Pléa a eu deux occasions immanquables et Pléa les a ratées toutes les 2. En première période il loupe son duel qui nous aurait permis de mener, en seconde il rate l'égalisation. Le Gym, cette année, ne peut se permettre de vendanger à ce point vu l'avalanche de buts que l'on prend. On notera que le recrutement cette année a été bidon... La défense prend l'eau de multiples fois... Le seul point positif reste Balotelli mais cela ne suffit pas...

 

 

Fiche technique

 

Montpellier Hérault 2-0 OGC Nice (0-0)

2 000 spectateurs environ

Arbitre : Jérôme Brisard

 

Buts :

Montpellier : Sessegnon (55'), Mbenza (75')

 

Avertissements :

Montpellier: Roussillon (61')
Nice : Dante (33')

 

Les équipes :

Montpellier Hérault : Lecomte - Mukiele, Hilton, Congré - Aguilar, Skhiri, Lasne, Roussilou - Sessegnon (Sambia, 71') - Camara (Sio, 78'), Ninga (Mbenza, 70')

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante (cap.), Le Marchand, Jallet - Saint-Maximin (Srarfi, 79'), Koziello (Mendy, 66'), Seri, Lees-Melou (Mahou, 78') - Plea, Balotelli

 

Les buts

 

74ème BUT de Mbenza pour Montpellier ! Après une perte de balle de Saint-Maximin, Sambia file en contre et sert son partenaire du banc de touche Isaac Mbenza. Le Belge fixe Dante et ouvre son pied pour tromper Cardinale d'un tir imparable dans le petit filet. La messe semble dite !


55ème BUT de Sessegnon pour Montpellier ! Le coup de canon phénoménal du Béninois ! Servi par Mukiele plein axe, l'ancien Parisien ne se pose pas de question et envoie un véritable missile sol-air dans la lucarne de Cardinale. Le MHSC mène 1-0 !

 

 

Résumé

 

Nice a concédé sa cinquième défaite de la saison face à Montpellier (2-0). Malgré un début de match plein de promesses de la part du Gym, les Montpelliérains ont su renverser la vapeur et s’imposer en glanant son quatrième succès de la saison face à des Niçois victime de leur manque total de réalisme.

 

Ce duel de milieu de tableau apparaissait comme le match idéal pour Nice afin de se relancer en Ligue 1 après un début de saison compliqué. Mais Montpellier ne recevait pas l’OGCN en tant que victime expiatoire, loin de là.

 

L’intensité du début de match en était d’ailleurs témoin, les deux équipes commençant le match tambour battant, laissant présager un match ouvert. C’est Nice qui s’est premièrement montré à son avantage en première période, en prenant le contrôle du ballon et en se procurant un bon nombre d’occasions. Le Gym ne concrétisait malheureusement pas ses situations dangereuses et allait le regretter, la faute notamment à un Benjamin Lecomte impérial dans sa cage. Montpellier réagissait bien avant la pause sans pour autant trouver la faille.

 

Montpellier a renversé la vapeur

 

La pause ne fut pas bénéfique pour les Aiglons, qui sont apparues apathiques au retour des vestiaires et ont concédé l’ouverture du score Montpelliéraine par Stéphane Sessegnon (55e). Le Gym a bien tenté de réagir mais avec un réalisme toujours aussi faible. Les offensives des Niçois laissaient des espaces libres dans leur avant-garde, permettant aux Montpelliérains de punir Nice sur contre avec un but de Mbenza (74e). Un véritable coup dur pour l’OGCN.

 

Nice n’est pas parvenu à revenir dans le match dans le dernier quart d’heure du match, et n’a pas profité de ce match pour se relancer en Ligue 1 après seulement 3 victoires en huit matchs. Montpellier réalise donc la bonne opération à domicile et remonte donc à la onzième place du classement alors que Nice chute à la quatorzième position. Ouest France

 

Réactions

 

jalletChristophe Jallet :

On fait une très bonne première période et a pas mal de situations avant pour ouvrir le score. Peut-être qu’on les relance aussi car on a un peu de déchet technique au retour des vestiaires. On encaisse malheureusement ce but sur une de leurs premières occasions, sur une frappe de loin. On n’est pas en réussite dans les 2 zones de vérité, que ce soit offensivement ou défensivement et la moindre petite erreur, on la paye cash. Il y a des périodes comme ça, où ça ne veut pas rigoler. Il faut faire le dos rond et se remobiliser avant le match important jeudi en Europa League face à la Lazio (à 19h à l’Allianz Riviera). C’est à nous d'en faire 2 fois plus pour inverser la tendance.

 

favre2018Lucien Favre :

Il faut plus de mobilité. Avoir autant d'occasions en première période et rentrer à 0-0, ce n'est pas grave en soi. C'est comme ça, c'est le foot. Mais ensuite, il faut rester concentrés, continuer à faire les courses. Etre compact comme on a su bien le faire pendant 45 minutes, avec une possession de ballon assez élevée. Si on ne se met plus à faire les courses de démarquage, on ne peut plus réussir une période du même niveau. Si un ou deux le font moins bien, c'est un enchaînement ensuite...

 

Revue de presse

 

 

 

 

 

Commentaires   

#24 Niçois-06 18-10-2017 18:06
Rien a voir mais j'ai vu Digard a Monaco cet aprem j'ai tenté de faire un selfie mais il m'a repéré lorsque je m'attendais pas très loin, il a senti le coup il est parti en courant lol
#23 marsiglialiste 18-10-2017 17:59
derniére minute suite aux propos d'ALAIN sur issa NISSA rivere a viré FAVRE et rappelé PUEL :P
#22 Pitchoun 17-10-2017 18:42
Il est clair que quoiqu'on en dise, un malaise s'est instaure entre Favre et la direction depuis le dernier Mercato et de Favre et du Gym, et tout le merite a Favre d'essayer de travailler neanmoins dans la serenite.,,
#21 canardou 17-10-2017 15:42
C'est vrai qu'il y a un problème avec notre filière de formation.
Moi aussi je serais content que Perraud puisse avoir sa chance.
Mais je ne crois pas que nos soucis actuels puissent se résoudre avec une infusion de jeunesse ni qu'ils s'expliquent par le manque de confiance qu'on lui accorde.
Je suis certain que Favre donne sa confiance à qui la mérite, jeune ou moins jeune, son passage en Bundesliga l'atteste. Par contre, je me demande si il n'est pas en conflit, plus ou moins larvé, avec le Directeur général? Notre mercato à la con pourrait en être la cause. Je dis ça je ne dis rien, je ne suis pas dans les coulisses et je ne bénéficie pas d'indiscrétion.
#20 alain 16-10-2017 20:46
Canardou non le seul jeune lancé réellement c'est Sarr. Boscagli n'a joué qu'un quart de match bon pour retourner en cfa. Souquet, Sfrari et Dalbert ce sont des recrues. Marcel a disparu. Mahou est revenu suite à la blessure de Ganago. Perraud ar gauche n'est apparu que pour un match EL sans intérêt...

Notre centre formation sort plus personne ou plutôt si car on fait signer mais on utilise pas...
#19 CorsicaNissart 16-10-2017 17:41
L'important n'est pas de savoir lequel de PUEL ou de FAVRE a utilisé le plus de jeunes ( n'oublions pas que de l'avis unanime de la France du football et bien au delà ) nous étions , la saison passée, l'équipe la plus jeune d'Europe ! Cela veut bien dire quelque chose, tout de même !!.L'important ( en vérité ) étant que dès qu'un jeune progresse, ( mais pas que les jeunes) nous avons toutes les peines du monde à le garder ! Et si PLEA et CYPRIEN ne s'étaient pas blessés, ils feraient parti du wagon en partance je ne sais ou ?? Encore heureux d'avoir été Européen, ce qui nous a permis de l'imiter la casse !! Malheureusement si nous ratons cette saison , je n'ose imaginer ce que sera la prochaine !!!
#18 cienlan 16-10-2017 16:31
ily a beaucoup trop de problemes quand c est pas Cardinale (rarement) c est Saar ou dante qui n est pas a l abri de tous reproches ,pourquoi jallet a gauche alors que l on a achete un arriere gauche a la demande insistante de Favre ,on peut mettre Jallet a droite et faire monter souquet d un cran,st maximin est brime a ce poste il ne sert plus a rien ,quand a Balotelli c est de loin le meilleur mais il va peut etre finir par se decourager
#17 canardou 16-10-2017 16:13
A ma liste de jeunes lancés par Favre j'ai oublié Dalbert et Souquet, ça commence à faire beaucoup.
Désolé de revenir sur Puel, mais les jeunes qu'il a lancés en 4 ans, ils en sont où? Quels sont ceux qui ont fait carrière? Mis à part Amavi et Mendy bien sur, et Koziello, même si je trouve ce dernier vraiment limité pour le haut niveau!
On ne lance pas des jeunes pour lancer des jeunes, on le fait pour renforcer l'équipe.
#16 laurent 16-10-2017 15:55
Je crois que Pitchoun a tout résumé en une phrase.Ce que demande Favre à ces joueurs physiquement et techniquement est trés compliqué.Large ment réalisable avec un gros banc.
#15 Pitchoun 16-10-2017 15:37
Ecoutez on remet encore sur la table la comparaison Puel/Favre, apparament quelqun ne peut s'y empecher.
Alain a raison, le club n'a pas perdu ses jeunes du jour au lendemain surtout qu'on nous le rabache matin - midi et soir avec le nouveau centre, Le club est un des plus attractifs de France en formation. Canardou a aussi raison, Favre a bien place quelques jeunes ici et la, il fallait perseverer. Enfin Marsiglialiste a raison aussi dans son analyse de la 4 ieme place de Puel, meme si c'est domage de le remettre sur la table pour son respect. La ou la bat blesse avec Favre qui est rellement un excellent entraineur et il n'y a pas discussion la-dessus (comme l'est d'ailleurs Puel et rien ne sert de comparer) c'est qu'il ne met des jeunes que quand il n'a pas d'autres choix: Voir Sarr l'annee derniere au debut et Boscagli et Ganago seulement lorsque Plea etait blesse et Balotelli ne donnait pas encore un rendement interressant. Or je pense que comme le faisait Puel, a savoir lancer un jeune a chaque match, sans rapport avec les blesses ou faire tourner, cela a contribuer a les aguerrir et leur donner confiance. C'est cela que doit faire Favre incorporer dans l'equipe qui demarre des jeunes au moins pour debuter quitte a les remplacer a la pause si ils sont vraiment nuls. Mais leur donner leur chance sans attendre de ne pas avoir d'autres solutions car ils auront alors la pression et foireront certainement. Il a eu raison de perseverer avec Souquet, et voila le resultat!

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir