A l'issue d'un match soporifique, à deux doigts d'un match amical, Balotelli et surtout Cardinale qualifient le Gym. Le premier en égalisant, le second en arrêtant deux pénos dans la séance de tirs aux buts. Pour le reste que ce fut pénible à regarder!  Nice recevra Monaco en quart les 9 ou 10 janvier prochain.

 

Super Mario a fait la différence comme souvent cette saison. Un Mario inspiré, buteur... Un Mario impliqué comme toujours depuis le début de saison. Mais résumer cette victoire du Gym au seul Mario ne serait pas objectif. Benitez a été l'autre héros de cette rencontre grâce à ses arrêts. On pourrait même dire que nous avons trouvé une assise défensive avec un bon replacement de Le Marchand en arrière gauche tout comme Sarr en défenseur central. Pour le reste, il manque toujours un peu de verticalité mais il y a du mieux.

Yoan Cardinale avait fait un très bon match jusqu'à la 85ème minute et ce ballon relâché provenant d'une erreur de Cyprien. Pourtant ce dernier a fait un bon retour à la compétition. On notera aussi les excellents matches de Makengo et Koziello. On reste perplexe sur le recrutement de Coly, préféré à l'intersaison à Boscagli. Pour le reste, quelques bons passages mais pas suffisant pour faire la différence. 

Malgré l'ampleur du score, le Gym a eu du mal à se sortir de ce piège messin. Les aiglons, comme souvent en ce moment, ont dominé ou plutôt ont eu la possesion du ballon sans pour autant être dangereux. Il a fallu un coup franc de Mario Balotelli et une fulgurance de Saint Maximin pour débloquer la situation. Nous noterons que l'essentiel est fait avec les 3 points, mais le Gym n'est toujours pas guéri.

Les niçois avaient mal entamé cette rencontre en prenant un but à la seconde minute... mais le tournant reste, encore une fois, l'arrêt d'un penalty par Benitez en tout début de seconde mi-temps. La suite c'est du Gym tout craché, une domination sterile à 10 contre 11. Il aura fallu attendre les dix dernières minutes, un peno de Balotelli et surtout une ouverture merveilleuse de Saint-Maximin pour Sfrari, qui fait mouche! Que cette victoire fait du bien! Quel pied!

Les aiglons n'ont montré aucune envie à l'exception de Mario Balotelli. La tactique de Favre a été minable... Jallet comme Souquet ont été en dehors de la rencontre, spectateurs. Dire que nous avons laissé partir Boscagli pour une sombre histoire d'agent proche de Puel... On se mord les c... maintenant. Le retour de Mendy est définitivement un échec. Le joueur n'est plus que l'ombre de lui-même. Que dire de Pléa, l'homme au salaire le plus ( ou un des plus) important du Gym, qui n'arrive même pas à sauter... Le teston ça se dégonfle surtout lorsqu'on a les pieds carrés. Que dire du barcelonais Seri sur le troisième ou le quatrième but même pas capable de se relever pour défendre... Bref aucune envie, aucune tactique, des choix plus que suspects... Bref, Lucien nous n'en pouvons plus de vous!    

Les aiglons ont fait le job et se qualifient pour les 16èmes de finale de l'Europa League, dès ce soir. Un bonne nouvelle. Les niçois vont pouvoir se concentrer sur le championnat. On notera le nouveau bon match de Benitez et l'efficacité de Mario Balotelli. Pour finir une mention spéciale à Tameze et son but.

 

Les aiglons ont failli prendre les trois points... mais c'était sans compter les arrêts de jeu. Ils avaient fait le plus dur avant de se relâcher à la dernière minute. Résultat, le Gym stagne. Dommage surtout que Benitez et les aiglons ont réalisé un match plein.

Le Gym casse la spirale négative en s'imposant difficilement face à  Dijon et perdant Balotelli sur un carton rouge discutable. L'essentiel est fait.

Nice a été solide jusqu'au moment où Le Marchand nous exécute... Ca devient grave on marque plus de but pour les équipes adverses que pour nous... Désespérant. On regrettera de nouveau les choix de Favre de laisser Balotelli sur le banc car en 9 minutes il a créé les meilleurs actions. Le Gym est le roi actuellement pour relancer le suspense... On s'en passerait bien!