Le Gym est à la hauteur de Krasnodar mais est très inférieure en Coupe d'Europe. L'Europe ne pardonne pas les erreurs de défense comme le manque de réalisme. L'avenir du Gym en Coupe d'Europe devient compliqué...

 

A l'issue d'un match compliqué, le Gym a réussi à s'imposer grâce à un but de Pléa. Nice a bien tenu en défense alors qu'en attaque, les "Rouge et Noir" étaient presque inexistant. Il aura fallu une passe décisive d'Eysseric pour débloquer le compteur. L’essentiel est fait et, surtout, cela a permis de faire tourner pour le match d'Europa League. Une belle opération!

 

Le Gym, grâce à Cardinale exceptionnel, un Balotelli toujours aussi efficace mais aussi une équipe entière solidaire, a réussi à faire exploser nos voisins monégasques. Dominé pendant plusieurs temps forts, L'OGC Nice a fait front et n'a pas raté ses occasions. De l'autre côté il y avait un Subasic qui n'arrivait pas à la cheville de notre gardien... Et le site de l'ASM qui affirmait que l'Allianz était leur jardin... là ils ont bien mangé la pelouse!

 

A l'issue d'une rencontre maitrisée par notre milieu de terrain et notamment Mathieu Bodmer, le Gym s'est mis en difficulté sur une main involontaire de Sarr mais grâce à un magnifique but de Belhanda, l'OGC Nice est revenu au score. On notera encore une fois l'arrêt de Cardinale en fin de rencontre qui a permis de ramener un point. Une belle perf!

Cardinale a réussi à tenir la tête du Gym hors de l'eau pendant 75 minutes. Face des allemands supérieurs aux aiglons, les "Rouge et noir" n'ont été dangereux qu'en fin de match notamment grâce à l'entrée de Bodmer qui a trouvé enfin ses partenaires. Un résultat logique tout de même.

 

Le gym a pris des risques ce soir avec un 3-5-2 quelques fois inquiétant en défense mais cela a permis aussi d'avoir beaucoup plus d'occasions de buts. Balotelli a fait du bien. Nous avons trouvé un buteur, un finisseur en attendant que Pléa s’améliore sur ce point là... Notre milieu a été impérial. Compte tenu de la physionomie du match, nous avons pris notre pied. Concernant Marseille, il va bien falloir que Gomis se calme car il va aller de désillusion en désillusion... Globalement on s'en fout un peu. Issa nissa

On pourrait dire que ce match nul est logique tant les lillois ont bloqué très haut les aiglons ce soir, mais ce qui a été aussi flagrant c'est le manque d'efficacité en attaque à commencer par Pléa trop immobile, trop imprécis et Walter qui rate son duel face à Enyema. On regrettera le manque de fraicheur dans la dernière demi-heure des niçois face à une équipe lilloise qui a faibli au fil du match. On signalera le hors-jeu sur le but d'égalisation, pas vu par un arbitre peu inspiré ce soir. On notera la chance de Cardinale sur la tête de De Préville qui termine pour la troisième fois en trois matches sur la barre transversale. Il n'y a pas de doute Cardi a la baraka des bons gardiens. Un mot sur notre joueur préféré, Vincent Koziello, il revient à sa forme de l'an passé... De bonne augure! Pour finir un mot des anciens niçois: Civelli égal à lui-même en défense,par contre Bauthéac n'est plus que l'ombre de lui-même.

Autant la victoire de la semaine dernière était une bonne surprise autant la victoire de ce soir est logique. Alors vous allez nous dire que tout n'est pas parfait. La fébrilité de Cardinale dans ses sorties, le manque de précision dans certaines actions de jeu... mais qui aurait dit que Valentin Eysseric allait sortir du lot comme Mathieu Bodmer, ce soir. Personne! Nous, les premiers. Il faut laisser le temps à Lucien Favre de façonner son équipe... qui nous a montré un visage prometteur. Rayon positif:  - le duo Dalbert - Ricardo impressionnant - Cyprien, à qui il ne manque que la finition - Seri, auteur d'une très belle rencontre après une première journée moyenne. Bref, un match qui aura eu l'avantage de nous avoir rassurer.

 

Elle fait du bien cette victoire. Pourtant tout ne fut pas parfait: L'attaque invisible, Seri, Koziello, Cardinale plus fébriles que l'an passé. Mais bon c'est un premier match sous une chaleur inouïe alors soyons indulgent. On notera tout de même une défense solide et un but du petit Sarr pour sa première rencontre de L1. Et ça fait plaisir pour cette rencontre marquée par un hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet.

Pour la seconde fois en  4 ans, le Gym termine 4ème du championnat de L1. Merci Claude!