "On aime ou n'aime pas ce joueur, c'est un joueur qui a un potentiel" déclare le président niçois.

marlonrcs



Occupé par son match avec New York City FC durant le week-end, l’entraîneur peut désormais conclure son arrivée à Nice, bien engagée.

 

Tout a l’air plutôt simple, au premier regard : l’OGC Nice s’intéresse à Patrick Vieira et il se trouve que l’intérêt est réciproque, ce qui est un bon point de départ. Mais le champion du monde 1998 (41 ans) est un entraîneur sous contrat jusqu’à la fin décembre, au New York City FC, et il a des matches à préparer. Alors que les discussions entre les deux parties sont régulières depuis une quinzaine de jours, il était ainsi évident qu’elles n’allaient pas avancer beaucoup à l’approche de ce week-end, qui a vu les New Yorkais s’incliner à Houston (1-3), lors de la 13e journée de MLS.

 

Ce n’est pas la manière idéale de faire ses adieux, mais Vieira est bien parti pour quitter les États-Unis sur cette défaite, car la dernière tendance est très positive.

 

Les négociations réglées à 90 %

 

Si le technicien et les dirigeants du Gym sont d’accord depuis quelques jours sur les conditions d’un contrat de deux ans, il faut encore négocier l’indemnité de départ versée à New York, et les Niçois sont réputés durs en affaires. Ils doivent payer au City Football Group, l’entité qui regroupe notamment le New York City FC et Manchester City, l’équivalent des mois de salaire que doit percevoir Vieira jusqu’en décembre dans son club actuel. La somme avoisine les 300 000€, et ce n’est pas un montant insurmontable pour le Gym qui vient d’encaisser 3M€ pour libérer Lucien Favre, parti entraîner le Borussia Dortmund.

 

vieira2

 

 

Attaché à ne pas heurter ses employeurs afin de ne pas compromettre son avenir, qui peut un jour s’écrire sur le banc des champions d’Angleterre, Vieira a toutefois très envie de débuter sans tarder sa carrière d’entraîneur en L 1. Il faut donc prendre ses déclarations de la semaine dernière pour des annonces de circonstance. « Cela me fait sourire, parce qu’il n’y a aucun contrat signé ou quoi que ce soit, avait-il lancé pour évoquer ses liens avec Nice. Je ne veux pas que mes joueurs, moi-même, mon staff ou des membres du club soient perturbés par ce qui se dit. J’ai une relation fantastique avec les gens du New York City FC. Je suis vraiment heureux, j’apprécie vraiment d’être dans ce club.»

 

Ce bonheur n’est pas forcément incompatible avec la joie de rejoindre Nice, et il s’est réjoui en privé, ces dernières heures, de l’avancée des tractations. Adepte d’un jeu offensif, habitué à travailler avec des jeunes après avoir débuté sur le banc en dirigeant les moins de 21 ans des Skyblue (2013-2015), Vieira colle parfaitement au cahier des charges des dirigeants du Gym, qui ont rencontré plusieurs entraîneurs, tous francophones. Les sujets de négociations ne manquaient pas, mais ils sont réglés à 90 %. Les dix derniers peuvent être les plus difficiles, mais Vieira n’a jamais semblé si proche de Nice.

 

Alors que Nice espère toujours boucler son arrivée, l’entraîneur de New York dirigera son équipe demain et a déclaré son attachement à son club.
Les déclarations en période de mercato valent ce qu’elles valent, et les exemples de joueurs qui jurent fidélité à leur club pour le quitter dans la foulée ne manquent pas. Mais alors qu’on pouvait envisager, en début de semaine, une officialisation de l’arrivée de Patrick Vieira à Nice avant ce week-end, les mots du principal intéressé ont plutôt tendance à jeter un froid.

 

Avant de diriger demain le New York City FC qui se déplace à Houston, l’entraîneur (41 ans) a confié, à propos du bruit provoqué par la révélation de ses négociations avec Nice : « Cela me fait sourire, parce qu’il n’y a aucun contrat signé ou quoi que ce soit. C’est une fausse information. Je ne veux pas que mes joueurs, moi-même, mon staff ou des membres du club soient perturbés par ce qui se dit. Je suis ici, comme toujours. J’ai une relation fantastique avec les gens du New York City FC. Nous avons toujours été clairs les uns envers les autres. Je suis vraiment heureux, j’apprécie vraiment d’être dans ce club. »

 

Il veut éviter le clash

 

vieira2

 

 


Ce club fait justement partie du City Football Group, une entité qui le lie notamment à Manchester City, et le champion du monde 1998 n’a aucune envie d’heurter ses dirigeants, qui lui ont déjà parlé d’un avenir sur le banc des Citizens. L’affaire n’est pas pour aujourd’hui, ni pour demain, mais elle est assez prestigieuse pour que Vieira veuille éviter le clash, et il est sous contrat à New York jusqu’à la fin décembre. Il a donc confié en privé, aux États-Unis, qu’il se voyait respecter cet engagement malgré son envie d’entraîner en Europe au plus vite. Mais des signaux différents sont envoyés en France, où d’autres proches sont beaucoup plus positifs quand ils évoquent son futur niçois. Vieira a vu les dirigeants du Gym à New York la semaine dernière, ils sont d’accord sur un contrat de deux ans et discutent du mode de fonctionnement qu’ils devront adopter. L’heure est encore à l’optimisme sur la Côte d’Azur, où on ne s’attendait de toute façon pas à voir l’entraîneur quitter New York à la veille d’un match de Championnat.

 

Celui qu’il dispute à Houston sera-t-il son dernier en MLS ? Si ce n’est pas le cas, Nice devra forcément activer d’autres pistes. Le directeur général Julien Fournier et le président Jean-Pierre Rivère ont eu le temps de rencontrer plusieurs entraîneurs car ils avaient anticipé le départ de Lucien Favre à Dortmund, et ils pourront donc ressortir leur carnet d’évaluations. Mais leur priorité s’appelle toujours Patrick Vieira.

 

Alors qu'ils espéraient boucler l'arrivée de l'entraîneur d'ici demain, les Niçois doivent patienter.


Il n’y a pas que la finale de la Ligue des champions dans la vie, et d’autres rencontres de football auront lieu samedi sur la planète. Le New York City FC se rendra par exemple à Houston et Patrick Vieira pourrait bien prendre part au voyage. L’entraîneur est d’accord pour rejoindre l’OGC Nice, un contrat de deux ans l’attend sur la Côte d’Azur, mais un autre le lie à New York jusqu’à la fin décembre et il faudra le rompre pour en signer un autre. C’est pour cette raison que les dirigeants du Gym sont contraints de patienter.

 

vieira3

 

 

Ils viennent de céder Lucien Favre au Borussia Dortmund contre 3 M€ et il faudra en lâcher sûrement une partie pour convaincre le City Football Group, l’entité qui regroupe notamment Manchester City et le New York City FC. Même si l’entourage de Vieira (41 ans) répète que son arrivée à Nice n’est surtout pas bouclée, les échos du club sont positifs. La co ncurrence française semble en tout cas éteinte, car le FC Nantes se penche désormais vers Jocelyn Gourvennec, alors que Youri Djorkaeff, en discussions pour tenir un rôle auprès du président Waldemar Kita, militait pour le recrutement de son ancien partenaire en équipe de France. La prochaine signature à Nice devrait toutefois être celle d’un joueur, le milieu Danilo (22 ans) qui évoluait cette saison à Braga. Seuls quelques détails empêchent encore le Brésilien de parapher son contrat de quatre ans, plus une année en option.

 

Mais le Gym attend surtout la conclusion des discussions autour de Vieira, qu’il n’est pas si facile d’attirer en plein Championnat américain.

 

 Le président niçois s'est exprimé lors de la convention du football à Cannes ce mardi sur Alassane Pléa. " On lui avait donné notre engagement verbal qu'il aurait un bon de sortie cette année. Comme c'est un garçon remarquable, il est venu me voir pour me dire qu'il avait envie de partir à l'étranger, il faut que je respecte ma parole. "

 

Alassane Plea

 

 

Cela me fait sourire, car bien sûr, il n'y a pas de contrat signé ou quelque chose comme ça. C'est une mauvaise information, je suis là, comme toujours, je suis vraiment heureux, j'aime beaucoup mon travail, j'apprécie beaucoup de faire partie de ce club de football, je me concentre sur mon prochain match", a déclaré Patrick Vieira à la presse ce mardi soir, rapporté par MLSsoccers.

 

vieira2

 

 

Il indique ensuite : "Je ne veux pas que les joueurs, moi-même, mon personnel ou n'importe qui dans ce club de football soit distrait par ce qui se passe. Ma tête, mon attention et mon énergie sont ici... Ce que je peux contrôler, c'est d'être ici, d'avoir ma tête, mon énergie dans ce club de football mais je ne peux pas contrôler ce qui se passe en France, ce qui se passe en Angleterre ou ce qui se passe n'importe où ailleurs. J'ai une relation fantastique avec les gens de ce club de football, nous avons toujours été clairs les uns avec les autres, pour moi c'est le plus important, je laisse les gens faire ce qu'ils doivent faire ou dire ce dont ils ont besoin."

Selon la Gazetta dello Sport, Wylan Cyprien plairait à l’Inter Milan qui s’activerait en coulisses afin de renforcer son effectif.

 

cyprien3

 

 

Selon nos informations, le milieu niçois ne compte pas s'en aller cet été. En effet, il souhaite rester au moins un an de plus à Nice.

 

Danilo Barbosa sera la première recrue niçoise et il devrait officialiser son contrat dès le premier jour du mercato, soit le 09 juin 2018. Les dirigeants niçois auraient offerts 6 à 8 millions d'euro à Braga afin d'enrôler le milieu convoité par l'AS Monaco. Une clause, signée sous seing privé, valoriserait le joueur, que le Gym suit depuis 4 ans, à 50 millions d'euro.

 

danilo2

 

 

Entraîneur du New York City FC, le champion du monde 98 se dirige vers un retour en France, à Nice, où il devrait succéder à Lucien Favre.

 

La carrière de Patrick Vieira l’a déjà fait beaucoup voyager, et il a même traversé l’Atlantique pour débuter en 2016 sa carrière d’entraîneur sur le banc du New York City FC, après avoir dirigé les moins de 21 ans de Manchester City. La prochaine étape ne devrait toutefois pas le mener très loin, puisque Nice ne se trouve qu’à une trentaine de kilomètres de Cannes, où le jeune milieu avait découvert l’élite, en 1993. Après avoir retenu Lucien Favre l’an dernier, les dirigeants du Gym ont cette fois décidé de le laisser rejoindre le Borussia Dortmund et ils cherchent un technicien capable de s’inscrire dans la lignée du Suisse, qui avait déjà creusé le sillon offensif initié par Claude Puel (2012-2016)

 

vieira2

 

 

Un accord sur un contrat de deux ans

 

Le nouvel entraîneur doit être francophone, prôner un jeu attractif et ce n’est surtout pas un problème s’il a un nom prestigieux, car les Niçois adorent attirer des stars. Mario Balotelli va partir, comme Hatem Ben Arfa avant lui, mais la notoriété d’un champion du monde 1998 peut largement combler ce vide. Alors qu’ils se sont entretenus avec plusieurs candidats, dont Eduardo Berizzo qui devrait rejoindre l’Athletic Bilbao, le président Jean-Pierre Rivère et le directeur général Julien Fournier mènent les discussions avec Vieira (41 ans) depuis une quinzaine de jours.

 

Ils se sont rendus à New York la semaine dernière pour échanger directement : ils n’ont pas échoué car les parties sont tombées d’accord sur un contrat de deux ans, et elles continuent d’échanger sur le mode de fonctionnement. La direction veut cadrer tous les sujets et il est question de style de jeu, de l’utilisation des jeunes, un sujet crucial au Gym, et du rôle de l’entraîneur dans le recrutement.

 

La résiliation avec New York ne sera pas un problème

 

Il est d’ailleurs déjà avancé et Danilo (22 ans), le milieu brésilien de Braga destiné à pallier le départ attendu de Jean-Michael Seri, était hier à Nice, où il a vu Fournier et Rivère. Les deux hommes forts du club n’ont pas quitté la Côte d’Azur et ils n’ont donc pas croisé Vieira, arrivé hier matin en France avec Bruno Satin.

 

Patrick Vieira

 

L’agent était au Yankee Stadium samedi pour assister à la victoire du New York City FC, où Vieira est sous contrat jusqu’à la fin décembre. La résiliation ne sera toutefois pas un problème et aucune indemnité ne devrait être versée. L’ancien Gunner a donc quelques raisons d’être convoité et les Niçois ne sont pas les seuls intéressés. Pressenti pour tenir un rôle auprès du président Waldemar Kita au FC Nantes, Youri Djorkaeff souhaite faire de son ami le successeur de Claudio Ranieri (voir par ailleurs). Les deux champions du monde habitent New York, s’apprécient, et il n’est donc pas exclu que Vieira ait profité de son escapade française pour discuter avec le FCN. L’arrivée d’investisseurs américains à Saint-Étienne a aussi fait parler de lui chez les Verts, mais la piste ne relèverait pas de la priorité, tandis que les contacts noués l’été dernier avec Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de l’ASSE, n’avaient finalement pas abouti. Vieira avait aussi été proposé aux dirigeants niçois quand le Gym était au plus mal, en novembre, mais la confiance en l’entraîneur en place est une constante chez Rivère et Fournier, qui ont laissé Favre achever la saison. Si Vieira ne devrait pas terminer celle de MLS qui a débuté en mars, il est toujours l’entraîneur de New York et rejoindra les États-Unis aujourd’hui, sauf modification du programme, pour honorer ses obligations. Mais il pourrait très vite reprendre l’avion vers la France, car les Niçois espèrent toujours officialiser sa venue avant la fin de la semaine et ils sont plutôt sereins.

L'affaire s'annonce plus compliquée pour l'Om selon France Football car Frank McCourt a annoncé la couleur à l'automne dernier : il a mis à disposition une enveloppe de 200 M€ sur quatre ans et 120 M€ ont déjà été dépensés. Aux dirigeants olympiens de se débrouiller avec les 80 M€ restants sur les deux prochaines saisons et demi.

 

balotellilille18

 

 

Or, si Balotelli ne devrait pas être hors de prix à l'achat, sauf surenchère, il ne sera pas gratuit en termes d'émoluments. A Nice, Super Mario émarge à 450 000 € par mois hors bonus et avantages, prix d'ami négocié il y a deux ans quand le Transalpin cherchait à se relancer. Son poulain revenu à un très bon niveau, Mino Raiola ne fera pas de cadeau. D'autant que l'agent sait son poulain convoité, notamment par Naples. Les vice-champions d'Italie, qui pourraient enregistrer quelques départs importants, veulent se montrer offensifs, notamment en attaque, l'option Mertens en faux neuf ayant touché ses limites. Et le Napoli a des arguments à faire valoir : une place en C1 (au contraire de l'OM), une meilleure exposition par rapport à la sélection que Balotelli vient de réintégrer, des ressources financières en hausse, et enfin la présence sur place de sa fille. Si on ajoute que la Roma et particulièrement son coach Eusebio Di Francesco lorgnent sérieusement vers l'attaquant 27 ans, le mariage entre Balotelli et Marseille est loin d'être célébré.

Le City Football Group, propriétaire du NY City FC, met tout en œuvre pour conserver Patrick Vieira. Mais le technicien de 41 ans semble de plus en plus proche de rejoindre Nice. Une annonce pourrait même avoir lieu dès jeudi ou vendredi.

 

Après l’officialisation du départ de Lucien Favre ce week-end, l’OGC Nice ne va pas tergiverser. Le président Jean-Pierre Rivère a déjà annoncé vouloir divulguer le nom du nouvel entraîneur dès cette semaine. Comme annoncé par Nice-Matin, la piste menant à Patrick Vieira, coach du New York City FC, est très avancée.

 

vieira2

 

 

Julien Fournier, le directeur général du club azuréen, s’est rendu à New York la semaine dernière en sa compagnie pour discuter avec le Français et ses proches. Et il est revenu avec le sentiment de pouvoir ramener le Français sur la Côte d’Azur. Le champion du monde 1998 a donné son accord pour rejoindre le club azuréen et les discussions contractuelles sont très avancées.

 

Le City Football Group le voit succéder à Guardiola

 


Pisté également pas le FC Nantes et plusieurs clubs étrangers, Patrick Vieira a donné sa priorité à l’OGC Nice.

 

L’ancien joueur d’Arsenal a rencontré ses dirigeants pour connaître la faisabilité d’un départ, en pleine saison de MLS. Ces derniers ont une nouvelle fois expliqué au technicien que le City Football Group plaçait de gros espoirs en lui, faisant même de lui le probable successeur à Manchester City de Pep Guardiola.

 

Une annonce dès jeudi ou vendredi?

 

vieira3

 

Sauf que l’ancien milieu de terrain est conscient qu’il lui faudra attendre plusieurs années avant de voir une telle opportunité se présenter. Sans forcer la main, Patrick Vieira négocie actuellement un départ sans indemnités de transfert pour son futur club.

 

Si le club new-yorkais espère encore le convaincre de faire machine arrière, le pessimisme était de rigueur ces dernières heures. A Nice, on attend que sa situation se clarifie pour signer son contrat de deux ans. Le club espère officialiser l’arrivée de Vieira jeudi ou vendredi.

 

Si le départ de cadres tels que Plea a été acté, les mouvements ne seront pas unilatéraux. Le filon portugais, qui a beaucoup rapporté à Nice, avec Seri, Ricardo Pereira et Dalbert, pourrait encore être exploré. Le prochain joueur à emprunter cet axe à sens unique sera probablement Danilo (Braga), un milieu axial brésilien (22 ans ; 1,82 m ; 73 kg) à vocation défensive mais capable d’évoluer en tant que relayeur. Puissant, agressif, précieux par son jeu de tête, bon technicien, il est déjà passé par Valence, Benfica et le Standard. Le Gym s'apprête à enrôler ce joueur. Il s’est renseigné aussi sur Roger Assalé (24 ans), attaquant ivoirien des Young Boys de Berne, sans aller plus loin sur ce dossier.

 

danilo

 

 

Selon Nice Matin, le joueur, qui a porté le maillot du Braga 46 fois cette saison, devrait passer la visite médicale ce matin,. 

 

 

Le nouveau technicien niçois va diriger un effectif normalement délesté de Balotelli, Seri et Plea. Ce dernier plaît à la Bundesliga et l'intérêt est réciproque. Après Mönchengladbach, prêt à offrir 20 M€, Dortmund pourrait s’inclure dans le cercle des clubs intéressés par l’ancien attaquant lyonnais : Lucien Favre aimerait bien prolonger leur collaboration, mais cette hypothèse ne pourra prendre corps que lorsque le Suisse aura paraphé son contrat. Mais dans ce cas de figure, le Borussia devra composer avec la concurrence d'autres clubs européens, notamment celle du Séville FC, lui aussi apparu sur ce dossier : l'homme aux 16 buts en L 1 cette saison commence à susciter pas mal d’intérêt.

 

 

L'attaquant niçois déclare: "On verra. je ne sais pas si Lucien Favre a signé à Dortmund. L'allemagne, c'est tentant. On a d'excellents rapports, il eput me faire progresser.  

 

plea20182

 

 

Sous-catégories