C'est le premier match important européen depuis plus de 20 ans pour le Gym. Il se déroulera ce jeudi 15/02 à 19h00. Retrouvez toutes les news, remises à jour quotidiennement.

 

 Les cotes

 

 

Où suivre la rencontre?

 

 Radio

RMC

France Bleu Azur

 

Internet

Streaming :

Lien 1

Lien 2

 

Vos places

 

 

 

Les infos de l'UEFA

 

L'aventure européenne de Nice se poursuit contre le Lokomotiv Moskva, cador du championnat russe.

• Nice a terminé deuxième du Groupe K, derrière la Lazio, tandis que les Moscovites ont terminé en tête du Groupe F.

 

Antécédents


• Il s'agit de la première confrontation des deux clubs sur la scène européenne.

• La seule rencontre de Nice contre un club russe remonte à la phase de groupes d'UEFA Europa League de la saison passée, contre le FC Krasnodar. Ils avaient perdu 5-2 à l'extérieur avant de remporter le match retour à domicile, 2-1. Les Niçois se sont néanmoins fait sortir en phase de groupes.

• De même, le Lokomotiv n'a joué qu'une confrontation aller-retour contre un club du championnat de France, Monaco. C'était en huitièmes de finale de l'UEFA Champions League 2003/04 (victoire 2-1 à domicile et défaite 0-1 à Monaco).

 

Autour du match


• Nice est en phase à élimination directe d'une compétition européenne pour la première fois depuis 1960, année de son quart de finale de Coupe des clubs champions européens.

• Troisième de Ligue 1 l'an passé, Nice a perdu en barrages d'UEFA Champions League cette saison contre Naples (4-0 sur l'ensemble des deux matches).

• Le Lokomotiv s'est qualifié pour la compétition en gagnant la Coupe de Russie 2016/17.

• Le meilleur résultat du club de Moscou reste une demi-finale, en Coupe des vainqueurs de coupe européens, atteinte deux fois : en 1997/98 et en 1998/99.

Changements d'effectif en UEFA Europa League
• Nice
Arrivée : Mickaël Le Bihan, Ihsan Sacko
Départ : Vincent Koziello, Gautier Lloris, Wesley Sneijder, Rémi Walter

• Lokomotiv
Arrivée : aucune
Départ : Timofei Margasov, Delvin N'Dinga

 

À savoir


• Dante, le défenseur de Nice, a réussi 503 passes en phase de groupes de l'Europa League cette saison. C'est le deuxième meilleur total de la compétition derrière Asier Illarramendi de la Real Sociedad (507 passes). L'autre Niçois Maxime Le Marchand est quatrième avec 404 passes.

• Nemanja Pejčinović a quitté Nice pour rejoindre le Lokomotiv en 2014 après avoir disputé 100 matches de Ligue 1 et marqué six buts en quatre saisons avec le club de la Côte d'Azur.

• Autres joueurs du Lokomotiv ayant évolué en France et donc affronté Nice en Ligue 1 : Maciej Rybus (Lyon, 2016/17) et Éder (LOSC Lille, 2015–17).

• Éder, prêté par Lille, a marqué le but de la victoire du Portugal dans le temps additionnel de la finale de l'UEFA EURO 2016 contre la France.

• Jefferson Farfán a marqué lors des trois derniers matches du Lokomotiv en Europa League (quatre buts).

• À la trêve hivernale, le Lokomotiv comptait huit points d'avance sur le Zenit et le Spartak Moskva, autres participants à l'Europa League, en tête du championnat de Russie.

• Suspendus en cas de nouvel avertissement : Mario Balotelli (Nice); Vladislav Ignatyev, Taras Mikhalik (Lokomotiv).

 

Les entraîneurs


• L'ancien milieu de terrain suisse Lucien Favre est aux manettes de Nice depuis mai 2016. Il s'est forgé une belle réputation en remportant deux titres de champion de Suisse de rang avec Zurich, avant des passages réussis au Hertha Berlin et à Mönchengladbach en Allemagne.

• Aujourd'hui âgé de 70 ans, Yuri Semin a pris les commandes du Lokomotiv pour la quatrième fois en août 2016. Il était aux manettes lors des deux seuls titres remportés par le club ; c'était lors de son deuxième passage, entre 1992 et 2005. Il a aussi joué pour le Loko, de 1975 à 1977. Il a mené le Dynamo Kyiv au titre de champion d'Ukraine en 2008/09.

 

 

Les news

 

14/02

Le groupe niçois : Benitez, Cardinale, Clémentia - Marlon, Sarr, Coly, Burner, Dante - Makengo, Cyprien, Lees-Melou, Tameze, Mendy - Plea, Balotelli, Srarfi, Saint-Maximin, Sacko.

Istvan Kovacs arbitrera la rencontre, assisté de Vasile Florin Marinescu et Ovidiu Artene.

 

13/02

Moins de 20000 personnes sont attendus pour cette rencontre . 


 

 

Les déclarations d'avant-match

 

«Le match de jeudi est très important, est-ce que le résultat sera primordial pour la suite de la confrontation ?

 

favre2018Lucien Favre : Le premier match est toujours très important, comme peut l'être le deuxième. Mais oui, c'est souvent le premier qui peut tout décider.


Le Lokomotiv Moscou n'a pas joué de match officiel depuis le mois de décembre. Est-ce que cet aspect peut compter ?


Bien sûr que c'est possible, ils ont fait une longue pause. Mais ils ont disputé huit matches amicaux avec quatorze joueurs, toujours en alignant l'équipe-type. Il y a eu très peu de changements, c'est bien huilé.

 

«Le Lokomotiv, ça court énormément, ça va de l'avant»

 

Que pensez-vous de cette équipe ?


C'est une équipe très solide, qui peut faire le jeu dans un espace réduit, qui peut aussi contrer, ils ont ces deux atouts et sont très athlétiques. Ça court énormément, ça va de l'avant, leurs milieux axiaux vont box to box sans arrêt. Farfan jouait à Schalke, ils ont des milieux très complémentaires, ils ne sont pas premiers par hasard du Championnat de Russie avec huit points d'avance.

 

Etes-vous préoccupé par vos derniers matches, marqués par trois défaites d'affilée en L1 ?


Non, je ne suis pas du tout inquiet après les dernières prestations car à Metz, on joue cinquante-cinq minutes à dix même si on aurait pu marquerfavre17 avant, c'est vrai. On a eu les occasions, et on en a quatre contre Toulouse et un penalty qu'on aurait dû nous donner. On fait une bonne prestation à Dijon, mais il y a eu d'autres décisions arbitrales même s'il faut être concentré jusqu'à la fin.

Dante a répété qu'il ne fallait pas prendre de buts jeudi. Allez-vous changer de philosophie de jeu ?


La Coupe d'Europe est différente, ça compte double quand vous prenez un but à domicile. On va toujours tenter de faire le jeu mais il faut le faire intelligemment, prendre des risques à bon escient, à fond mais au bon moment. Les grandes équipes pensent à défendre quand elles attaquent et quand elles défendent, elles pensent à attaquer. L'important, c'est l'intelligence de jeu, ne pas se faire contrer, perdre un ballon là où c'est trop dangereux. Il faut faire les choix justes.»

 

sarrMalang Sarr :

Il ne va pas falloir se mettre de pression. Si on veut se qualifier, il va falloir faire un gros match, une grosse entame, mettre la pression directement et marquer au plus vite, parce qu’on sait qu’au match retour ça va être compliqué. On connaît les conditions, jouer en Russie, c’est spécial, on l’a vu à Krasnodar. Donc il va falloir qu’on mette le feu d’entrée, qu’on ait le public derrière nous et qu’on fasse le travail rapidement. On sera « les outsiders », il va falloir aborder ce match comme un bonus, le prendre avec beaucoup d’envie, tous ensemble.

 

Revue de presse

 

 

 

Commentaires   

#3 Pitchoun 15-02-2018 09:19
On se demande pourquoi a part Balotelli...
#2 canardou 15-02-2018 08:47
Beaucoup de scouts, pour partie venus d'Italie, sont annoncés au stade ce soir. C'est de très bon augure, ça renforce forcément et naturellement la motivation des joueurs. Issa Nissa!
#1 BLANC 14-02-2018 19:02
Bonsoir,
Allez les aiglons. On vous fait confiance. Vous avez pris l'habitude de nous faire rêver.Continuez votre jeu chatoyant pour ces deux matches contre le loko et rdv en 1/8ème de finale de l'europa league.
Ces bons résultats vont vous relancer en championnat ou une place de 5ème est encore envisageable en battant Nantes puis Bordeaux.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir