Que ce fût dur! Les aiglons ont dominé mais ont manqué de tranchant, de vitesse, de verticalité... On se dirigeait tranquillement vers un nouveau match nul quand Lees-Melou tenta une frappe... Enfin! Tellement les niçois voulaient marquer en rentrant avec le ballon dans la cage. Au final les aiglons ont fait l'essentiel mais il va falloir être plus percutant à l'avenir!

Les aiglons ont dominé le match mais comme toujours de manière stérile. La lenteur fait partie de l'ADN du jeu niçois. Il a été impossible pour les "rouge et noir" d'élever le jeu. Pourtant grâce à Pléa, les niçois avaient fait l'essentiel en marquant le premier but... mais le manque de solution, de vivacité, de décalage n'ont pas permis au Gym d'aggraver le score... Et ce qui devait arriver, est arrivé avec l'égalisation d'Angers. Autant dire que le course à la 5ème place a pris un sacré un coup dans l'aile ce soir.

A l'issue d'un match soporifique, les aiglons ont été accrochés par Rennes. Il sera très difficile de ressortir des points positifs de cette rencontre marquée par un manque d'allant évident. On notera tout de même le match de Pléa mais aussi de St-Maximin malgré son problème récurrent de finition. Pour le reste, au mieux ils étaient endormis, au pire absents avec le palme pour cette dernière catégorie à Balotelli. Au final, nous nous posons quand même la question, les aiglons ont-ils réellement envie d'avoir une nouvelle fois la Coupe d'Europe? Pas sûr si l'on se réfère à cette rencontre.

 

Les aiglons ont réussi l'essentiel cet après-midi à Troyes grâce à un Pléa efficace. L'OGC Nice a montré un visage séduisant en première période malgré un manque d'efficacité évident.  On notera un but de Balotelli refusé à tort mais à vitesse réelle, ce n'était pas facile de l'accorder. Le seconde période fut crispée avec un Saint-Maximin très vif mais maladroit dans son dernier geste comme dans ses choix. Le Gym recolle à la cinquième place tout comme Montpellier. Rennes ne jouera que mercredi son match face à Monaco.

 

Les aiglons ont craqué en fin de seconde période. Dommage car ce PSG est bien limité malgré ses millions. Les niçois s'éloignent de nouveau de la 5ème place sans pour autant dire adieu.