Malgré un Mario Balotelli exceptionnel et une formation niçoise qui a pratiqué un football de très grande qualité, le Gym concéde un match nul immérité mais c'était sans compter un Letexier qui accorde un but de la main des monégasques, qui siffle un coup-franc très douteux dans les arrêts de jeu. On regrettera tout de même sur cette dernière action un manque de concentration mais que cette équipe russe-monegasque a eu de la chance. Une chance de co.. un peu trop quand même!

 

 

Fiche technique

 

AS Monaco - OGC Nice : 2 - 2 (1-0)

 

Buts :

ASM : Diakhaby (33e), Falcao (90e +2)

OGC NICE : Balotelli (47e et 67e)

 

Avertissements :

ASM : Glik (17e), Baldé (53e), Diakhaby (75e)

OGCN : Cyprien (34e), Le Marchand (57e), Balotelli (60e)

 

Les équipes :

ASM: Subasic - Sidibé, Glik, Raggi, Jorge - Moutinho, N'Doram (Ghezzal, 80e), Lemar - Baldé (Lopes, 69e), Falcao (cap), Diakhaby (Jovetic, 75e)

OGC Nice : Benitez - Le Marchand (Sarr, 59e), Dante (cap), Marlon, Burner - Cyprien, Seri, Lees-Melou - Pléa, Balotelli, Saint Maximin

 

Les buts

 

90ème +2 BUT de Falcao pour Monaco ! Sur un coup franc joué rapidement, bien trop rapidement pour des Niçois qui n'ont pas vu le coup arriver, Lopes tente un plat du pied depuis la surface, Benitez s'interpose mais le ballon revient avec réussite sur Falcao. Le Colombien n'a plus qu'à le pousser dans le but vide.


68ème BUT de Balotelli pour Nice ! Les Aiglons prennent l'avantage grâce à un doublé de leur meilleur buteur. Ce dernier, à l'origine servi par une passe verticale merveilleuse de Seri, fixe Raggi et profite d'ailleurs d'un contre fort malheureux du défenseur monégasque pour lober Subasic.


47ème BUT de Balotelli pour Nice ! Les Aiglons égalisent d'entrée de seconde période sur une action à deux. Côté droit, Saint-Maximin se débarrasse de Jorge et centre idéalement entre la défense et le gardien. Balotelli surgit alors entre Glik et Raggi pour tromper Subasic à bout portant.


33ème BUT de Diakhaby pour Monaco ! L'ASM ouvre le score en contre-attaque et sur une action litigieuse. Côté droit, Lemar centre dans la boîte vers Diakhaby et Baldé. Les deux joueurs touchent le ballon, le premier l'effleure même de la main gauche et marque ensuite à bout portant.

 

 

Résumé

 

Ce Monaco-là ne ressemble en rien à celui de la saison passée alors que Nice, de son côté, retrouve match après match la réussite qui l'a mené jusque sur le podium la saison dernière.

 

Mais quand deux buteurs de classe mondiale se font face, les surprises ne sont jamais à exclure. Radamel Falcao l'a prouvé dans les arrêts de jeu en offrant le point du match nul (2-2) à son équipe, qui se dirigeait pourtant vers une défaite logique après les deux buts de l'inévitable Mario Balotelli.


Menée à la mi-temps malgré une partition solide après le but entaché d'une main du jeune Diakhaby (1-0, 33e) l'équipe de Lucien Favre, solide et bien organisée, n'a pas traîné pour redonner au score une allure plus conforme à la physionomie du match.

 

Balotelli fait la différence

 

Sur sa première incursion dans le camp monégasque après le repos, Allan Saint-Maximin s'est joué de Jorge sur la droite pour centre en direction de Mario Balotelli. L'Italien, après s'être débarrassé de Kamil Glik, s'est jeté pour pousser le cuir dans les filets de Subasic (1-1, 47e).

 

Un but pas si facile à mettre puisque quelques instants plus tard, Monaco déroulait un copié-collé de l'égalisation niçoise avec Lemar à la baguette mais Baldé et Falcao, dans une position similaire à celle de "Super Mario", se montraient incapables de couper la trajectoire (52e).

 

Le pari presque payant de Lucien Favre


En alignant une équipe ultra-offensive au coup d'envoi - Balotelli, Pléa et Saint-Maximin alignés ensemble avec le trio Lees-Melou-Seri-Cyprien en soutien - Lucien Favre a pris un risque face à une équipe réputée joueuse.

 

Mais face au seul Thomas Lemar, unique élément monégasque capable de donner un peu de rythme à l'animation offensive de son équipe, la tactique de l'entraîneur suisse a failli payer.

 

Proche d'inscrire le but du KO par Cyprien à l'issue d'une contre-attaque éclair (62e), Nice a puni le club de la Principauté à la suite d'une passe lumineuse de Seri pour Balotelli qui, après avoir provoqué Raggi balle au pied, a décroché un tir croisé dévié par l'Italien, laissant Subasic sans réaction (1-2, 68e).

 

Falcao a surgi au bon moment

 

En fin de match, Jardim a empilé les joueurs offensifs sur le terrain (entrées de Rony Lopes, Ghezzal, Jovetic) pour arracher un score de parité. Plus que l'addition des talents, c'est une faute d'inattention niçoise, sur un coup franc rapidement joué par Jorge, que Falcao a repris avec succès la frappe de Jovetic repoussée par Benitez (2-2, 90e+4).

 

Le Colombien, qui touchait là... son premier ballon dans la surface adverse, a sorti son équipe d'un très mauvais pas, tant Nice s'est montré supérieur sur l'ensemble de la rencontre. Les Aiglons vont certainement ressasser ce premier but entaché d'une faute de main...AFP

 

Réactions 

 

favre17Lucien Favre : 

Je n’ai pas encore revu les images, mais de l’avis de tout le monde il y a main sur le 1er but de Monaco...Bien sur que nous avons des regrets. L’égalisation est très évitable. On ne doit pas prendre un but comme ça... Sur un coup-franc comme ça, il faut se mettre devant... On apprend...

 

 

Revue de presse

 

Commentaires   

#8 tony 17-01-2018 14:29
C'est un veritable SCANDALE !! Un but entaché de main qui redresse le ballon et une égalisation sur un coup franc immaginaire qui est joué sans avoir été sifflé . Bravo Mr LETEXIER , sans compter des décisions suspectes tout le long du match . On aurait presque des doutes ...........sur vos intentions .
NICE méritait vraiment mieux malgré les informations Bidons de JARDIN
#7 tony 17-01-2018 14:29
C'est un veritable SCANDALE !! Un but entaché de main qui redresse le ballon et une égalisation sur un coup franc immaginaire qui est joué sans avoir été sifflé . Bravo Mr LETEXIER , sans compter des décisions suspectes tout le long du match . On aurait presque des doutes ...........sur vos intentions .
NICE méritait vraiment mieux malgré les informations Bidons de JARDIN
#6 BLANC 17-01-2018 10:31
Concernant le joueur monégasque qui n'a pas pris de cartons malgré ses tacles, je voulais citer FALCAO.
#5 BLANC 17-01-2018 08:44
Match à 12 contre onze. L'arbitre que l'on dit soit disant bon a tout fait pour que l'AS Monaco ne perde pas le match. But avec une main flagrante accordé (même DIACKABI à la mi temps a reconnu qu'il avait fait main. C'est honnête de sa part mais un peut tardif : il ne l'a pas dit à l'arbitre de suite). 2ème but sur coup franc joué trop rapidement : EST CE VALABLE et peut être même non sifflé par l'arbitre, le mur Niçois pas à distance. Pas de carton jaune pourtant coupable de deux gros tacles dont un sur Cyprien.On n'est pas fauché avec nos arbitres.Les 3 seuls à peu prés valables sont Mrs BASTIEN, BUQUET et TURPIN. L'OGC NICE va être l'équipe de la 2 ème partie de saison avec, d'aprés moi, 16 victoires, 2 nuls et une seule défaite et remonter en 5ème, voire 4ème place au général.
#4 Gandolfi 17-01-2018 06:35
Beaucoup,beauco up,de maitrise technique ce soir.Match de haut niveau.Monaco trés roublard et un gros manque d'expérience de la part de BURNER et LES MELOU,mais c'est pas grave,ce genre d'erreur,une fois qu'on les a faite c'est enregistré.Mise à part ça,toute l'équipe a été trés offensive et ça fait vraiment plaisir.Bravo!
#3 Dan 17-01-2018 06:04
Un regal ce gym tout les espoirs sont permis issa nizza
#2 Pitchoun 17-01-2018 04:41
«Sur mon but, je me retourne pour voir ce que l'arbitre va dire." Diakhaby
"Sur l'égalisation à 2-2, je suis tombé, l'arbitre a sifflé faute.."
Jorge.
Voila, pas besoin d'en rajouter sur cet arbitrage maison de merde dont Letexuer est coutumier du fait. Il nous avait deja vole contre Caen l'annee derniere...
#1 Pitchoun 16-01-2018 23:27
Comme je l'esperais, je le sentais bien ce match et je la sens bien cette deuxieme partie de saison. Domage on tenait notre revanche, mais c'etait sans compter qu'on jouait contre 12 . On prend un peu de retard sur notre tableau de marche mais on a retrouve notre jeux de l'annee derniere, Cyprien n'y est pas etrange. Tant pis on prendra cette 5 ieme place (pour commenncer) plus tard. Marseille, Lyon et bien sur Monaco peuvent commencer a regarder derriere.
Balotelli, Burner, Cyprien, St Maximin, et meme Seri: quel plaisir ! Plea et Lees Melou ont besoin de se reposer un peu....A quand Marcel et Makengo ?

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir