Autant la victoire de la semaine dernière était une bonne surprise autant la victoire de ce soir est logique. Alors vous allez nous dire que tout n'est pas parfait. La fébrilité de Cardinale dans ses sorties, le manque de précision dans certaines actions de jeu... mais qui aurait dit que Valentin Eysseric allait sortir du lot comme Mathieu Bodmer, ce soir. Personne! Nous, les premiers. Il faut laisser le temps à Lucien Favre de façonner son équipe... qui nous a montré un visage prometteur. Rayon positif:  - le duo Dalbert - Ricardo impressionnant - Cyprien, à qui il ne manque que la finition - Seri, auteur d'une très belle rencontre après une première journée moyenne. Bref, un match qui aura eu l'avantage de nous avoir rassurer.

 

Elle fait du bien cette victoire. Pourtant tout ne fut pas parfait: L'attaque invisible, Seri, Koziello, Cardinale plus fébriles que l'an passé. Mais bon c'est un premier match sous une chaleur inouïe alors soyons indulgent. On notera tout de même une défense solide et un but du petit Sarr pour sa première rencontre de L1. Et ça fait plaisir pour cette rencontre marquée par un hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet.

Pour la seconde fois en  4 ans, le Gym termine 4ème du championnat de L1. Merci Claude!

 

Le Gym a réussi sa sortie, en s'imposant après un match âpre, grâce à deux buts de Germain. Saint-Etienne  a fait honte au foot comme ce fut souvent le cas ces dernières semaines et on se demande comment ils pouvaient être 4 èmes vu leur nullité dans le jeu. Côté niçois, nous avons vu une bande de copains qu'il serait bien dommage de démembrer. Germain et Pied ne voulaient plus partir du stade comme si leur avenir était déjà fixé. L'Europe ce soir est en vue mais Jean-Pierre il va falloir faire des efforts pour maintenir cette cohésion exceptionnelle et cela passe déjà par garder le coach.

 

Les Niçois ont loupé un match face à une équipe qui ne jouait plus rien. Pourtant les canaris ont montré une envie décuplée pour cette rencontre par rapport aux aiglons. Au final, ils nous auront pris 6 points dans ce championnat et nous... nous venons d'abandonner tout espoir de jouer les 3 premières places... Reste la quatrième qui se jouera sûrement face aux stéphanois samedi prochain... Mais cela suffira-t-il pour tenter de garder Ben Arfa? Sûrement pas! En conclusion, un match à oublier mais qui aura été marqué par 2 grossières erreurs d'arbitrage: un pénalty oublié sur une belle main nantaise et un carton jaune purement fantaisiste pour Pied ( qui sera suspendu contre Guingamp)

 

HBA et Germain ont de nouveau frappé à l'inverse de Pléa, toujours à la recherche de sa précision du début de saison. En défense, malgré quelques approximations, Paul Baysse a géré. Koziello et Seri reviennent en forme et le Gym fait un match plein.

 

 

Après une première mi-temps rondement menée, les aiglons se sont effondrés en second période malgré une supériorité numérique. On remerciera une nouvelle fois Cardinale pour nous avoir laissé dans le match. On regrettera quelques actions mal jouées. Au final, un nul logique mais qui laissera plein de regrets.

Edit: Nous avons oublié de parler du sol pleureur d'Aulas qui, comme à son habitude, a tenté de déstabiliser le corps arbitral dès que cela ne va pas dans son sens. Une sacré belle merde... Mais est-ce une surprise!

L'OGC Nice a réussi son premier match important grâce à Hatem Ben Arfa, royal. Auteur d'un triplé, Ben Arfa va faire réfléchir Didier Deschamps... Sinon notre défense fut efficace, sobre et impliquée à l'inverse du match face au PSG. Cardinale fut impérial dans ses sorties. Le milieu a aussi retrouvé son jeu... Bref un beau match comme ce fut le cas souvent cette année. Pour le reste, le prochain objectif, en ligne de mire, c'est Lyon, vendredi.

 

L'OGC Nice a espéré pendant une mi-temps puis s'est effondré en seconde période et s'est vu infligé un correction face à une équipe parisienne qui a géré ... Le plus grave reste le nombre de buts pris, qui correspond à un autre point de perdu. On regrettera simplement le manque d'agressivité des Aiglons qui aurait pu faire douter les parisien... Un petit peu plus tard l'arbitre de Rennes -Reims est en train de devenir le douzième des Rennais (nous écrivons ces lignes à la 27 mn du match: un but hors-jeu, un peno oublié)... Ca sent la mauvaise journée!

 

Nice a mis du temps à se mettre à l'abri. Il a fallu, de nouveau, qu'Hatem Ben Arfa montre son génie pour marquer le premier but puis pour faire une passe décisive sur le second de Pléa. Ce dernier avait vendangé 2 belles occasions auparavant. Le Gym, sans s'affoler, a été au rendez-vous et c'est plutôt une bonne nouvelle pour la suite.