Ne nous mentons pas, nous ne retiendrons ce soir que les trois points tellement ce match fut pauvre. Ce matin en lisant Nice Matin et le désir de Koziello de partir je pensais que c'était du gachis. Ce soir en voyant Seri et Tameze, nous nous sommes dit quel gachis de ne pas le faire jouer lorsqu'on a vu les mauvaises passes de ces deux joueurs. Nice manque toujours verticalité, de vivacité... à tel point que lorsque Super Mario rentre, on se demande ce que fait ce joueur entouré d'une équipe aussi moyenne. Il a tellement de classe, de vista... Un match du Gym n'est plus le même avec ou sans lui et cette année c'est criant!

 

 

Fiche technique

 

OGC Nice - Amiens SC : 1 - 0 (0-0)

Arbitre : M. Delerue

Specteurs : 17340

 

But :
Nice : Lees Melou (66e)

 

Avertissement :
Nice : Burner (37e)

 

Les équipes :

Nice : Benitez – Burner, Marlon, Sarr, Le Marchand – Lees-Melou, Tameze, Seri (cap, Cyprien, 84e) – Srarfi (Balotelli, 69e), Plea, Saint-Maximin (Jallet, 90e +3).

Amiens SC : Bouet - El Hajjam, Adenon, Gouano, Cissokho - Fofana , Zungu (N'Gosso, 72e), Gakpé (Bodmer, 83e), Kakuta, Bourgaud - Konaté

 

Le but

 

66ème Pierre Lees-Melou ouvre le score ! Petit numéro d'Allan Saint-Maximin côté gauche, qui parvient à servir Pierre Less-Melou à l'entrée de la surface. Sa frappe est ensuite déviée par Khaled Adenon, et le ballon entre dans le but après avoir touché la transversale !

 

 

Résumé

 

L'OGC Nice a signé un succès précieux contre Amiens (1-0), ce samedi. Il lui permet de grimper provisoirement à la 7ème place de Ligue 1.
Avec un calendrier beaucoup plus allégé, l'OGC Nice a certainement d'autres pespectives pour cette saison 2017-18. La phase aller a été longue et laborieuse, mais la suite appelle des lendemains heureux pour l'équipe de Lucien Favre. Ce samedi, elle a fait le métier en décrochant un court mais précieux succès contre Amiens.

 

Lees-Melou logiquement récompensé


Etrillé par Sochaux (0-6) puis battu par Paris (0-2), l'équipe de Christophe Pellissier n'a pas franchement profité des coupes pour se donner confiance. Ce déplacement à Nice était tout aussi périlleux, même si Mario Balotelli a été laissé sur le banc au coup d'envoi. Le début de match a été en faveur des Aiglons, sous l'impulsion du remuant Allan Saint-Maximin, détonateur sur les deux premières occasions niçoises (15e, 20e). Amiens a réagi en se procurant une énorme opportunité mais Benitez a remporté son face-à-face devant Bourgaud (27e).

 

Nice a repris sa marche en avant au retour des vestiaires sous l'impulsion de Pierre Lees-Melou, bien en jambes dans cette rencontre. L'ancien Dijonnais a vu sa frappe repoussée par Bouet, avant que Srarfi ne bute également sur le portier des visiteurs (46e). Adenon a ensuite été proche de marquer dans son propre but (60e), puis Lees-Melou a encore inquiété la défense amiénoise sur une situation chaude (62e). Il était donc logique que le milieu offensif enfile le costume de sauveur du soir. Bien servi par Saint-Maximin, Pierre Lees-Melou a réalisé un enchaînement contrôle-frappe en pivot parfait pour libérer l'Allianz-Riviera (1-0, 66e). Nice n'a pas levé le pied, et Balotelli, entré en jeu (79e), ou Lees-Melou, encore (89e), auraient pu faire le break en fin de match. Mais l'essentiel était acquis pour la bande à Lucien Favre, qui s'installe provisoirement à la sixième place avec cette victoire. Goal.com

 

Réactions 

 

 

Lucien Favre :

1-0 ou 3-0 ça ne change pas. Ce sont trois points. Et c'est mérité sur l'ensemble du match car on a eu beaucoup d'occasions. La première mi-temps a favre17été difficile mais ce n'est pas illogique au regard des derniers matches d'Amiens contre Lyon et Nantes. On a su être patients. Cela a été bien mieux en deuxième mi-temps. Peut-être parce qu'ils étaient fatigués. (Sur la très bonne série actuelle) On va continuer avec la même philosophie. Il faut faire des petits progrès. On est une équipe très jeune. Cela évolue palier par palier. Très, très, très doucement. Il faut faire des progrès offensifs, dans les décalages, les passes, la vitesse de jeu, et défensif, sur la concentration, les replis défensifs, etc... Balotelli ? On verra pour Monaco. C'est possible qu'il puisse jouer d'entrée. On verra. S'il avait évolué une heure ce soir, cela aurait été impossible. Là, c'est une option.

 

Christophe Pelissier (entraîneur d'Amiens) :

La première période est aboutie. On a opposé un bloc très solide, notamment à l'intérieur, où l'on savait que Nice faisait son jeu. Malheureusement, on n'est pas efficace et on n'ouvre pas le score sur les situations qu'on a. Nice marque son adversaire de manière psychologique et physique par son jeu. On avait aussi un jour de récupération en moins et on a joué à dix contre le PSG. C'est important. A l'aune de la phase retour, on est à la lutte pour le maintien avec beaucoup de monde alors qu'en début de Championnat on nous voyait déjà redescendre. J'ai vu une base solide sur nos deux derniers matches. N'ayez pas peur on ne va rien lâché jusqu'à la fin. Il faut relativiser (la situation actuelle, ndlr). On est Amiens, on joue Paris et Nice qui depuis 2 mois est en grande forme. Et on fait des choses intéressantes. On est la 7e défense de L1. Malheureusement, on est la 19e attaque. Cela fait 7 fois qu'on perd 1-0 en L1. Cela fait beaucoup. A nous de faire en sorte de transformer ces courtes défaites en nuls ou en victoires par un but d'écart.

 

 Pierre Lees-Melou :

C’était compliqué, surtout en 1ère mi-temps. En seconde, c’était mieux, on a haussé notre rythme de jeu. Nous avons surtout fait moins d’erreurs techniques au milieu, ce qui a failli nous coûter cher en première période. Nous avons été beaucoup plus dangereux après la pause, mais nous avons manqué de réalisme, surtout moi, et heureusement que je marque (sourire). Même si elle est contrée, on prend. On gagne sur le plus petit des scores, on aurait pu se mettre à l’abri avant, mais ce qu’on retient, c’est la victoire. On va pouvoir travailler sérieusement et sereinement ce déplacement à Monaco, pour prendre notre revanche.

 

Maxime Le Marchand : 

Peut-on parler d’une victoire acquise dans la souffrance contre Amiens ?

 

Oui, dans la souffrance et avec un seul but d’écart. On savait que ça allait être difficile. Amiens est une très belle équipe, qui sait être en place tactiquement. Ils ont posé beaucoup de problèmes aux équipes du haut de tableau et face à eux, cela n’est pas facile de trouver des solutions. On en avait conscience mais on a insisté offensivement, on a essayé de se procurer des occasions. C’est rentré avec un peu de réussite mais on est très content.lemarchand18

 

N’avez-vous pas eu l’impression que sans certains de ses cadres (Dante, Jallet et Balotelli étaient notamment sur le banc au coup d’envoi), l’OGC Nice avait plus de mal ?


Non ça va. Je pense qu’on a été plutôt patient même si dans les tribunes, les supporters veulent qu’on joue davantage vers l’avant. Nous aussi on aimerait bien mais on ne peut pas toujours trouver les solutions. Est-ce qu’on manquait d’expérience avec ces joueurs-là sur le banc ? Je ne crois pas, même si les rentrées de Balotelli et Jallet font du bien.

 

Malgré la domination de votre équipe, Walter Benitez vous sort deux arrêts décisifs en première période...

 

Tout le monde a participé défensivement pour que l’on n’encaisse pas de but. Et c’est vrai que les rares fois où c’est passé, Walter (Benitez) était là pour arrêter les tirs. Tout le monde a répondu présent et on est vraiment content de prendre ses points ce soir (samedi).

 

N’est-ce pas inquiétant de voir que lorsque vous dominez nettement, vous avez autant de difficultés à marquer ?


Déjà, c’est bien de se procurer des occasions. On arrive mieux à trouver des combinaisons, on a davantage de relations sur le terrain. Après, c’est vrai qu’on a du déchet offensivement et dans la finition. Il faudra s’améliorer sur ce point-là, mais il n’y a pas à s’alarmer là-dessus.

 

Grâce à cette victoire, vous consolidez en tout cas votre sixième place...


Oui, c’était capital avant ce déplacement à Monaco qui sera très important. On a très peu de temps pour récupérer et il nous fallait impérativement ces trois points.

 

Revue de presse

 

  

Commentaires   

#5 Pitchoun 17-01-2018 20:09
Gael Kakuta (Amiens) convoite
Toujours en quête d'un joueur offensif après l'échec de ses négociations avec Paul-Georges Ntep (qui a finalement choisi St-Etienne), le Gym tente une approche pour récupérer l'international congolais cet hiver. A-t-elle des chances d’aboutir ? Le joueur de 26 ans ne serait, en tout cas, pas opposé à l’idée de poursuivre sa carrière sur la Côte d’Azur. Contacté, son entourage n'a pas souhaité communiquer sur son avenir.
Du côté du club amiénois, on accorde encore peu de crédit à l’hypothèse d’un départ précipité, mais l’on sait qu’il serait difficile de conserver contre sa volonté un joueur du calibre de Kakuta, qui plus est prêté sans option d’achat. La menace de perdre son meilleur joueur existe donc bel et bien pour Christophe Pélissier, qui prépare dans ce contexte délicat la réception de Montpellier, demain soir (19h, 21e journée de L1). Nul doute que ses choix sur la composition de départ seront scrutés de près...
#4 tony 14-01-2018 18:59
ça fait 3 points de plus mais que c'est dur ! Que d'occasions vendangées par Plea , Séri , ....sans parler des arrets de BOUE .Vraiment une bouée de sauvetage . on se demande
comment on a pu jouer 6 matchs sans défaite . Le seul match bien joué , on l'a perdu .. ?? Peut être que si on arrivait à battre Monaco Mardi ça pourrait nous lancer ,
#3 giloudenice 14-01-2018 10:47
La defense, pas fantastique mais ok. Le milieu? Bein ils sont pas au milieu, mais derriere et sur les cotés... et de toutes facons jouent 2 ballons sur 3 vers l'arriere. Devant? STATIQUES! Je ne compare pas le foot anglais et francais techniquement. Qu'on loupe des tirs, des controles, je veux bien. Mais on court pas!! Ca bouge pas! ca suit pas les ballons, ca joue pas en triangle, peu d'appels... Pourquoi les autres championnats vont 2 fois plus vite et pendant 90mn???? On s'enmerde a les voir jouer
#2 gandolfi 14-01-2018 06:20
Ben Arfa ne viendra pas,et il a bien raison.Il ira jusqu'au bout de son contrat,uniquem ent pour les faire chier,et il a bien raison.En ce qui concerne ce match ,une toute petite équipe
d'Amiens,face à une toute petite équipe nicoise avec un capitaine qui avait ce soir la tete comme une mongolfière.San s doute sous les conseils de Favre il essaya
en faisant pleins de gestes inutile de distribuer en arriere et en latéral,mais le pauvre ,il n'arrive pas à aligner 3 passes.J'espere qu'un club bidon va l'acheter,meme 3 millions pour moi c'est une affaire.Aprés le reste,quelques tirs dans les tribunes,y compris le but mais celui là est contré,2 caviars de BALOTELLI,un pour le "capitaine"dans les tribunes,et l'autre pour le grand "pied carré" qui a été au top ce soir.Pour le reste un Tameze sans doute trés bon mais completement endormi au coté du grand capitaine,et un BURNER qui m'a vraiment fait plaisir
#1 Pitchoun 14-01-2018 05:00
Les 3 points, c'est tres bien dans les matchs pieges. Maintenant on a notre revanche contre Monaco et contrairement a la Coupe de la Ligue, ce match je le sens mieux. Et apres on une serie de 4 matchs a notre portee (St Etienne, Metz, Toulouse, Dijon) avant la Coupe d'Europe, pour reintegrer le Top 5 et envisager une fin de championat passionante. L'equipe, meme laborieusement est en progres, meme si Lees Melou joue les doublures de Plea, inexistant: On revient donc la dessus, il nous faut absolument ce support offensif a Balotelli: Rivere fait ce qu'il faut pour Ben Arfa !

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir