L'OGC Nice retrouve le chemin du succès en battant logiquement Guingamp. On notera la belle partie de Tameze, la bonne rentrée de Balotelli mais aussi le manque de compétition de Sneijder, la progression constante de Souquet, le superbe arrêt de Cardinale, le carton de Dante qui le privera de la recontre face à Monaco... Les niçois prennent trois points mérités.

On va essayer de rester calme ce soir après un arbitrage indigne... Comment mettre trois arbitres polonais pour arbitrer un barrage de Ligue des Champions? Des hors-jeu oubliés, un pénalty en dehors de la surface, deux cartons rouges sévères... Sans déconner! Après on reviendra sur la performance de Cardinale qui doit arrêter de sortir car ensuite il fait un méga-match. On regrettera la non titularisation de Boscagli qui a montré une aisance que Sarr n'a pas. Tout reste jouable si nous récupérons Balotelli et si nous jouons sérieusement en défense. Pour finir, nous signalerons le perf de Souquet surement le meilleur niçois avec Saint-Maximin dans cette rencontre.

Nice n'a plus la percussion de l'an passée. Nous n'allons pas tirer des conclusions définitives après deux matches mais force de constater que le Gym a une domination stérile. On regrettera aussi les manques en défense où Sarr est toujours préféré au seul joueur qui est spécialiste du poste Boscagli... Étonnant! Cardinale a du mal aussi en ce début de saison... Il va falloir se reprendre. On notera la bonne rentrée de Saint Maximin qui fut pas loin d'être décisive. Quoiqu'il en soit le Gym a 0 point après deux matches! Dur!

Les aiglons ont dominé mais en étant inoffensif de bout en bout de la rencontre. Émoussé mais surtout sans percussion, les niçois reviennent avec leur première défaite. Logique! Il va falloir se ressaisir rapidement.

Les aiglons ont reussi un exploit en se qualifiant sur les terre de l'ajax grâce à un très bon Souquet, Seri et Dante. Malgré quelques inefficacités durant les 25 premières et le 2-1 à quelques minutes de la fin, les niçois ne se sont pas résignés et ont  arraché la qualif grâce à un but de Marcel du pied droit. On n'oubliera pas Cardinale qui nous a permis de rester dans le match plusieurs fois.

Les aiglons se font rejoindre sur une erreur de Cardinale qui a ensuite sauvé le Gym. On notera la dernière demi heure de la première mi-temps qui fut de très bonne qualité avec des Souquet-Koziello-Seri-Balotelli époustouflants. On regrettera les sorties sur blessure de Sarfri et Balotelli. On pestera sur Pléa qui mange la balle de match à quelques minutes de la fin. On s'énervera sur l'arbitrage conciliant sur certaines phase de jeu niçoise. Tout resta à faire dans une semaine.

Nice termine sur un bon match nul face à une belle équipe lyonnaise. Malgré l'absence de plusieurs joueurs, les aiglons ramènent un point grâce notamment à un Donis en superforme. On regrettera simplement la non-entrée de Bosetti... Il aurait surement mérité de figurer dans le match vu ses performances en CFA.

 

 

Le Gym a manqué d'inspiration et même sur le dernier but était déjà en vacances. Sans oublier des décisions arbitrales très litigieuses...Cela ne nous fera pas oublier cette superbe saison...

 

A l'issue d'une première mi-temps qui aurait mérité un meilleur sort, le Gym s'incline face à des marseillais morts de faim. C'est vrai qu'ils avaient la possibilité d'être 5ème à 19 points du Gym! Au delà de cela, on regrettera les deux poteaux, les deux erreurs de défense niçoise sur les 2 buts marseillais, la présence d'Eysseric (blessé). On a apprécié le match de Cardinale malgré l'erreur sur le corner (cela arrive) mais pour combien d'arrêts. Le retour en forme de Belhanda. Le chambrage, tout en sourire, de Balotelli face aux supporters marseillais. Côté ambiance et sans niçois (en fait avec des niçois en mode discret), l'Om a d'énormes progrès à faire car, hormis derrière les buts, pas d'ambiance. N'est pas Nice qui veut!

 

A l'issue d'un match solide, le Gym met fin aux espoirs du PSG pour le titre et se redonne une micro chance de terminer 2ème du championnat. On notera une match monstrueux de Balotelli et de Ricardo. Je n'oublierai pas Cardinale: exceptionnel et si cela pouvait faire taire tous ces supporters et médias toujours à la recherche d'un gardien plus "expérimenté".