Le début de match est fou et les Romains égalisent sur le coup d'envoi. Trouvé sur un long ballon, Milinkovic-Savic dévie de la tête vers Caicedo. On pense que Dante protège alors le ballon pour Cardinale mais les deux hommes ne se comprennent pas et Caicedo en profite pour marquer un but de renard.

 

Euh comment dire... Le Gym a une défense perméable à souhait. Dante n'est plus que l'ombre de lui-même. Il est même à l'origine des trois buts... Cardinale n'a plus le rendement de l'an passé... Il va falloir trouver des solutions car la trilogie (Marseille, Montpellier, Lazio) fait très mal !

 

Fiche technique

 

OGC Nice 1-3 Lazio Rome (1-1)

21 386 spectateurs

Arbitre : Craig Thomson

 

Buts :

Nice : Balotelli (4')

Lazio : Caicedo (5'), Milinkovic-Savic (65', 89')

 

Avertissements :

Nice : Mendy (78')

Lazio : Luis Felipe (85', 89')

 

Les équipes :

OGC Nice : Cardinale - Marlon, Dante (cap), Le Marchand - Burner, Lees-Melou (Plea, 71'), Mendy, Walter, Jallet (Srarfi, 88') - Sneijder - Balotelli.

S.S Lazio : Strakosha - Bastos, Luis Felipe, Radu - Patric, Murgia, Di Gennaro (L. Alberto, 60'), Milinkovic-Savic, Lulic - Nani (Immobile, 60'), Caicedo (Leiva, 75').

Les buts

 

89ème BUT de Milinkovic-Savic pour la Lazio Rome ! Le milieu serbe s'offre un doublé, sur corner, en coupant parfaitement un centre rentrant de Luis Alberto. Le troisième buteur du match devance Dante au premier poteau pour tromper Cardinale à bout portant. Imparable.


65ème BUT de Milinkovic-Savic pour la Lazio Rome ! Lancé dans la surface, Caicedo profite d'un énorme espace. Dante le lâche, Le Marchand le couvre et l'Equatorien peut ensuite servir sur un plateau Milinkovic-Savic en retrait. La frappe sans contrôle du milieu romain fait mouche.


5ème BUT de Caicedo pour la Lazio Rome ! Le début de match est fou et les Romains égalisent sur le coup d'envoi. Trouvé sur un long ballon, Milinkovic-Savic dévie de la tête vers Caicedo. On pense que Dante protège alors le ballon pour Cardinale mais les deux hommes ne se comprennent pas et Caicedo en profite pour marquer un but de renard.


nicelazio34ème BUT de Balotelli pour Nice ! Les Niçois ouvrent déjà la marque avec une belle action collective. Trouvé dans la surface, Jallet décale Sneijder en retrait, lui dont le centre en pivot trouve la tête de Balotelli. Le timing et la précision de l'Italien font ensuite la différence.

 

 

Résumé

 

Mauvaise passe pour l'OGC Nice: victimes d'une Lazio Rome très réaliste (1-3) jeudi lors de la 3e journée d'Europa League, les Aiglons ont enchaîné une troisième défaite consécutive toutes compétitions confondues, et se retrouvent deuxièmes du groupe K à trois points de leur adversaire du soir.

 

Malgré un bon match, les protégés de Lucien Favre n'ont pas su se relever de la défaite subie dimanche sur le terrain de Montpellier (0-2) en Ligue 1, et devront faire mieux à Rome, le 2 novembre prochain, s'ils espèrent encore accrocher la première place de la poule.

 

Dans un nouveau système en 3-5-1-1, concocté pour favoriser le retour de Wesley Sneijder, absent depuis sa piteuse mi-temps avec les Pays-Bas contre la France le 30 août dernier, les Niçois avaient pourtant entamé leur rencontre tambours battants.

 

Dès la 4e minute, suite à une belle action collective côté gauche, impliquant Rémi Walter et Christophe Jallet, c'est d'ailleurs le Néerlandais qui offrait un caviar à Mario Balotelli, dont la tête était imprenable (1-0, 4e). Comme au bon vieux temps de l'Inter !


Réaliste Milinkovic

 

Mais l'Allianz Riviera n'avait pas le temps de finir de se congratuler que Caicedo avait déjà égalisé. Sur l'engagement, le Serbe Milinkovic lançait l'Equatorien. Ce dernier profitait d'une mésentente Dante-Cardinale pour se faufiler et aller fêter son but avec 1700 supporters romains (1-1, 5e).

 

Comme deux boxeurs durement touchés en début de combat, les deux formations allaient mettre un petit moment à reprendre leurs esprits. Sans nombre de leurs titulaires habituels (Seri, Saint-Maximin, Souquet côté français, Immobile, Luis Alberto et De Vrij côté italien), les deux équipes s'offraient une opportunité chacune avant la pause.

 

Cardinale était encore en souffrance sur une frappe de Nani. Mais Radu reprenait au-dessus (36e). En face, Dante plaçait une bonne tête sur un coup-franc de Sneijder. Sans danger pour le gardien albanais Strakosha (42e).

 

Après la pause, le Gym, déjà en possession du ballon 70% du temps en première période, accentuait la pression. Par trois fois, Balotelli se créait des opportunités sans cadrer (48e, 54e, 63e). Sneijder, lui, était plus précis, sans réussite (56e).

 

Comme souvent dans pareils scénarios, l'adversaire n'a besoin que d'une occasion. Couvert par Le Marchand, Caicedo perforait et centrait en retrait pour Milinkovic, qui n'en demandait pas tant (1-2, 65e).

 

Alassane Plea entrait en jeu (71e) alors que Nice dominait outrancièrement, se créant des occasions par Balotelli (77e), Walter (80e) ou Plea (82e). Sans jamais parvenir à égaliser. Pire, sur un dernier corner, Milinkovic, encore lui, inscrivait un doublé et pliait le match (1-3, 89e).

 

Réactions

favre2018Lucien Favre :

Nous avons réalisé une très bonne première période avec la possession du ballon et beaucoup de tranquilité dans le jeu. Nous étions bons dans la récupération du ballon jusqu'au deuxième but "laziale". Cest dur de mener au score et de sortir avec trois buts contre nous. L'égalisation est arrivée trop rapidement. Nous payons cash la moindre erreur individuelle. Il y avait la possibilité d'éviter ces trois buts ce soir. L'égalisation arrive trop vite et le deuxième but n'est pas une occasion réelle, il m'embête beaucoup ce soir, c'est dommage. La Lazio n'avait pas vraiment d'occasions et des erreurs de concentration nous plombent. Il y avait la place pour prendre au moins un point. Je retiens cependant du positif, particulièrement en première période. De nouveaux joueurs ont également fait leur entrée dans le 11

 

Simone Inzaghi (ent. Lazio) :

Il nous manque un point pour nous qualifier, il reste encore trois rencontres et notre objectif est bien entendu de rejoindre les 16es. Aujourd'hui nous avons fait ce que nous avions mis en place. L'équipe joue avec beaucoup de sérénité et le système de jeu fonctionne bien actuellement. Nous n'avons cependant pas très bien débuté. Nice était aggressif sur le porteur de balle et compte des joueurs de qualité dans ses rangs. Et je pense qu'ils se qualifieront pour le tour suivant. C'est la sixième victoire de l'équipe cette saison en déplacement, c'est une bonne chose. Nous pratiquons le même jeu qu'à domicile. Mais désormais les adversaires vont nous attendre

 

 

Revue de presse

 

 

Commentaires   

#19 CorsicaNissart 22-10-2017 13:51
Ok, Pitchoun. On a réussi ( par un heureux concours de circonstance ) à garder SERI, FAVRE et BALOTELLI, un choix qui s'avère inutile, compte tenu des résultats catastrophiques à ce jour !
J'espère me tromper ( j'en tremble pour la saison prochaine ) mais pour moi l'actuelle saison me semble bien mal barrée !!
#18 Pitchoun 22-10-2017 12:42
Pas d'accord CorsicaNissard: si sur le Mercato d'ete (a part qu'on a reussi a garder Seri, Balotelli et Favre) on a merde au niveau des achats et des renforts, c'est grace a la gestion Rivere-Fournier qu'on n'est plus dans l'obligation de vendre pour equilibrer notre budget.
Si on etait a l'epoque de Cohen-Stellardo , il ne resterait plus que 3-4 joueurs du groupe de l'annee derniere, sans Seri, Favre et Balotelli. Un peu de bon sens et ne pas "jeter le bebe avec l'eau du bain" !
#17 CorsicaNissart 22-10-2017 10:18
Si nous devons à Balthazar PICSOU le nouveau centre d'entrainement et le grand stade ( ne faisant pas l'unanimité et quasiment à demi vide ) "Quoi qu'un autre l'aurait fait tôt ou tard" Nul ne peux contester que PICSOU est le fossoyeur des gardiens du temple et l'investigateur des paris de com plus que sportifs ! Aucun gardien de classe - un mercato de plus en plus scandaleux avec des prêts à tire larigot ( un p'tit tour et puis s'en vont....et ainsi de suite ) Lorsqu'un BELHANDA donne satisfaction on n'investi pas 9 M£ sous peine de garder le trésor intact, alors que sous l'hère COHEN STELLARDO, sans véritables moyens financier due à une trésorerie déficitaire mais sans mettre en péril la survie du club,on ne regardez pas à la dépense en s'offrant des ROOL BALMON CIVELLI PEJCINOVIC MONZON (des joueurs formatés GYM et non des danseuses ) On n'a pas attendu Balthazar PICSOU pour vendre 18 M£ EDERSON à AULAS ni d'acheter REMY 8 M£ au même AULAS !!
Ceci pour dire que les structures OK, mais on attendait du président, une politique beaucoup plus ambitieuse concernant le secteur sportif " sans lequel le club ne peut grandir !!!
#16 Pitchoun 21-10-2017 22:22
D'accord avec toi Tony, seulement une bonne ou grande equipe doit en ces moments se transcander et au moins savoir ne pas perdre les matchs contre l'adversite. La difference fait qu'a part Balotelli actuellement, on n'a plus de leader motivateurs sur le terrain tel que pouvait l'etre Baysse: Dante en est un naturel mais curieusement il traverse une curieuse passe (soit il est moins bien physiquement soit il s'est resolu a sa derniere saison).
Rivere a effectivement ete un bon president et a dote le club de toute l'organisation et les structures pour etre un grand club. Maintenant il faut les grands joueurs, c'est a dire l'argent, et Rivere qui est plus sur la sortie de son propre choix (a la longue ce boulot "volontaire" le gonfle) que sur la duree ne compte pas mettre en danger le club financiairement pour en sortir plus que benefique. La seule solution est donc un apport financier, c'est a dire soit les "pseudo"-invest isseurs chinois, changent leur fusils d'epaules, soit d'autres actionaires ambitieux reprennent les parts de Rivere et une partie des parts des actionaires actuelles.
#15 tony 21-10-2017 19:27
C'est justement là ou c'est un grand Président !Avoir récupéré ses billes tout en faisant grandir le Club en 4 ans, personne ne l'a fait jusqu'ici .Personne ne lui reproche d'avoir pris des risques avec BENARFA et BALOTELLI et Papi "DANTE . Tout le monde râle et c'est normal parce que les résultats ne sont pas là .Malheureusemen t la réussite nous fuit. En analysant les 3 derniers matchs c'est flagrant !
Chaque fois on fait un bon match et un fait de jeu chamboule tout , l'equipe se révolte eten face on a un gardien qui arréte tout . Si çà avait marché tous les commentaires auraient changé et on aurait été des dieux .Pourles médias seul le résultat brut du match,ils font leur commentaire la dessus .
#14 canardou 20-10-2017 17:08
Rivère a fait grandir le club ça ne fait pas de doute. Après, il l'a aussi vendu à des actionnaires à propos desquels il n'est pas interdit de s'interroger. Et c'est un bâtisseur, normal pour un promoteur immobilier, le problème n'est pas là.
Il se situe au niveau de ses ambitions sportives, aucun objectif mobilisateur, juste un discours paupériste servi à longueur de temps et régulièrement réchauffé. Avouez que ce n'est guère entraînant! Difficile de se déchirer dans ces conditions. Quand Guy Roux nous parlait du maintien à Auxerre, il faisait au moins preuve d'humour!
#13 marc2 20-10-2017 16:23
on a perdu gros avec le départ de nos ailes ricardo et dalbert, malheureusement on a fait de moins bonne pioche pour les recrues et on le paye.
pour cardinal faut ouvrir les yeux il fera jamais de progrès il a une détente vertical de dix centimetre
par contre faux avoir la mémoire courte pour remettre en cause rivière, il a fait grandir le club
#12 CorsicaNissart 20-10-2017 14:24
C'est exact tony ! Rivere meilleur président de l'histoire du Gym, lequel après avoir récupéré ses billes et s'être sucré par dessus le marché, n'a pas trouvé mieux que d'offrir notre patrimoine à des charlatans dont on mesure " à ce jour " l'immense privilège, vu le formidable mercato de grands joueurs tels que Makengo Tameze Lees Melou Coly et papi Sneijder en remplacement des laissés pour compte que sont : Baysse Dalbert Eysseric et Belhanda en vue de briller en champions league !!!
Un président qui estimait ( presque avec agacement ) que les résultats étaient plus en avance par rapport au budget, tout en nous rabâchant que le club grandi..... cela n'est pas crédible ! Mais qu'il se rassure, cette saison, les résultats sont plus en harmonie avec le budget pour ne pas dire en dessous, et compte tenu de la non augmentation budgétaire; il y a lieu de penser que notre président doit être amplement satisfait !!
#11 Pitchoun 20-10-2017 14:12
Comme on dit chez nous, AMEN ! :-)
#10 Dan 20-10-2017 13:34
ne passons pas a cote d'un point crucial la frequentation du stade!!!! Je pensais que le stade serait plein pour une telle confrontation et bien non et de loin!!!!!!
Supporter depuis toujours de nice je n'hesite pas 1 seconde pour faire 200km aller retour (depuis la roya) avec mes 2 enfants pour encourager mon equipe'
Malgre ces defaites nice est toujours une tres belle equipe et je suis sur qu'il gagnerons un trophe cette annee
Avec la forte aglomeration de nice pourquoi les gens ne viennent pas plus au stade!!!!!
Heuresement qu'il y a un cop sud formidable mais dommage qu'il y a eu quelques sifflets dans les autres tribunes!!!!!
Issa nizza vous verrez que dimanche strabourg ne va pas faire un pli

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir