Les aiglons comme Mario Balotelli peuvent avoir des regrets notamment sur le match aller tant ce second round fut de bonne facture... Dommage!

 

 

Fiche technique

 

Lokomotiv Moscou 1-0 Nice (1-0)

18 104 spectateurs

Arbitre : Pavel Královec

 

But :

Moscou : Denisov (30')

 

Avertissements :

Moscou : Denisov (8'), Fernandes (45')

Nice : Balotelli (32'), Lees-Melou (90'+3), Sarr (90'+3)

 

Les équipes :

Lokomotiv Moscou : Guilherme - Ignatyev, Kverkvelia, Pejcinovic, Rybus - An. Miranchuk, Denisov (cap), Manuel Fernandes - Farfan (Kolomeytsev 23'), Ari (Eder 65'), Al. Miranchuk (Tarasov 84').

OGC Nice : Benitez - Burner, Dante (cap), Sarr, Perraud - Lees-Melou, Cyprien, Seri (Sacko 84') - Saint-Maximin (Tameze 78'), Balotelli, Plea (Makengo 78').

 

Le but

 

30ème BUT de Denisov pour Lokomotiv Moscou ! Que c'est dur pour Nice! Miranchuk accélère sur la gauche et centre à l'entrée de la surface, Denisov se présente et trouve un appui, Dante dégage mal, directement sur le capitaine russe qui reprend du coup de pied, Benitez est battu! 1-0 pour le Lokomotiv!

 

 

Résumé

 

Nice a parfaitement entamé ce match retour face au Lokomotiv Moscou. Les Niçois ont touché deux fois la barre transversale grâce à Balotelli mais se sont fait surprendre par Denisov à la demi-heure de jeu. Malgré une domination globalement, Nice n’a pas réussi à inverser la vapeur et est éliminé dès les 16e de finale de la Ligue Europa.

 

Nice n’a pas réussi à renverser le Lokomotiv Moscou dans ce 16e de finale retour de Ligue Europa. Les Niçois se sont inclinés sur la plus petite des marges 1-0.

 

Le début de match est pourtant à l’avantage des Azuréens mais Balotelli voit ses tentatives stoppées par la barre transversale de Guilherme.

 

Les Russes vont se montrer plus réalistes en ouvrant le score sur leur première véritable occasion à la demi-heure de jeu (1-0,30'). Un vrai coup dur pour les Niçois qui réalisaient jusque-là une partie de haut niveau.

 

Après la pause, les Niçois n’ont pas su inverser la tendance et ont même évité à plusieurs reprises de concéder d’autres buts. Que de regrets finalement sur les deux matchs. Nice n’a plus que la Ligue 1 à jouer.

 

Réactions

 

Lucien Favre : 

On s'est créé des occasions, surtout en première mi-temps, une ou deux en deuxième. Le problème c'est que l'on n'a pas marqué dans nos moments favre2018forts. On tire sur la barre, le poteau, ils marquent en contre. On savait ce qu'il restait à faire pour passer. En deuxième mi temps nous avons essayé mais on n'a pas pu. Ce n'est pas un match déméritant... Mais c'est clair que le match aller nous fait mal. Quand vous perdez 3-2 à la maison c'est dur. Il y a des regrets sur l'ensemble des deux matchs. Avec plus de réalisme, on aurait pu le faire.

 

Revue de presse

 

 

 

Commentaires   

#6 Gandolfi 23-02-2018 18:51
Dans cette periode carnavalesque,j e doit dire que l'organisation de seri m'a fait mourir de rire.
#5 rene 23-02-2018 13:15
juste pour dire que cet articlecsi dessus est une belle fumisterie
les notes des 22 acteurs ne reflètent absolument pas les faits à ce demander si le pseudo journaliste qui a ecrit l article a bien vu le match pffff
#4 canardou 23-02-2018 11:44
Je suis désolé Roviger1 mais je le trouve très faible et je ne lui vois pas d'avenir au plus haut niveau. Peut-être dans une division inférieure.
#3 Roviger1 23-02-2018 11:08
Hé canardou tu as vu le match? Perrault son premier match bombardé arrière gauche le plus en jambes du match systématiquemen t ignoré sur le couloir par la star bastiaise il a fait une seule erreur et l équipe lui donne la meilleure note Niçoise pour moi c est ou sera un bon joueur
#2 canardou 23-02-2018 07:29
Ce match aura au moins eu l'intérêt de nous permettre de terminer notre revue d'effectif avec Perraud. Et ça fait peur, je m'étonne qu'on ait pu lui faire signer un contrat professionnel. Nous n'avons pas de relève, et on peut s'interroger sur le travail de notre centre de formation qui rappelons n'a plus de directeur depuis plusieurs années. Quel dommage que Favre ne puisse pas s'appuyer sur de jeunes talents quand on sait qu'il excelle dans ce domaine, comme il l'a démontré à Glad'bach. C'est inquiétant pour l'avenir, bien plus que cette élimination anecdotique.
#1 Pitchoun 23-02-2018 04:50
La qualification etait deja pliee au match aller a la mi-temps grace a Sarr.
C'est la que l'on voit l'importance de jouer chaque annee un maximum de matchs de coupe d'europe pour acquerir l'experience et le realisme qui nous a fait defaut sur ces 2 matchs, contrairement a ceux qui pensent qu'il ne faut pas jouer ces matchs et ne comprennent pas grand chose au football...Malh eureusement pour l'annee prochaine c'est mal engage, il faudrait faire une serie de 11 matchs sans defaites sur les 11 derniers matchs et vu que l'on va rencontrer le PSG, l'OM et Lyon, le manque de motivation qui risque d'atteindre les partants (Balotelli, Seri, Favre etc...) et les choix parfois incomprehensibl es et tendancieux de Favre, c'est presque compromis: "regardons vers le bas du classement !" dixit... :-x

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir