Mario Balotelli n'était pas à la reprise de l'entraînement, cet après midi mais c'était prévu! "L'absence de Mario était prévue en accord avec lui pour qu'il puisse réfléchir sur son futur, ses envies, savoir où il veut aller, a déclaré le champion du monde 98. Est-ce que son avenir se précise ? Non. Est-ce qu'on est plus proche d'un départ? C'est beaucoup trop tôt pour répondre à cette question. On essaie de faire les choses avec beaucoup de respect par rapport au joueur. Il est sous contrat et c'est lui qui va décider au final. On sait qu'il y aura des possibilités. À lui de les étudier, au club aussi, et essayons de prendre la meilleure décision pour que toutes les parties soient contentes en fin de compte." a déclaré Patrick Vieira.

 niceeagcdl

 

Obsédé par le désir de se qualifier, le coach niçois a promis d’aligner sa meilleure équipe ce soir face à Guingamp.


NICE – Joueur, il voulait tout le temps y aller, par tous les temps, sur une jambe et tous les trois jours, s’il le fallait. Entraîneur, il n’a pas beaucoup changé, et son idée directrice est restée la même : gagner. Une majorité de coaches de L 1 va profiter de la Coupe de la Ligue pour faire tourner son effectif, mais pas Patrick Vieira. Dans la lancée de Wylan Cyprien, qui considère que cette compétition remplace cette saison la Coupe d’Europe, son entraîneur a été clair. « Cette Coupe est importante pour le club et pour le groupe. On veut aller le plus loin possible. Je ne suis pas dans l’esprit de penser au match à Strasbourg (samedi à 21 heures) et je mettrai une équipe compétitive. L’important est de se qualifier pour le prochain tour.»

 

balotelliguingamp


Une équipe compétitive, en ce moment, est une équipe sans Mario Balotelli, qui n’a pas été retenu dans le groupe. Dimanche, l’Italien n’avait pas participé au match contre Saint-Étienne (1-1), après avoir été touché à un genou lors de la mise en place de la veille. Lundi, il a alterné les soins et l’entraînement, et hier, au moment de sa conférence de presse, Vieira l’annonçait disponible pour affronter Guingamp.


Disponible mais, à l’arrivée, pas dans le groupe. Une façon pour son entraîneur de montrer qu’il s’en prive volontairement. Entre les deux hommes, la relation est compliquée, cela est apparu encore plus frappant dans le documentaire Mister Vieira, diffusé dimanche sur Canal+, et sur lequel le coach est revenu hier. « Quand tu as des joueurs avec des forts caractères, des moments de tension existent. Après, il faut voir comment les gérer pour ne pas polluer le reste du groupe », a expliqué Vieira.


En l’écartant du groupe, il a accentué la fracture. De là à imaginer que Balotelli quitte le Gym dès janvier, il n’y a plus très loin. « Il est trop tôt pour parler du départ de Mario ou d’un autre joueur, a répondu l’entraîneur. On va déjà bien finir avec les joueurs qu’on a et on analysera tout cela au moment voulu.» Il reste six mois de contrat à Super Mario et Jean-Pierre Rivère, le président du Gym, a annoncé la semaine dernière qu’il n’y aurait pas de prolongation.

 

niceeagcdl

 

Les côtes

 

 

 

 

Le groupe niçois : Benitez, Clémentia - Dante, Sarr, Burner, Pelmard, Atal, Coly, Jallet - Lees-Melou, Walter, Cyprien, Tameze, Danilo - Srarfi, Saint-Maximin, Sacko, Sylvestre, Mahou.

 

On notera que Mario Balotelli apte, n'a pas été choisi pour jouer cette rencontre que Cardinale contrairement à ce que l'Equipe indiquait cet après-midi est toujours blessé. La surprise vient de retour de Jallet dans le groupe.

 

Le groupe guingmpais :  Caillard, Johnsson - Sorbon, Kerbrat, Tabanou, Traoré, Eboa Eboa, Ikoko, Koita - Blas, Fofana, Phiri, Didot, Coco, Benezet, Boudjemaa, Ngbakoto - Mendy, Julan.

 

Après avoir débuté les trois premiers matches de Championnat avec Nice, pour deux défaites et un nul à la clé (6 buts encaissés), Yoan Cardinale (24 ans, sous contrat jusqu'en 2020) a perdu sa place de gardien titulaire au profit de Walter Benitez. Le nouvel entraîneur du Gym, Patrick Vieira, lui avait témoigné sa confiance mais il s'est vite rendu à l'évidence : il s'était trompé de n°1. « Quand je suis arrivé, j'ai choisi par rapport à ce que j'ai vu et par rapport à la philosophie que je voulais installer. J'ai donné l'opportunité à "Cardi", ça a été compliqué et j'ai changé, a raconté le coach azuréen, dimanche dans L'Équipe. Mais je ne peux pas le regretter car c'était réfléchi. » Depuis, le gardien argentin, déjà excellent la saison passée avec Lucien Favre, a enchaîné les performances de haut niveau, à l'image de sa récente série d'invincibilité (642 minutes). Mais il pourrait être ménagé mercredi (21h05) contre Guingamp, ce qui permettrait à Cardinale de se relancer.

 

Un extrait d'un documentaire sur Patrick Vieira, qui sera diffusé aujoud'hui sur Canal +, montre Mario Balotelli confier ses doutes sur ses coéquipiers dans une vidéo qui date de quelques semaines. On ne peut pas forcément lui donner tord!

« On n'aligne pas deux passes, c'est difficile de jouer comme ça. On a fait un exercice, j'ai pas les mots... Aujourd'hui par exemple, j'ai raté un tir. J'ai envoyé le ballon au-dessus, ce qui n'est pas bien. Je m'énerve parce que je veux marquer. Eux, ils ratent et te disent : "Ça ira la prochaine fois". Non, va te faire f... ! Tu rates, tu t'énerves ».

 

 

 

Sous-catégories