Nice a été battu par plus fort mais sans pour autant démérité. Les points positifs sont les performances de Cardinale, Jallet et toujours Saint Maximin. On regrettera les sifflets concernant Balotelli, qui revenait ce soir de blessure et qui manquait de compétition. On notera que l'on râle souvent sur les arbitres français mais en Europe c'est guère mieux... Au final nous allons jouer l'Europa League qui sera surement plus à notre portée.

 

Fiche technique

 

OGC Nice 0-2 SSC Napoli (0-0)

 

32 103 spectateurs

Arbitre : Damir Skomina

 

Buts :

Naples : Callejon (48'), Insigne (89')

 

Avertissements :

Nice:  Seri (8'), Lees-Melou (82')

Naples : Koulibaly (84')

 

Les équipes :

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante (cap), Le Marchand, Jallet - Seri, Tameze (Lees-Melou 66') - Walter (Marcel 79'), Sneijder, St-Maximin, Balotelli (Ganago 77').

SSC Napoli : Reina - Hysaj, Albiol, Koulibaly, Ghoulam - Allan (Rog 71'), Jorginho (Diawara 85'), Hamsik (cap) (Zielinski 63') - Callejon, Mertens, Insigne.

 

 

Les buts

 

89ème BUT d'Insigne pour Naples ! Ghoulam est lancé côté gauche et centre en retrait. Insigne contrôle et conclut d'une belle demi-volée imparable !

 

48ème BUT de Callejon pour Naples ! Pendant que Balotelli est sur le bord de terrain pour une histoire de bandage, Hamsik dédouble côté gauche. Il est servi en profondeur et centre au deuxième poteau. Callejon est tout seul et surgit pour propulser le ballon au fond, du pied droit !

 

 

Résumé

 

Le football tourbillon de Naples a encore emporté Nice (2-0), trop largement dominé pour remonter la défaite de l'aller (2-0) et forcer son passage vers la Ligue des champions, mardi à Nice en barrage retour.

 

Wesley Sneijder et Mario Balotelli n'ont rien pu faire et le Gym devra se contenter des poules de l'Europa League, avec l'objectif d'en sortir, contrairement à l'année dernière.

 

Le club qui monte en France aura eu un bel avant-goût de la grande Europe, une rencontre intense dans un stade chaud comme un couscoussier et face à un adversaire de très haut niveau.

 

Déjà dominé pendant les trois premières périodes de cette double confrontation, l'OGCN a encaissé le but fatal dès la reprise marqué par José Callejon sur un centre de Marek Hamsik (48), avant le coup de canif de Lorenzo Insigne (89).

 

Les joueurs de Lucien Favre ont tiré quelques feux d'artifices pour sortir avec les honneurs mais ils n'ont pas pu marquer. Ils sont quand même sortis sous les vivats de leurs supporters.

 

Nice peut tout de même ressortir quelques éléments positifs de cette rencontre, comme l'audace d'Adrien Tameze, premier match européen après deux saisons en Ligue 2 à Valenciennes, beau représentant de la politique de post-formation de ce club.

 

Quelques sifflets pour Balotelli -

Yoan Cardinale a aussi sorti un gros match, avec deux arrêts magnifiques face à Dries Mertens (14) et Lorenzo Insigne (64), de quoi rassurer son monde après trois fautes qui ont coûté trois buts déjà cette saison.

 

En revanche, les cadres ont un peu déçu, sauf Dante, impeccable en chef de défense, ce qui représentait pas mal de travail face à une équipe si offensive.

 

Le ballet des joueurs de Maurizio Sarri a du coup privé Sneijder et Balotelli de ballons. Le buteur italien, peu inspiré, est même sorti (78) sous les sifflets d'une partie du stade mais aussi escorté des "Super Mario" consolateurs de la bruyante populaire sud.

 

Christophe Jallet a tiré le premier sur un ballon qui semblait mieux calibré pour le meneur néerlandais (25), le seul bon ballon pour Sneijder avec un coup franc cadré (85), et "Super Mario" s'est emmêlé dans des dribbles à un contre deux, trois voire quatre Napolitains!

 

Comme Jean-Michaël Seri, en partance vers le FC Barcelone, était bien contrôlé par la patrouille azur, qui lui bouchait ses angles de passe, le Gym n'arrivait pas à être dangereux.

 

Le Napoli a confisqué le ballon en première période et a gaspillé bien des munitions pour assurer sa qualification plus tôt. Dries Mertens, aligné en pointe malgré un coup reçu au pied gauche en championnat, a d'abord trouvé "Cardi" (14) avant d'envoyer au-dessus un contre en or (21) et à côté un excellent ballon de Faouzi Ghoulam (40).

 

Saint-Maximin a gâché

 

Les occasions dangereuses étaient napolitaines, rien pour Nice hormis les débordements d'Allan Saint-Maximin. Déjà meilleur Aiglon à l'aller, l'ailier rasta a systématiquement pris de vitesse Elseid Hysaj sur son côté gauche mais a gâché ses centres faute de bien lever la tête.

 

Après que Mertens a envoyé une balle de 2-0 sur le poteau (49), Nice, mené et virtuellement éliminé, a tenté de sauver au moins l'honneur, et l'indice UEFA de la France.

 

Mais ni une montée rageuse de Christophe Jallet (58), ni Balotelli (60), peu inspiré devant les téléspectateurs italiens, ni Saint-Maximin (61, 69) n'y sont parvenu.

 

La meilleure chance a échu au jeune Camerounais Ignatius Ganago, entré à la place de "Balo", qui a perdu son face à face avec Pepe Reina (84).

 

Et Insigne a alourdi le score d'une frappe enveloppée, juste avant un dernier tir de Pierre Lees-Melou sur la barre (90). Décidément, le Napoli était plus taillé pour la Ligue des champions.

 

 

Réactions

 

Allan Saint-Maximin  :

On est tombés sur un adversaire supérieur, on le savait, c'est une équipe qui a l'habitude de la Ligue des champions. Sur le terrain, ça va vite, on a eu des situations, mais on a perdu 2-0 au match aller 2-0 au match retour, il n'y a pas grand chose à dire. Face à de telles équipes il faut savoir élever son niveau de jeu, je pense que mentalement on est prêt maintenant à jouer n'importe quelle équipe. Il nous manque aussi un peu des automatismes, ça va venir avec le temps, on a un bon collectif, je ne me fais pas de soucis. C'est très, très bien pour l'apprentissage, on a l'Europa League à jouer. Je tiens à remercier les supporters qui nous ont soutenus même dans la défaite.

 

Dante  :

C'était compliqué ce soir, on savait qu'on ne devait pas prendre de but, on avait décidé de bien garder le 0-0 derrière en première mi-temps et on voulait sortir un peu plus en deuxième, malheureusement on a pris ce but. Mais il faut relever la tête parce que, samedi, on a encore un match. Le travail dans la continuité c'est très important, à Naples il y au minimum huit joueurs qui sont sur le terrain qui jouent ensemble depuis trois ans. L'Europa League va être un objectif, quand tu es tout près de la qualification en Ligue des champions, tu dois faire quelque chose de plus que l'année dernière. Ça va nous coûter beaucoup d'énergie, mais il faudra la jouer à fond.

 

 

Revue de presse

 

 


 

 

 

Commentaires   

#9 Nicois-06 23-08-2017 18:14
On construit jamais sur la durée tous les ans faut reconstruire y'a un moment ça va coincer et c'est peut être cette année même si j'espère me tromper ma foi on verra bien mais je suis clairement pas optimiste
#8 marc 23-08-2017 16:00
il faut ne pas tirer à boulet sur tout le monde , tous ce construit , cela peut pas ce faire comme ça , il ne faut pas oublier ; le travail qu'ils ont fait ,Président le staff , l''équipe de recrutement , les joueurs doivent mieux se connaitre , nous avons la chance d'avoir un entraineur de qualité et qui oblige les joueurs de remettre en cause vite ,à eux de comprendre, donc un peut de temps , on nous jalouse et depuis le début certain journaliste voudrais nous voir en seconde division ,sans oublier les coups de baton nous donne certain président de club ;on en reparle dans 10 rencontres est là on aura un avis qui rejoint nos propos....! VIVA L'OGCNICE
#7 Pitchoun 23-08-2017 14:47
Vous etes lamentables, a croire qu'on est tombe sur des tocarts mais mine de rien c'etaient (Ajax et Naples) 2 equipes du gratin Europeen qui vont certainement aller tres loins dans leurs coupes respectives!
Juger une equipe qui a ete completement remaniee apres 3 journees de championnat, des joueurs confirmes qui n'ont pas encore quelques matchs entiers dans les jambes, c'est un peu exagere! Attendez au moins 10 journees avant de tirer des conclusions defaitistes!
#6 CorsicaNissart 23-08-2017 09:10
Vu l'orgueil, l'éclat, la dignité, le respect affiché par le comique ??? les chants en son honneur, ça me déprime !!!
Vous ne tarderez pas à déchanter, car si le comique fait son clown au plus haut niveau face à une grande équipe du Napoli ou il avait tout à prouver au responsable de la sélection Italienne, quand sera t-il motivé ???
Merci Mario de nous plomber le budget pendant 2ans !!!
Merci RIVERE de ce cadeau empoisonné offert à FAVRE !!!
#5 laurent 23-08-2017 07:54
Le probleme plus que evident,c'est qu'au milieu,il n'y a plus rien.Vous ne pouvez pas comparer des joueurs comme Belhanda et Esseyric à des porteurs d'eau comme Lees melou Tameze Walter et compagnie,sans parler de Sneider qui est completement à coté de la plaque.Toute la percussion et surtout la finesse de cette equipe a disparue.On dirait qu'on regarde un match de l'equipe de France.(80 % des ballons en arriere),pourqu oi,parce que les porteurs d'eau sont incapable d'éclairer le jeux.Saint Maximin fait beaucoup d'efforts ,dribble bien,mais est incapable de faire un centre precis,c'est étonnant!Je ne jais pas défendre Balotelli,mais à quoi ça sert de le garder si vous voulez l'alimenter avec des joueurs aussi moyens.Bravo à Jallet,Cardinal e,Dante qui n'a toujours pas mis un but de la tete contrairement à CIVELLI qui marquait régulierement,m ais qui est généreux est super positif.
"Snider,j'espere que tu n'est pas venue uniquement pour la Daube et la Pissaladiere".J e vais terminer sinon je vais vous gaver en disant que Balotelli,meme si c'est un branleur de classe mondiale va trés vite péter un cable si il n'est pas appuyer par un milieu offensif créateur et tout ce que vous voulez."Mr Riviere quand on a une équipe comme l'année derniere,on l'a garde et on l'améliore.Vous vous rendez compte de ce que vous avez perdue BAYSSE,DALBERT, RICCARDO,ESSEYR IC,BELHANDA
et meme DONIS.Ha la la le poignon ç'a rend fou"
#4 Pitchoun 23-08-2017 06:36
C'est une sage decision Canardou, mais tes propos pleins de lucidite nous manqué, donc reviens vite ;-)
#3 canardou 23-08-2017 06:29
Merci pour ton clin d'oeil Pitchoun. Je me fais discret ces derniers temps car j'ai voulu me déconnecter de ce mercato qui commençait à me peser. J'ai mis le réveil moi aussi au retour de la trêve internationale, même si je vais bien sur m'intéresser au match contre Amiens.
#2 Pitchoun 23-08-2017 05:01
Il ne faut pas sous le coup de la deception tout jeter. Il y a 3 ans Naples aurait perdu ce match, et nous nous trouvons a leur place aujourd'hui, et souvenons nous ou nous etions il y a 3 ans. Donc garder la tete froide et jouer la soucoupe a fond pour continuer a engranger de l'experience et etre capable de gagner ces matchs dans 2-3 ans.
Il ne faut pas accabler Balotelli, je pense que lui-meme est le plus decu de sa prestation et se sent un peu coupable. Content d'avoir vu enfin Ganago qui merite d'etre vu encore plus longtemps. Favre a cede a la pression , la notre, celle des journalistws et peut-etre de Rivere, ou y a cru peut-etre lui-meme, en alignant Balotelli et Sneijder, mais force est de constater que les 2 en meforme ont surtout plombes l'equipe. Moi je donne RV apres la treve internationale et je suis sur que l'on va retrouver le GYM de l'annee derniere, meme plus fort. Mais c'est sur qu'il faut compenser Seri...Bonne note aussi a Jallet (c'est certainement notre solution a gauche) et a St Maximin, bonne rentree de Lees-Melou...
#1 CorsicaNissart 22-08-2017 23:59
Entièrement d'accord avec le coach ! il ne le dit pas mais le pense ( ce qui revient au même ) le responsable c'est RIVERE !!!

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir