A l'issue d'une première mi-temps qui aurait mérité un meilleur sort, le Gym s'incline face à des marseillais morts de faim. C'est vrai qu'ils avaient la possibilité d'être 5ème à 19 points du Gym! Au delà de cela, on regrettera les deux poteaux, les deux erreurs de défense niçoise sur les 2 buts marseillais, la présence d'Eysseric (blessé). On a apprécié le match de Cardinale malgré l'erreur sur le corner (cela arrive) mais pour combien d'arrêts. Le retour en forme de Belhanda. Le chambrage, tout en sourire, de Balotelli face aux supporters marseillais. Côté ambiance et sans niçois (en fait avec des niçois en mode discret), l'Om a d'énormes progrès à faire car, hormis derrière les buts, pas d'ambiance. N'est pas Nice qui veut!

 


Fiche technique


Olympique de Marseille 2-1 OGC Nice (1-0)

61 685 spectateurs

Arbitre : Antony Gautier


Buts :

OM: Gomis (21') Evra (66')

Nice: Balotelli (50')


Avertissements :

OM: Cabella (34') Payet (46'), Sakai (58') Pelé (93')

Nice: Dante (62')


Les équipes:

OM : Pelé - Sakai, Fanni, Rolando, Evra - Lopez (Zambo Anguissa 70'), Vainqueur, Sanson - Thauvin (Cabella 17', Sarr 88'), Gomis (cap), Payet.

Nice : Cardinale - Souquet, Baysse (cap), Dante, Dalbert - Koziello (Le Bihan 75'), Seri - Ricardo (Donis 58'), Belhanda, Eysseric (Srarfi 83') - Balotelli.

 

Les buts

 

66ème BUT d'Evra pour Marseille ! Lopez ratisse un bon ballon aux 20 mètres et joue avec Payet sur sa droite. Ce dernier lui remise instantanément pour un centre au cordeau que vient couper Evra de la tête au second poteau.


50ème BUT de Balotelli pour Nice ! Seri est au coup franc à 35 bons mètres de la zone de vérité. Il dépose la sphère au niveau du deuxième poteau, et trouve un Baysse dont le centre en première intention trompe la vigilance de Pelé. Balotelli n'a plus qu'à conclure, seul, sur la ligne...


21ème BUT de Gomis pour Marseille ! Sur un corner maladroitement concédé par les Aiglons, Payet dépose le cuir sur la tête de Gomis aux six mètres. L'avant-centre phocéen prend ainsi le dessus sur Cardinale dans les airs et catapulte le ballon au fond des filets.

 


Résumé


Un match fait de va-et-vient d’un but à l’autre entre Marseille et Nice ! Mais c’est bien Gomis, l’attaquant phocéen qui est bien le premier à trouver le chemin des filets et donné l’avantage à son équipe. Avant que Nice égalise par Balotelli. Sauf qu’Evra redonne l’avantage à l’OM d’une tête plongeante et offre la victoire aux Marseillais.



Le premier but marseillais de « Tonton Pat » Evra a permis à l'OM de battre Nice (2-1), dimanche, et de reprendre la précieuse 5e place de Ligue 1 à Bordeaux, où il jouera son ticket européen dans une semaine.



Le GYM en revanche dit adieu à son rêve de 2e place. Avec sa troisième défaite de la saison en 36 journées, il ne pourra plus rattraper le Paris SG, six longueurs devant et nanti d'une bien meilleure différence de buts (+51 contre +29 pour les Niçois).



La brillante saison de l'OGCN se finira sur la troisième marche du podium, la faute à une tête plongeante de Patrice Evra (66e). L'arrière-gauche de 35 ans n'est monté qu'une fois, mais fut décisif pour reprendre un centre de Maxime Lopez, qui pourrait être son neveu. L'expérience...



Mais l'OM a bien mérité cette victoire, dans un stade Orange Vélodrome quasiment plein (61.685 spectateurs) pour un très beau match de football. Un succès à Bordeaux, où il n'a plus gagné depuis 40 ans, et l'Europa League embellira l'OM champions project. Un nul, et il « suffira » à l'équipe de Rudi Garcia de battre Bastia à la dernière journée.



L'OM l'a mérité pour cette rage et ce talent mis dans la tête de son joueur aux 81 sélections. Evra a redonné l'avantage à son équipe alors que Mario Balotelli avait, en égalisant (50e), annulé l'avantage de Bafétimbi Gomis (21e), autre cadre du groupe.


Gomis, 18e but



L'équipe de Rudi Garcia a su faire face aux vents contraires, un début de match nettement à l'avantage des Niçois, avec deux frappes sur les poteaux de Ricardo Pereira (3e) puis Dalbert (14e), et la sortie sur blessure de son meilleur joueur, Florian Thauvin (17e).



L'ailier, auteur de 5 buts sur les trois derniers matches, ne s'est pas remis d'un choc avec Balotelli en début de match, une action après laquelle les Marseillais - et le Vélodrome - ont beaucoup râlé car le GYM l'a jouée jusqu'à la frappe sur le poteau de Pereira.



Thauvin à peine remplacé, le capitaine a ouvert la voie et le score, reprenant d'une tête en pivot un corner de Dimitri Payet (21e).



L'OM avait commencé à inverser la tendance avant la sortie de « Flotov ». Yoan Cardinale a dû intervenir pour stopper Morgan Sanson, idéalement servi par Dimitri Payet (15e), puis face à Bafétimbi Gomis (18e), qui avait tenté de le piéger avec son contrôle de la cuisse.



Le capitaine n'a pas manqué sa balle suivante pour marquer son 18e but de la saison en championnat. Balotelli manque le 2-2



Juste après ce but l'OGCN a immédiatement remis la pression, Paul Baysse a cru égaliser mais il était hors-jeu (24e), puis Rod Fanni a failli marquer contre son camp (25e).



Un lob trop court de Younès Belhanda (34e) et une frappe de Cabella repoussée par « Cardi » (41e) ont conclu une première mi-temps de toute beauté.



Nice a égalisé peu après la reprise sur un coup franc en trois temps, frappe de Jean-Michael Seri, remise taclée de Paul Baysse, et reprise facile de « Super Mario », bien placé. Il s'agit du 15e but en L1 de l'Italien, son troisième à l'extérieur.


L'OM s'est remis à l'ouvrage pour décrocher cette victoire si importante, le but d'Evra a conclu un long moment où la défense azuréenne ne parvenait pas à se dégager.



Ensuite le pressing niçois a continué, mais Super Mario a manqué la meilleure balle de 2-2, reprenant au-dessus un centre en or d'Arnaud Souquet (82e).



Frank Anguissa, entré à la place de Lopez, a eu lui aussi la possibilité de marquer son premier but, comme Evra, mais il a échoué (75e, 85e).


Le dernier mot est revenu à Evra, qui a contré Younès Belhanda dans la surface sur la dernière occasion du match. Décidément, merci Tonton!


 

Réactions

 

 

Lucien Favre:

C'était spectaculaire, oui, il y avait des occasions de part et d'autre, pour le public c'était bien, mais pour moi ce n'était pas du haut niveau, on a laissé trop d'espaces, il y a trop de choses qui ont manqué. Mais je n'ai pas de regrets, non, on a bien senti depuis quelques semaines un petit relâchement, on sait que les objectifs sont atteints, que d'autres ne peuvent plus l'être (la 2e place). On a pris des vagues, ça manquait de compacité, eux aussi on laissé des trous mais on ne les a pas assez exploités. Ce n'est que notre troisième défaite, mais quand on sent qu'on peut faire mieux c'est embêtant. On n'a pas mal joué, mais ce n'était pas solide, bref, pas terrible pour moi. (A Marseille) ils ont de sacrés joueurs, Payet, Thauvin, quand Thauvin sort il y a Cabella, au milieu Sanson, Lopez, c'est du costaud, depuis que sont arrivés ces joueurs, Marseille est nettement meilleur. Ca va devenir une grosse équipe parce qu'ils auront les moyens de se renforcer.


Vincent Koziello :

C'est bien payé pour eux car ils arrivent à la mi-temps à 1-0 alors que l'on a touché deux fois le poteau. Ils marquent sur un corner qui n'y était pas, on est assez déçus ce soir. Ceci dit, on est tous très heureux car si on nous avait dit, en début de saison, que l'on finirait troisièmes, on aurait tous sautés au plafond.


Bafétimbi Gomis (Marseille) :

Cette victoire, on est allé la chercher avec les tripes, ce n'était pas facile. Cette équipe de nuice mérite son classement, elle nous a fait souffrir et il a fallu un grand Patrice Évra. Le coach me témoigne une grande confiance, c'est grace à lui que je réalise une grande saison.


Rod Fanni (Marseille) :

Une bonne victoire, avec la manière, le public nous a vraiment aidés. Ça fait du bien. Nice ne nous a pas vraiment posé de soucis. Il fallait être vigilant car ils sont assez dangereux sur les tirs lointains, ils nous l'on démontré avec deux poteaux.

 

Revue de presse



 

 

Commentaires   

#3 olympicaldone 08-05-2017 12:09
Citation en provenance du commentaire précédent de canardou :
On a pu se rendre à nouveau que nous n'avons pas de banc, en dehors de Le Bihan.


ça devient récurant en effet et ça sera pas mieux l'année prochaine.
#2 canardou 08-05-2017 09:59
On a pu se rendre à nouveau que nous n'avons pas de banc, en dehors de Le Bihan.
#1 Pitchoun 08-05-2017 07:57
Je dirais qu'en aidant Monaco a conqueror le titre de Champion et l'Om a jouer une Coupe d'Europe, on a fait valoir la solidarite regionale: a oublier tres vite car l'anne prochaine ils redeviendront nos pires ennemis!
Il faut rallonger le contrat de Dalbert car l'annee prochaine on le perdra, autant que ce soita in prix tres, tres eleve !
L'annee derniere 4ieme, cette annee 3ieme, l'annee prochaine on ne peut viser que les 2 premieres places :lol:
Donc il ya beaucoup de travail Mr. Rivere pour essayer de garder tous nos meilleurs joueurs et renouveller in recrutement judicieux, d'autant que l'annee prochaine on aura 2 recrues de choix en cours d'annee avec Plea et Cyprien.
Merci a Baysse pour sa saison.
Et en fin un dernier mot pour enterer pour 2 merdes qui ont lance leur carriere grace au Gym: Evra et surtout Fanni: le B A BA d'un homme honnete c'est la reconnaissance! (quelle difference de commentaire apres match entre Gommis et cet ingrat!)
- dans la categorie

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir