Les niçois avaient mal entamé cette rencontre en prenant un but à la seconde minute... mais le tournant reste, encore une fois, l'arrêt d'un penalty par Benitez en tout début de seconde mi-temps. La suite c'est du Gym tout craché, une domination sterile à 10 contre 11. Il aura fallu attendre les dix dernières minutes, un peno de Balotelli et surtout une ouverture merveilleuse de Saint-Maximin pour Sfrari, qui fait mouche! Que cette victoire fait du bien! Quel pied!

 

 

Fiche technique

 

A Toulouse, Stadium de Toulouse


Toulouse FC - OGC Nice : 1 - 2 (1-0)


Arbitre : M. Hamel

Buts :

TFC : Delort (2e)

Nice : Balotelli (80e sp), Srarfi (90e)


Avertissements :

TFC : Gradel (29e), Cahuzac (75e) 

Nice : Dante (37e), Le Marchand (48e), Jallet (58e) 


Expulsions :

TFC : Amian (79e)

Nice : Dante (40e) 


Les équipes :

Toulouse : Lafont - Amian, Diop (cap), Jullien, Moubandje (Yago, 52e) - Blin, Bodiger (Cahuzac, 57e), Durmaz (Sylla, 80e) - Gradel, Delort, Jean


Nice : Benitez - Souquet, Dante (cap), Le Marchand, Jallet - Walter (Sarr, 46e), Koziello (St-Maximin, 60e), Tameze, Seri, Lees-Melou (Srarfi, 79e) - Balotelli.

 

Les buts

 

90+1ème BUT de Srarfi pour Nice ! Saint-Maximin trouve Srarfi au second poteau. Le nouvel entrant place son coup de tête et trompe Lafont. 2-1 pour Nice qui se dirige vers la victoire.

 

80ème BUT de Balotelli pour Nice ! L'Italien transforme son penalty avec une frappe puissante dans la lucarne de Lafont pris à contre-pied. 1-1 dans ce match.

 

3ème BUT de Delort pour Toulouse ! Sur le côté gauche, Blin centre. Delort coupe au premier poteau et devance Jallet et Dante. Quatrième but de la saison pour Delort. 1-0 pour le Téfécé.

 

 

Résumé

 

Le but de Bassem Srarfi (90+1), rentré dix minutes plus tôt, après un centre de Allan Saint-Maximin, sera peut-être celui de la renaissance pour les Niçois, étrillés dimanche à domicile par l'OL (5-0) et qui restaient avant cette rencontre sur une seule victoire en huit matchs de L1.


Le Gym prend en tout cas un grand bol d'air en remontant à la quatorzième place, alors qu'il était barragiste avant cette journée et a virtuellement été avant-dernier durant la soirée, trois mois seulement après avoir disputé les barrages de C1.


Mais les Niçois, qui ont égalisé à la 80e sur un penalty de Mario Balotelli, sont vraiment revenus de très loin.


Privé du Néerlandais Wesley Sneijder, touché à la cuisse et indisponible un mois, ainsi que d'Alassane Plea et de Marlon, suspendus, le Gym a cédé au bout d'à peine trois minutes sur un but d'Andy Delort, servi par Alexis Blin.


Avant que Dante ne sorte du match, laissant ses coéquipiers à leur triste sort.


Averti une première fois pour un coup de coude sur Delort (37e), le capitaine brésilien a été expulsé (40e) suite à un deuxième jaune après un tacle dangereux sur Jimmy Durmaz, tout juste revenu de blessure.


Heureusement pour les Azuréens que le TFC de Pascal Dupraz - qui descend à la 15e place et avait laissé Giannelli Imbula au frigo après l'avoir écarté du groupe à Dijon (1-3) - a été totalement incapable de tuer le match.


Après une main de Maxime Le Marchand dans la surface, Durmaz a ainsi vu son penalty sorti par Benitez (49e).


Balotelli n'a lui pas manqué le sien (80e) après la faute d'Amian sur Souquet, qui a valu un carton rouge au défenseur toulousain.


Et à dix contre dix, les Niçois ont su eux renverser la rencontre grâce à Srarfi pour enfin se relancer - un renouveau qu'ils pourront entretenir dès samedi avec la réception de la lanterne rouge Metz.

 

 

Réactions 

 

Lucien Favre :

Votre réaction après cette victoire contre Toulouse 2-1 ?

 

Cela fait du bien au moral de gagner à l'extérieur après avoir été mené et à dix contre onze. C'est magnifique. On prend un but assez rapidement. Il était plus qu'évitable. On a quand même essayé de jouer même si on ne s'est pas procuré beaucoup d'occasions. On a eu pas mal de possession. Ce qui était important après l'expulsion de Dante, c'est surtout de ne pas encaisser de deuxième but. Il fallait rester organisés sans se livrer avant de régler certaines choses à la mi-temps. C'est ce que nous avons réussi à faire.

 

favre17Le penalty arrêté par Benitez est-il le tournant du match, selon vous ?


Si Toulouse avait mené 2 à 0, cela aurait été très difficile. Il (Benitez, ndlr) le sauve et cela a redonné de l'élan à l'équipe. Il suffit de voir la réaction des joueurs à ce moment-là. Mes joueurs ont senti une certaine fébrilité chez l'adversaire. On met ce penalty et là les données changent psychologiquement. Les Toulousains se sont mis à douter car ils n'arrivaient pas à produire du jeu et on a réussi à inscrire ce but de la victoire.

 

Qu'est ce que cette victoire peut changer pour la suite de la saison ?


Ces trois points sont très importants dans la situation qui est la nôtre. On va savourer car cela fait vraiment du bien à tout le monde mais il faut vite préparer le match contre Metz. On ne voit pas plus loin que ça. Il ne faut pas se reposer sur cette victoire même si elle est très positive. C'est le prochain match qui compte.

 

Christophe Jallet : 

jallet20171Cela a été un scénario incroyable, mais je crois que l’on n’a pas été aidé par les instances en première mi-temps et on ne s’est pas aidé non plus en prenant un but au bout de cinq minutes. Malgré tout, on a fait preuve de courage et de solidarité, on a produit beaucoup de jeu. Même à dix contre onze, on s’est accroché, on n’a pas lâché. Malgré toutes les difficultés que l’on a en ce moment et malgré un scénario catastrophe au début, on a réussi à inverser la tendance. Cela prouve qu’on est des hommes et qu’on en a une grosse paire et qu’on veut redresser la barre. C’est un nouveau départ et une prise de conscience que quand on a certaines valeurs, ça donne de beaux résultats. Je suis très fier de mes gars, franchement.

 

Pierre Lees-Melou :

leesmelou18Il la fallait, on avait très mal commencé ce match avec un but et après une exclusion mais on est allé la chercher avec les tripes. On a vu qu'on était une équipe solidaire et qui en voulait donc c'est très bien. Maintenant comme on l'a dit dans le vestiaire avant de crier, il ne faut pas s'arrêter là. On reçoit Metz, ça ne va pas être facile, et s'il faut gagner comme ça à l'arraché, on le fera car il nous faut les points.

 

Andy Delort :

Celui-là, il nous fait du mal. C'est très compliqué, on gérait très bien le match et tout d'un coup y a le tonnerre qui nous frappe en pleine tête. Quand tu peux gagner un match comme ça et que derrière tu perds 2-1, alors que tu as les occasions pour le tuer, bien sûr tu as un mental de losers. Ce soir, c'était le cas. A nous de retrouver une victoire pour repartir.

Revue de presse 

 

 

 

 

Commentaires   

#9 Dan 30-11-2017 10:14
N'accablons pas certains joueurs tout le monde a des hauts et des bas!!!! Pour ce debut de saison ceux qui ne brillent vraiment pas ce sont en priorite cardinale dante walter mendy et bien il faut simplement faire tourner !!!! Ces joueurs ont prouve qu'ils peuvent etre tres bon et bien ils reviendrons quand ils auront retrouve leur forme !!!!
Issa nizza
#8 CorsicaNissart 30-11-2017 10:01
Béni soit Walter ( pas le bourricot Lorrain ) mais le goal Argentin....bie n sur !!
Lulu, je sais que tu as prié les dieux et tous les saints, tu as été entendu et donc récompensé, puisque c'est de Saint-Maximin que le salut est venu !
A présent, il faut battre le cancre de la L1, mais sans Walter ( pas le goal ) mais ,le bourricot Lorrain...bien sur !!
#7 marsiglialiste 30-11-2017 08:54
espérons le déclic enfin car on gagne à la grinta sur un exploit de BENITEZ après une prestation de faible niveau face à un adversaire faible....l'esp oir résulte qu'il n'est pas possible qu'on n'est baissé techniquement en un an et que le problème se situe dans la confiance ....METZ (4 pts pris à l'exterieur) sera un nouveau tournant avec victoire obligatoire car il faut être dans le top 10 à la trêve
TOULOUSE aura été peut être notre match réference dingue non ?
#6 gandolfi 30-11-2017 05:51
Bravo!!!c'était loin d'etre le top mais certains joueurs héroiques.Je pense qu'il y a eu le déclic psychologique.J 'ai vu des guerriers se projeter vers l'avant,avec leur moyens c'est sur, mais au moins dans le bon sens.J'espere que Favre gardera en tete cette équipe et surtout le petit SAAR qui malgrés quelques petites erreurs a fait le boulot tout en allant de l'avant et pas ces especes de passes a la con en latéral.Il faut confirmer la révolte contre Metz.ISSA NISSA !
#5 Seb 29-11-2017 23:28
Énervant, déroutant, enivrant... ça c est le Gym ! A l ancienne comme on l aime
Qu elle fait du bien celle la !!!
Baieta et ISSA NISSA
#4 Pitchoun 29-11-2017 22:09
Voila, la roue tourne enfin, c'est un signe, cela devrait suffire pour la confiance contre Metz. Bon coaching de Favre !
#3 Dan 29-11-2017 22:06
Samedi prochain dante devrait etre suspendu et en conséquence il y de tres forte chance que l'on jouera avec une equipe qui pour moi est l'equipe type
Issa nizza et venez tous soutenir lou gym
#2 canardou 29-11-2017 21:48
Ouf ! Fin du cauchemar enfin. C'est grâce aux vertus affichées ce soir qu'on s'en sortira. Pour le spectacle on attendra un peu, mais c'est pas grave on est patient. Avec un e mention spéciale à Bénitez, Balotelli, ASM, Souquet et Saar...
#1 Dan 29-11-2017 21:42
Chapeau bas le gym sort la tete de l'eau!!!!!
Dante capitaine courageux mais toujours depasse a faillit de nouveau faire perdre son equipe!!!!! Mais comme cela va mieux avec saar qui a retrouve son poste de predilection!!! !! Et comme cela va mieux quand on y ajoute des attaquants comme saint maximin et srarfi!!!!!
Tiens tiens en deuxieme mi temps on a presque retrouve l'equipe qui avait battu monaco 4 a 0!!!!!! Avec saar a la place de dante qui etait blesse......

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir