Pour la troisième saison consécutive, la SASP OGC Nice a enregistré un résultat net positif lors de l’exercice 2016-17. Le club azuréen a néanmoins dû procéder à des ventes sur le marché des transferts pour équilibrer ses comptes. Décryptage...


En plus d’avoir considérablement accru sa compétitivité sportive au cours des dernières années, l’OGC Nice a également mis fin aux importants déficits affichés par le passé. Ainsi, d’après les derniers documents comptables déposés par la direction du club au tribunal de commerce, la SASP OGC Nice a enregistré un résultat net positif lors de l’exercice 2016-17. Le club engrange des bénéfices pour la troisième saison consécutive.

 

Ayant déjà engrangé plus de 6,1 M€ de bénéfices lors de la saison 2015-16, le club azuréen continue sur sa lancée en enregistrant un résultat net positif à hauteur de 1,373 M€ concernant l’exercice 2016-17. Un montant, qui a été porté à la réserve du club – et non-distribué en dividendes – et qui permet à l’OGC Nice d’afficher des capitaux propres positifs à hauteur de 2,793 M€ à l’issue de l’exercice.


Dans le détail, l’OGC Nice a enregistré une hausse significative de plus de 56% de ses produits d’exploitation par rapport à la saison dernière. Le club a ainsi tiré de son exploitation des revenus à hauteur de 65,1 M€ sur l’ensemble de la dernière saison écoulée. Une appréciation qui est notamment due à la participation du club en C3 ainsi qu’aux bons résultats sportifs enregistrés par le club sur la scène nationale – conduisant notamment à une hausse des revenus télévisuels – même si le détail des recettes par source de revenus n’a pas été communiqué.


Dans le même temps, l’OGC Nice a également connu une nette envolée de ses charges d’exploitation, passant de 47,9 M€ en 2015-16 à 74,6 M€ en 2016-17. La masse salariale du club a notamment évolué fortement à la hausse, atteignant la barre des 48,8 M€ – charges sociales comprises – lors du dernier exercice. Une augmentation qui s’explique par un recrutement ambitieux avec l’arrivée de joueurs comme Mario Balotelli, Dante ou encore le technicien Lucien Favre, faisant alors tous partie du top 5 des rémunérations du club.

 

Ainsi, malgré sa nette progression de chiffre d’affaires, l’OGC Nice continue d’enregistrer un résultat d’exploitation négatif. Un résultat qui s’est même dégradé l’an dernier avec un déficit de l’ordre de 9,5 M€.


Pour résorber ce déficit, le club a alors compté sur un résultat exceptionnel positif de 11,255 M€ pour équilibrer ses comptes. Un résultat positif qui est dû aux plus-values comptables enregistrées lors de la cession de joueurs. Des ventes qui ont permis au club d’engranger plus de 16 M€ lors du dernier exercice écoulé.

 

Ce nouveau résultat positif prouve que la direction exécutive de l’OGC Nice parvient bien à gérer la croissance sportive du club tout en maîtrisant la situation sur le plan comptable. Néanmoins, à l’avenir, l’OGC Nice aura besoin d’accroître ses revenus structurels afin de ne plus compter sur la cession de ses meilleurs éléments pour assurer son équilibre financier.


NB : les chiffres révélés au sein de cet article concernent exclusivement la SASP OGC Nice Côte d’Azur. Les données qui seront publiées prochainement par la DNCG au sujet du club différeront légèrement car ils prendront également en compte les activités des entités liées au club, dont notamment l’association et les filiales.

 

Période2016-172015-16
Produits d'exploitation 65,10 41,7
Charges d'exploitation 74,60 48
Résultat d'exploitation -9,5 -6,30
Résultat financier -0,60 -0,03
Résultat exceptionnel 11,3 14,60
Résultat net 1,40 6,10

Commentaires   

#4 Pitchoun 28-02-2018 16:03
Lors du prochain mercato d'été, Manchester United va chercher à renforcer son entrejeu en raison des départs de Michael Carrick, bientôt à la retraite, et de Marouane Fellaini, en fin de contrat. Pour les remplacer, les Red Devils ont d'ores et déjà effectué une short-list selon le Daily Mail avec notamment deux Niçois : Jean Michaël Seri (26 ans, 20 matchs et 1 but en L1 cette saison) et Wylan Cyprien (23 ans, 6 apparitions et 1 but en L1 cette saison) !
Bien évidemment, les Mancuniens disposent d'autres options avec notamment les pistes Sergej Milinkovic-Savi c (Lazio Rome), estimé à plus de 100 millions d'euros, Jorginho (Naples), Victor Wanyama (Tottenham), Toni Kroos (Real Madrid) ou encore Willian (Chelsea) dans un registre plus offensif. Ça va bouger à MU !
#3 marsiglialiste 28-02-2018 14:47
David Ospina est un homme à moitié comblé. Titulaire indiscutable avec la Colombie, le portier de 29 ans ne jouit pas du même statut dans son club d’Arsenal. En effet, ce dernier est la doublure officielle de Petr Cech et doit se contenter de jouer les matchs d’Europa League et de Carabao Cup.

Dans des propos relayés par le Mirror, David Ospina a évoqué sa frustration d’évoluer dans ce rôle de doublure. Une situation que l’ancien portier de l’OGC Nice a du mal à accepter au point d’envisager un départ l’été prochain si la hiérarchie reste figée. « Je suis ouvert à tout. Aujourd’hui, je donne tout pour Arsenal. J’aime gagner ici, mais tu commences à étudier toutes les alternatives par rapport à ta situation. »
en juin il aura encore un an de contrat
#2 marc 27-02-2018 16:23
La prudence est de mise; il faut pas oublier que vouloir aller trop vite et une gestion à l'emporte piéce tue. on ne peut ce féliciter de voir que nos dirigeants on l'ame de vouloir faire grandir notre club sans bruler les étapes :il faut regarder ,il y a peut on cherche à acheter nos meilleur joueurs ,cela veut dire que nous avons un savoir faire. VIVA L'OGCNICE
#1 maurice 26-02-2018 20:59
ces benefices auraient pu servir à renforcer l'equipe...Elle en a bien besoin...

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir