Les niçois ont tenté de réagir, en vain, ce soir au Ray. Conclusion : les niçois n'ont ramené qu'un point. La faute à une attaque pas très précise mais aussi à un Ruffier pas mauvais. On notera la nouvelle belle performance d'Ospina ainsi que la volonté sans faille de Rool.

Les niçois ont donné un coup de pouce aux sochaliens dans la course au maintien. Sans imagination, sans envie, ils se sont contentés d'observer une équipe adverse plus combative. Mais est-ce vraiment étonnant? Non. Les joueurs, le staff et les dirigeants se sont mis d'accord pour dénigrer l'Europe depuis le mois de décembre, alors à quoi bon se casser le cul!

 

Un match sans saveur... voilà ce que l'on peut retenir de cette rencontre. Les niçois n'ont joué que 15 minutes en seconde mi-temps et malheureusement, ce sont les rennais qui ont marqué en contre au même moment. Ce match aurait du se terminer par un nul, tellement le jeu des deux équipes était insipide. On notera encore une fois la prestation exceptionnelle du trio arbitrale.

 

Les niçois ont réussi un nouvel exploit en terre nancéienne en battant l'AS Nancy par 2 buts à 1 avec notamment deuxn buts exceptionnels de Majhamane Traoré et de David Hellebuyck. Autant la victoire face au Mans était chanceux, autant celle face à Nancy est méritée. Six points en 4 jours, bravo!

Les niçois, sans convaincre, réussissent à s'imposer au courage dans un match marqué par l'expulsion un peu idiote de Rémy. Ce dernier risque d'être suspendu quelques matches, si on tient compte des sanctions de jeudi dernier à l'encontre de Adeilson notamment. Bref, les aiglons sortent la tête de l'eau et on ne va pas s'en plaindre.

Y-a-t-il eu un bon match des niçois? On n'ira pas jusque là, mais l'envie y était et c'est déjà pas mal. N'est pas Rool qui veut. On notera la joie d'Apam lorsqu'il a marqué. Cela faisait plaisir à voir.

Sinon, Lyon a-t-il toujours besoin d'un arbitre pour être sûr que le score ira dans le bon sens? Sûrement, nous en avons eu la preuve encore ce soir où la sévérité était toujours d'un côté... Dommage, et surtout inquiétant pour l'avenir de notre championnat.

Ce n'est même pas une déception, c'est un scandale... Depuis 10 jours on nous rabache que l'on ne joue pas les matches car on veut se préserver... Depuis 10 jours, on accumule les non matches sans s'inquiéter... En 10 jours, on est arrivé à terminer notre saison au mois de Février... Les niçois ont montré ce soir une pâle copie qui peut être considérée comme une faute grave... Les aiglons nous ont fait honte... et ça, cela fout les boules! 

 

Les niçois ont encore fait l'impasse sur un match pourtant à leur portée. Frédéric Antonetti, qui voulait reprendre la marche en avant, en est encore pour son argent. Les niçois n'ont jamais réussi à élever le jeu. Le championnat est fini... Il ne reste plus que quelques points à engranger pour que les objectifs très bas du gym soient atteints...

Place à la Coupe de la Ligue, mais aux vues des deux dernières rencontres, la qualification semble d'ores et déjà peu simple. Et pour les superstitieux (jamais deux sans trois)... revenez jeudi sur le site.

 

Malgré la fatigue les niçois ont gagné au courage face à une équipe auxerroise très accrocheuse. Le match de mardi était encore dans les jambes, notamment de Rool mais aussi de beaucoup de joueurs. "

Force est de constater que malgré cela, les niçois ont su faire la décision. Une bonne nouvelle! 

 

Dans le brouillard, les niçois ont eu les pires difficultés  pour sortir vainqueur de ce match piège. Au final, on se souviendra que l'OGC Nice a gagné le premier match de 2009... De bonne augure!