Les niçois reviennent avec un point inespéré de ce déplacement périlleux.

Dépassés, débordés notamment en première mi-temps, et ce malgré une ouverture du score en leur faveur dès la 9ème minute, les aiglons ont fait preuve de courage et se sont battus jusqu'à la dernière seconde. Un bon point au final qui permet de terminer l'année sur une bonne note.  

Nice rentre dans le rang... La faute à qui? A la météo peut-être... Au président Cohen avec son discours sans ambition aussi... Quoiqu'il en soit le gym n'est plus que l'ombre de lui-même.

Un seul tir ce soir! La seule satisfaction reste Ospina.  On n'oubliera pas Rool, toujours aussi volontaire. Pour le reste, il n'y a plus rien. Dommage!

Et oui il fallait s'y attendre: une faible affluence, un match bidon sur un terrain détrempé, des niçois bien en dessous des grenoblois. Résultat : un bon point pris par les aiglons lors de cette rencontre. On n' oubliera pas la grosse déception pour les supporters.

De toute façon notre objectif reste les 42 points et seulement les 42 points... et dans tous les cas on pourra passer l'hiver au chaud avec le sentiment d'une mission accomplie.  

Les meilleures choses ont une fin... Il aura fallu l'OM et une défaite non méritée pour que le GYM trébuche. Heureusement que le match face à Grenoble arrive vite afin d'éviter de trop gamberger.

On souhaitera simplement pour l'OGCNice que cette défaite ne soit pas le début de quelques matches difficiles... Première réponse dès mercredi.

 

 

Grâce à cette victoire à Saint-Etienne, les niçois accèdent à la seconde place du classement. Notre buteur "maison" (plutôt "extérieur") a encore frappé en la personne d'Echouafni.

On notera aussi le bon match de Letizi qui a réussi à préserver le résultat notamment en fin de rencontre. Les aiglons se retrouvent sur le podium avec 28 points,... qui aurait pu penser cela en début de saison? Bravo au Gym.

Les niçois n'ont pas convaincu, manquant un peu d'initiative, mais comme souvent ces dernières semaines le résultat est là. Une bonne chose.

On notera surtout la forme ascendante de Mouloungui, mais aussi le match impeccable de Rool. Pour le reste, rien à signaler hormis que l'OGC Nice pourrait jouer un peu plus de l'avant.

Grâce à cette victoire, les niçois se retrouvent 4ème place du classement de la ligue 1. Un but opportuniste, un Létizi impérial, une équipe solidaire...

 

Cet excellent mélange permet aux aiglons de repartir avec trois nouveaux points... Encore une belle opération.

 

Les niçois renouent avec la victoire au Ray grâce à un courage de tous les instants en seconde mi-temps. En effet, le gym a tenu malgré les multiples poussées des parisiens.

On ne remerciera jamais assez Létizi qui a montré l'étendue de son talent. Bref une belle perf avec la manière.

Les niçois auraient pu repartir avec plus de points si Loic Rémy avait été plus  afficace devant le but. Au final, les aiglons repartent contents avec un point mérité.

En effet, le coach niçois n'avait pas caché ses ambitions :" Un bon 0-0 me conviendrait parfaitement" affirmait hier Frédéric Antonetti. Mission accomplie mais avec quelques regrets. 

 

7 minutes c'est en tout et pour tout le temps de jeu réel des niçois. 7 minutes qui permettent aux niçois de revenir au score. 7 minutes qui laissent perplexes pour la suite de la saison. En effet, les niçois ont été absents des débats sur la quasi-totalité du match face à une équipe bordelaise qui n'a pas forcé son talent. Inquiétant jusqu'au 7 dernières minutes des aiglons qui nous ont montré un visage plus volontaire, plus inspiré... Etonnant! On se demande toujours pourquoi les aiglons attendent la fin de rencontre pour jouer ou ne jouent que quelques minutes dans un match....