Séance de rattrapage à l'exterieur pour l'OGC Nice face à Caen. Après leur défaite à domicile, les aiglons tenteront de prendre les trois points. Toutes les infos, remises à jour quotidiennement.

 

Votre nouveau Maillot de l'OGC Nice original moins cher avec livraison gratuite

 

 

  Les cotes

 

 



Où suivre la rencontre?

 

 Radio

RMC

France Bleu Azur

 

Multiplex

RTL

 

Vos places

 

 



 

Les stats

 

Victoire(s) SM Caen : 8 - Nul(s) : 9 - Victoire(s) Nice : 3

 

Les 10 derniers OGC Nice - SM Caen
 

19/11/2017 Ligue 1 SM Caen 1 - 1 OGC Nice 

06/11/2016 Ligue 1 SM Caen 1 - 0 OGC Nice 

31/01/2016 Ligue 1 SM Caen 2 - 0 OGC Nice 

28/10/2015 Coupe de la Ligue SM Caen 1 - 2 OGC Nice 

06/12/2014 Ligue 1 SM Caen 2 - 3 OGC Nice 

01/10/2011 Ligue 1 SM Caen 1 - 1 OGC Nice 

11/12/2010 Ligue 1 SM Caen 0 - 0 OGC Nice 

29/10/2008 Ligue 1 SM Caen 1 - 1 OGC Nice 

04/08/2007 Ligue 1 SM Caen 1 - 0 OGC Nice 

20/11/2004 Ligue 1 SM Caen 0 - 0 OGC Nice

 

 

 

 

Les news

 
 
17/08
 
On notera que Paul Baysse est dans le groupe caennais. On signalera déjà la blessure d'Atal et on remarquera que Souquet est bien blacklisté!
 
Le groupe niçois : Cardinale, Benitez - Hérelle, Dante, Sarr, Boscagli, Burner, Coly - Tameze, Cyprien, Makengo, Danilo, Walter, Lees-Melou - Srarfi, Saint-Maximin, Myziane, Ganago.
 
Le groupe du Stade Malherbe: Brice Samba, Erwin Zelazny - Yoël Armougom, Emmanuel Imorou, Frédéric Guilbert, Adama Mbengue, Paul Baysse, Alexander Djiku, Romain Genevois - Prince Oniangué, Stef Peeters, Jessy Deminguet, Fayçal Fajr - Yacine Bammou, Timo Stavitski, Casimir Ninga, Malik Tchokounté et Enzo Crivelli
 
16/08
 
Paul Baysse devrait renforcer Caen aujourd'hui grâce un prêt accordé par Bordeaux sans option d'achat.
 
Yoan Cardinale, n°1, c'est ce que croit savoir Nice Matin dans son édition du jour. 
 
15/08
 
Eric Wattellier arbitrera la rencontre assisté de Alexandre Viala et Aurélien Berthomieu.
 
Ronny Rodelin s'est officiellement engagé en faveur de Guingamp. Caen perd un cadre et son meilleur joueur offensif selon actu.fr.
 
A Caen aussi comme à Nimes, la barre des 10000 abonnés a été atteinte. A Nice, le mystère demeure même si certains chiffres font état d'un baisse de 30% donc l'OGC Nice devrait approcher ce seuil.
 
 
14/08
 
Mario Balotelli sera encore suspendu pour cette rencontre mais Maolida fera parti du groupe.
 
 

 

 

 

Les déclarations d'avant-match

 

Yoan Cardinale :

Il va falloir se remettre rapidement au travail pour aller s'imposer à Caen. Il faut que nous prenions nos repères tous ensemble et que nous retrouvions le rythme. Il fallait aussi s'adapter à Reims, qui a très bien joué et défendu. Il reste 37 journées, à nous de travailler dur pour changer la donne. Site off

 

Christophe Herelle :

«Mal débuter le championnat avait privé Nice d’Europe. On ne veut pas réitérer ça cette année. On a envie de se racheter après le premier match. Ce sera plus difficile à l’extérieur mais on en est capable. On va donner le meilleur de nous-mêmes pour aller chercher les 3 points. Ce serait bien pour la confiance. Ça ferait du bien à tout le monde, aux supporters aussi. Et pourquoi pas entamer une série derrière?»

 

Dante :

Il faut rester positif, lucide, humble, et continuer avec le même état d’esprit. Mais aussi avoir envie de prendre une revanche, parce que ça ne fait jamais plaisir de perdre. Nous ne devons pas "sonner l’alarme", mais nous devons faire notre auto-critique, travailler, rester soudés et nous tenir prêts pour le week-end prochain.Site off.

 

 

 Trois questions à Patrick Vieira

 

La défaite contre Reims?

«On a manqué d’efficacité sur les trente derniers mètres. Les joueurs ont respecté ce qu’on voulait mettre en place. On a eu beaucoup le ballon, on ne l’a pas toujours bien utilisé pour autant. C’est là-dessus aussi qu’il faut s’améliorer pour le prochain match. Mais j’ai vu des choses très intéressantes dans le contenu, avec plus d’agressivité sur le plan offensif on aurait pu marquer. On a manqué de présence dans les seize mètres. Le but encaissé? Je dirais qu’il y a eu beaucoup de manque d’agressivité sur le plan collectif. Dès le début de l’action, on aurait dû arrêter le jeu bien avant. On en a discuté, ça fait également partie des choses qu’on doit améliorer. On a manqué d’agressivité dans les deux parties du terrain au final.»

 

Le match à Caen?

«Ce sera un match compliqué. On va là-bas avec l’envie de bien faire, en gardant la même philosophie de jeu et en améliorant le côté défensif. C’est le contenu du match qui nous aidera à avoir un résultat positif. Il faut créer du jeu et se procurer des occasions. Marquer des buts, on en marquera, je ne suis pas inquiet. Avoir un jeu cohérent nous permettra de se créer les occasions pour avoir plus de chances de gagner des matchs.»

 

Le groupe pour Caen?

«Mickaël Le Bihan, Christophe Jallet et Ignatius Ganago sont opérationnels, mais ils reviennent de blessure. Les deux premiers sont en manque de rythme, ils ont besoin d’enchaîner les rencontres. Ils ne sont pas encore prêts. Ganago a disputé une demi-heure avec la réserve (1 but). Il a fait une très bonne semaine d’entraînement. On verra comment il se sent en fin de semaine. Le gardien? Il n’y a toujours pas de numéro un. Il faut le temps que la concurrence s’installe, que les semaines passent pour dire qui sera le titulaire. Mais ce sera important de le faire.NM

 

Revue de presse 

 

Maolida, plus qu’une promesse

L'équipe

 

Arrivé lundi à Nice, le jeune attaquant doit réveiller dès ce soir une équipe jusque-là inoffensive.


Patrick Vieira s’est démené devant son banc, a tenté à peu près tout ce qui était possible pour animer le désert, mais son baptême en L 1 s’est déroulé comme la préparation le laissait craindre. En quête d’attaquants pour remplacer Alassane Plea, transféré au Borussia Mönchengladbach, et Mario Balotelli, suspendu et surtout sur le départ, l’entraîneur niçois n’est pas parvenu à soigner l’impuissance de son équipe contre Reims (0-1, le 11 août).

Le salut pouvait seulement venir du mercato, qui lui a enfin apporté lundi un renfort offensif : à dix-neuf ans, Myziane Maolida ne compte que treize matches de L 1, disputés la saison dernière, mais il est autant un joueur pour tout de suite qu’un investissement pour l’avenir. Barré par la concurrence à Lyon, il découvre au Gym un autre monde, où son statut de titulaire ne fait pas débat.

Même s’il a été recruté afin de prendre la relève de Plea dans le couloir gauche, il débutera en pointe aujourd’hui, car c’est là où les Niçois ont le plus besoin de lui, en attendant de trouver le successeur de Balotelli. « Mon poste préférentiel est à gauche mais je peux jouer aux trois postes de l’attaque », assure l’international des moins de 19 ans qui s’intègre parfaitement dans le projet du Gym, à la recherche de jeunes talents que Vieira doit transformer en valeurs sûres.

“Acheté comme lui 10 M€ la saison dernière, et également passé par l’AC Boulogne-Billancourt, Allan Saint-Maximin l’accompagnera aujourd’hui, mais Maolida a d’autres repères à Nice. C’est à l’Allianz-Riviera qu’il a inscrit son premier but en L 1 (5-0, le 26 novembre), au bout d’une belle course conclue du gauche. Il avait auparavant marqué contre Limassol en Ligue Europa (4-0, le 23 novembre) après avoir dribblé dans la surface, et son troisième but chez les pros est une frappe lointaine du droit, contre Montpellier en Coupe de la Ligue (4-1, le 13 décembre), ce qui suggère qu’il sait faire beaucoup de choses. « Myziane aime attaquer l’espace, il est très bon en un contre un, très à l’aise avec le ballon, il a un jeu assez direct et c’est pour nous une solution supplémentaire, confirme Vieira, qui l’avait longuement observé en vidéo. Il doit apprendre beaucoup, mais j’adore son attitude à l’entraînement, il travaille. »

Si Maolida a traîné une réputation plus nonchalante à l’OL, il a conscience du chemin qu’il doit parcourir pour se hisser à la hauteur de sa clause de valorisation, fixée sous seing privé par le Gym à 100 M€. « J’ai beaucoup de points à améliorer, les replis défensifs, les transitions, je vais travailler ça pour devenir un joueur de plus en plus sérieux », souffle celui qui a déjà posé quelques difficultés à ses nouveaux coéquipiers lors des séances de cette semaine.

« Il est rapide, technique, et il finit bien devant le but. Il est gênant parce que, malgré son jeune âge, il arrive à garder le ballon dos au but, analyse le défenseur niçois Christophe Hérelle. Quand il est face au jeu, il va très vite sur les premiers appuis, et il est pas mal techniquement. Il a bien été intégré, il vient aussi vers nous. Sa palette peut nous aider, il est clairement un plus. » Vieira ne devra donc pas aligner une seconde fois d’affilée en pointe le milieu offensif Bassem Srarfi, qui n’avait pas brillé contre Reims. La titularisation surprise du gardien Yoann Cardinale au détriment de Walter Benitez ne s’était pas non plus révélée triomphale, et le technicien ne s’interdit pas de changer encore, même s’il veut fixer une hiérarchie à terme. C’est plus clair devant, mais le chantier reste vaste partout

 

Contre Nice, le Stade Malherbe devra se débarrasser de la retenue qu’il n’en finit pas de montrer sur le plan offensif, où même en préparation son degré de dangerosité est resté très faible. Caen doit lâcher les chevaux, à l’image d’un Casimir Ninga toujours prompt – souvent de manière stéréotypée – à percuter l’arrière-garde adverse. Les retours de Ronny Rodelin (s’il reste ?) et Yacine Bammou, celui aussi d’Enzo Crivelli dans une moindre mesure (il revient de blessure et manque de rythme), ne seront pas de trop pour proposer de nouvelles solutions offensives. Et Caen en a bien besoin. Actu.fr

 

 

  

Commentaires   

#9 gandolfi 18-08-2018 19:16
Attendons un petit moment avant de les détruire.De toute façon quand on les voient jouer moi ça me fait rigoler.Cette nouvelle maniere de jouer au foot m'emmerde au plus haut point.Toute cette possession completement inutile,alors que l'équipe adverse est devant en 3 secondes,c'est ça le foot qui les fait rever.J'ai l'impression que viera a regardé les matchs de l'année derniere,mais qu'il a zappé ce qui s'est passé y'a 2 ans.On va quand meme voir le nouveau si il peut apporter un peu de folie,ou si il l'on déja lobotomisé avec la méthode baballe(à toi à moi 15 fois et en retrait pour le pépé brésilien.
#8 aladin 18-08-2018 18:42
Je les dit on va jouer la 15 places merci au jaunes aux président et sa suite Mais c est pas grave il restera 36 journées pauvres de nous
#7 Nissa Gari 18-08-2018 16:30
Qu est ce qu on va se prendre en septembre
Je vais déménager je crois ...sur la Lune
Pour ne pas voir le Massacre lol
#6 Nissa Gari 18-08-2018 15:56
Caen 2. Nice 0
Et ca me fait mal au C ... de le dire
Merci à nos dirigeants qui sot en train de couler le club
Que les jaunes profitent bien de leurs dividendes sur les dernières ventes car justement à ce rythme là ce seront bien les Dernières Ventes qu ils feront à ces prix là
Les Srarfi Tameze Sacko et cie ne valent pas un clou
Je croie même qu ils sont juste Invendables. Voilà
#5 CorsicaNissart 18-08-2018 09:39
Coach bidon - Goal bidon - Latéraux bidons - Charnière centrale moyenne - milieu très moyen - attaque inexistante.... .... voilà le profil de l'armada Niçoise qui débarquera en Normandie ( Maolida ? ) ayant de fortes chances de tomber sur le champs de patates de Malherbe, ce gazon maudit ou nous tombâmes pour la première fois au cours de la saison 2016 2017 alors que nous étions invaincus après 12 journées et qui plus est avec une excellente équipe. Donc défaite logique et enfoncement au bas du tableau ! Ce n'est pas du pessimiste mais du réalisme ! Alors vu qu'on est laid, se voir plus beau serait aberrant !
#4 marc2 17-08-2018 22:50
on parle de nos soucie d'attaque mais les latéraux, burner boscagli coly sa fait peur :-x
j'espère au moins que le gros ne sera pas aligné dans les buts
#3 canardou 17-08-2018 21:50
Le groupe niçois est à pleurer.
#2 marsiglialiste 17-08-2018 18:55
atal déjà blessé :-x colly de retour :-x
#1 marsiglialiste 17-08-2018 09:02
il faut les 3 points ...faire 70%de possession on s'en fout car le nul ou la défaite sera interdite avant un mois de septembre très dur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir