En février 2016, le Centre International d'Etude du Sport faisait une étude sur les jeunes de moins 21ans les plus utilisés. En seconde position, il y avait Vincent Koziello avec 80% de temps de jeu en L1 (une seule personne était devant, Anthony Martial avec 89%)

 


koziello plea seriLes stats du milieu de terrain étaient éblouissantes avec 5 passes décisives et un but. Comme quoi le jeune milieu allait de l’avant, ce qu’on lui reproche aujourd’hui. Peut-être que les solutions données ne sont plus à la hauteur du trio Seri-Mendy-Koziello car on remarque que les trois joueurs sont beaucoup moins offensifs cette année.

 

La presse faisait son éloge comme France Football : « Aussi frêle que fort. Voilà en résumé la description de Vincent Koziello (19 ans), l'une des dernières pépites du centre de formation niçois lancée par Claude Puel. Il y a fort à parier qu'on le reverra cette saison. » tout comme le Parisien : « Une fois encore, il a crevé l'écran. Comme si rien ne pouvait freiner l'ascension de ce milieu de terrain au visage d'enfant révélé à la France du football »


Claude Puel indiquait à Eurosport : « Vous venez nous voir aujourd'hui, mais c'est un long processus, un travail de fond réalisé depuis trois ans et demi. » Ce travail de fond que l’on a oublié sur la route lors du passage de témoin entre Puel et Favre.

 

Alors que s’est-il passé pour se planter à ce point sur un joueur ?

 

Pourtant lors d’une interview accordée à Goal, le jeune milieu de terrain indiquait à propos de Claude Puel et Lucien Favre : « J’étais assez confiant, l’équipe a toujours été en constante progression et ça se voit sur ce début de championnat. On a perdu un grand coach mais on en a retrouvé un. Des grands joueurs sont partis, d’autres sont arrivés. Même si les systèmes tactiques ont changé, le style de jeu est toujours le même. Il y a eu un changement, oui, mais dans la continuité »

 

Pourtant Lucien Favre lui a fait moins confiance, c’est aussi frappant cette saison où le club possède un milieu de terrain fourni mais tout le monde n’akoziello pas sa chance malgré des prestations de certains plus ou moins bonnes. Et ce n’est pas l’absence de Koziello qui a amené plus de verticalité, tellement absente cette saison.

 

Alors pourquoi ne pas faire confiance aux jeunes du centre de formation ? C’est la question que l’on se pose car, ce que l’on peut dire sans se tromper , dès que Lucien Favre a confiance à un joueur, il a du mal à le mettre en concurrence. Prenons le cas de Seri, jamais en concurrence, alors qu'il est loin de son meilleur niveau... Dommage !

 

Autre problème, un joueur apparait, joue et disparait aussi vite qu’il est apparu. On pourrait citer Sarr sur l’an passé, comme Marcel, Walter...


koziello18Bref pour en revenir au sujet, ils ont gâché le potentiel de Koziello. Ils : le club comme le joueur... et  ils viennent de le vendre (officialisation cet après-midi) au même prix qu’un Coly qui n'est apparu qu'une seule fois cette saison... Lorsque l’on se rappelle des louanges de 2016, ça fait mal !

 

La faute à qui ?

 

Bonne route Vincent!

Commentaires   

#13 Dan 16-01-2018 19:58
Koziello c'est fait!!!!!
Bravo pitchoun et tout mes voeux de reussites pour tes projets
J.aimerais bien te voir un jour chez les bleus
Issanizza
#12 Pitchoun 16-01-2018 18:43
Attention il ne faut pas tout rejeter sur Favre, car si il a manque de colonne vertebrale depuis le debut avec ses dirigeants et surtout Fournier, il semble desormais regler ses comptes aujourd'hui en chassant Koziello et en Ntep (l'avenir nous dira si c'etait une bonne affaire), pour casser le mercato d'hiver que ses dirigeants n'ont pas voulu lui donner en ete: il y a donc 3 responsables ici dans l'histoire.
#11 rene 16-01-2018 13:29
Favre partira ... probablement à la fin de la saison
La faute est aux dirigeants qui se plient au bon vouloir de ce Favre
Ce suisse je ne l ai jamais aimé
dommage qu il ne soit pas parti cet été comme il le désirait tant ; Koziello serait encore Niçois
#10 alain 16-01-2018 12:50
Marsiglialiste, ou vois tu un ode à Puel dans cette article. Ce sont des faits :-? et contrairement à ce que tout le monde dit, ce n'est pas la volonté de Koziello de partir mais l'absence de discussion claire avec Favre qui le fait partir. Cette dernière affirmation ne dit qu'avec Puel c’était mieux ( pour mon ami marsiglialiste)
#9 marc 16-01-2018 10:44
On ne vie pas de stats , les choses font que les propos des médiats ne sont que vouloir vous faire croire qu'lis savent tous . Aujourd'hui il faut continuer à avancer , le club doit vendre des joueurs pour qu'ils progressent ailleurs , cela donne à notre club qui nous est chers de la reconnaissance de valeur , cela et la pareil dans une entreprise celle-ci doit vendre des produits pour grandir . A Nice une équipes de dirigeants ont la compétences de la gestion , vous voudrait plus , il faut pas écouter c'est médias qui sont la plupart à la botte de certain président ,qu'on doit parler que deux et détruire le gym qui dérange à leurs yeux . Il suffit de lire les commmentaire des journaux le lendemain de match et vous comprenez vite la façon d'écrire envers notre club ; le bilan ce ferra à la fin Vive L'ogcn
#8 CorsicaNissart 16-01-2018 09:57
Koziello tout comme Mendy et Seri " maîtres dans l'art de faire circuler le ballon à leur guise " ( tant que les joueurs adverses les regardaient jouer ) éprouvent toutes les peines du monde à nouveau rayonner, depuis que les équipes ont trouvé la solution pour les faire déjouer ! Résultat des courses : on est passé du show au froid, tant collectivement qu'individuelle ment ainsi qu'en valeur pécuniaire d'une cotation de 10, 20, 40 M£ à 2 à 20 M£ !!
On les a trop surestimé ! N'est pas Luiz Gustavo qui veut !!
#7 canardou 16-01-2018 09:23
D'accord avec Marsiglialiste, Koziello n'a pas été bon avec Puel mais avec Ben Arfa, comme beaucoup d'autres joueurs de l'équipe cette année là.
#6 marsiglialiste 16-01-2018 08:08
bien sur qu'on peut être d'accord sur les critiques sur FAVRE et ce sentiment de gachis géneral alors que si le bon sens avait parlé on n'en sera pas là ....à croire même que vexé d'être obligé de rester à NICE il est content par procuration ..ceci dit ALAIN si tu pouvais éviter à chaque fois de faire une ode à PUEL sur les jeunes en oubliant ceux qu'il a bousillé en occultant 2 années de daubes et une destruction de la défense ce serait plus credible ...avec OSPINA AMAVI et BAYSSE on se serait éviter bien des ennuis sans nous ruiner mais bon on n'est que des simples supporters
#5 Pitchoun 16-01-2018 04:47
Personne ne regrettera Walter si il part. contrairement a Koziello, mais moi je n'y crois guere. D'ailleurs, le "fils" de l'entraineur, dixit les joueurs, figure comme par enchantement dans la liste des 20 pour Monaco. Par contre si ces depart permettent de mettre un peu de plomb dans la cervelle de Favre, meme par obligation du fait qu'il n'a pas le choix, on ne s'en privera pas. Marcel (O miracle) et Makengo sont aussi dans les 20: personne n'en voudra a Favre si il se repent et "ose" leur donner du temps de jeu...
#4 canardou 15-01-2018 21:17
Ce qui est embêtant, ce n'est pas que Koziello soit parti, il faisait une saison très moyenne et plafonnait depuis un moment, c'est qu'il n'y a pas grand monde derrière, surtout si Walter part à Troyes. Il ne faudrait qu'on se retrouve obligé d'aligner des Makengo ou des Marcel, parce qu'alors là ça va être la bérézina! Il faut recruter au moins un MG qui ait un peu de ballon et une bonne vision du jeu.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir