Yoan Cardinale a offert trois points au Gym ce soir à l'issue d'une rencontre marquée par l'expulsion de Balotelli suite à une erreur d'arbitrage. A noter que le Gym a souffert avant mais encore plus après ce fait de jeu comme souvent en seconde période. Au final trois points heureux et une belle engueulade entre Favre et Letizi.

Nice a débuté la rencontre comme il avait terminé celle face à St-Etienne c'est à dire de manière faiblarde et cela a duré une heure. Les aiglons étaient noyés par des rennais inspirés. Ces parties de match sont inquiétantes... Pourtant à l'égalisation de Donis, le Gym fut plus entreprenant et aurait pu faire un hold-up. Au final c'est un point de gagné sur Lyon pour la troisième place mais deux points de perdus sur le PSG et la seconde...  Alors bonne ou mauvaise opération?

 

Après une première mi-temps de toute beauté le Gym est tombé dans ses travers en subissant les attaques de l'équipe adverse. Au final le Gym prend trois points. On notera la bonne entrée d'Obbadi et les boules de  Super Mario. Balotelli nous servira encore mais le tout c'est de bien le driver. Pour le reste, malgré les difficultés, les remplacements n'arrivent toujours que très tard. Mais bon nous avons gagné!

 

Alors qu'ils avaient bien géré la première mi-temps malgré quelques erreurs incroyables, les aiglons ont sombré en seconde mi-temps notamment en défense. Le Gym a aussi manqué de verticalité comme dirait Puel face à une équipe monégasque impressionnante notamment au niveau physique, à croire que l'air de la Turbie est plus profitable que l'air du parc des sports... A moins que ce ne soit les méthodes russes...

Après une semaine bien morose avec le dissolution de l'ARN, la mise en examen de Julien Fournier et la décision de Christian Estrosi de faire payer les navettes dès la saison prochaine, le Gym a retrouvé le sourire sur le terrain. Tout n'est pas parfait notamment au niveau des passes mais les retours d'Eysseric et de Seri ont fait du bien. Une bonne nouvelle à une semaine du derby face à Monaco.

Nice a un parcours d'équipe de milieu de tableau depuis quelques semaines: 3 nuls, 1 victoire en championnat, 2 défaites en Coupe. Que peut espérer le Gym? Terminer dans les 5 premiers. Tout le monde dira que c'est une belle performance! Ce qui n'est pas faux... mais que de regrets au fil de cette seconde partie de saison sont en train de se créer dans l'esprit des joueurs, des dirigeants et des supporters ! Ce soir, l'OGC Nice n'a pas su faire la différence ni par le talent, ni par la vitesse, ni par l'envie... en jouant quelque fois trop facile, en étant souvent trop imprécis... en ayant des joueurs en perdition comme Sarr, ou en ayant des joueurs qui ne font plus la différence comme Koziello, Dalbert, Cyprien ou Balotelli ... Bref, Nice rentre dans le rang après une première moitié de saison exceptionnelle.

 

Le gym manque d’inspiration au fil des semaines, de peps, de buteur... et cet après midi ce fut encore le cas. Quasiment aucun danger devant, un milieu sans grandes idées... une défense d'une lenteur inouïe. Et on nous dit que cela va aller mieux avec le retour de Seri (dans un mois), de Le bihan (qui n'a pas joué depuis des mois), de Balotelli (qui risque de se sentir seul si la blessure de Pléa se confirme)... Alors oui, nous n'avons que le championnat à jouer, mais encore faudra-t-il avoir les moyens de le jouer!

 

Nice commence bien mal cette année même si certains diront que c'est une chance d'être éliminé de la Coupe de France. Pourtant après une première mi-temps de bonne facture, certes face au dernier de L1, le Gym s'est effondré puis Benitez nous a enfoncé. Alors est-ce la limite de ce groupe limité?  Possible mais pas sûr non plus. On peut tout de même se poser quelques questions à propos du gardien remplaçant et de ses trois premiers matches... on en vient à regretter Pouplin. Pour le reste le Gym devra relever la tête dimanche avec les retours de Baysse et Dante. Alors notre banc est-il faible ? Il est surtout peu utilisé et manque sûrement de rythme.

 

Un match gâché par deux cartons rouges donnés par Lesage... dans un match où les bordelais ont donné des coups durant toute la rencontre sans prendre de rouge, comme Toulalan par exemple. L'arbitrage devient n'importe quoi dans cette ligue1 et privera Nice, pour au moins un ou deux matches, de ses 2 attaquants niçois. Vincent Duluc et W Kita seront contents car ils indiquaient cette semaine que Nice avait été avantagé lors du match contre Dijon pour le premier, et presque sur l'ensemble du championnat pour le président nantais. Comme la presse où les réactions d'un président dépassé peuvent recevoir une écho.  Sinon le Gym a raté, comme Bordeaux, quelques occasions franches et le nul est logique.

 

Que cette victoire fut difficile face à une équipe qui pose souvent des problèmes aux meilleures équipes de championnat comme Lyon, Monaco ou St-Etienne. Le Gym a eu du mal à faire son jeu. On notera que Mario Balotelli a confirmé qu'il avait du foot dans le sang. Belhanda était dans un jour "sans". Pléa a toujours quelques difficulté dans les face-face, que Nice a concédé un penalty inexistant... Au final, on retiendra les 3 points et l'inquiétude concernant la blessure de Dante.

 

Les buts en vidéo sont disponibles