L'OGC Nice a perdu tout espoir de terminer second du championnat en concédant un match nul à Toulouse malgré une première mi-temps de très bon niveau mais qui fut marquée par le manque de réussite, d'efficacité et un penalty oublié. En seconde période les aiglons se sont éteints au fil de la rencontre sans pour autant que le coach niçois décide de faire des changements rapidement sauf pour Le Marchand, blessé. Dommage surtout lorsque l'on voit les 5 minutes de jeu d'un Balotelli, malade. Un mot sur M.Schneider, l'arbitre de la rencontre, l’erreur (penalty indiscutable sur Eysseric) est humaine mais mettre un carton pour Balotelli car ce dernier a râlé, comme tous les autres joueurs durant la rencontre sans pour autant avoir de sanction, est simplement scandaleux! Saison terminée pour le Gym place à la saison prochaine...

 

 


Fiche technique

 

Toulouse FC - OGC Nice : 1 - 1 (0-0)

Arbitre : M. Schneider


Buts :

Toulouse: Jean (56e)

Nice: Eysseric (59e)


Avertissements :

Toulouse: Moubandjé (26e), Bodiger (45e), Durmaz (86e)

Nice: Eysseric (37e), Seri (43e), Baysse (80e), Dalbert (87e), Balotelli (90e)


Les équipes :

Toulouse : Lafont - Amian, Diop, Jullien, Moubandjé - Blin, Bodiger (Somalia, 46e), Jean (Durmaz, 60e), Trejo, Braithwaite (cap) - Delort (Toivonen, 69e)


Nice : Cardinale - Souquet, Dante (cap), Le Marchand (Baysse, 46e), Dalbert - Seri, Koziello - Ricardo (Balotelli, 88e), Belhanda, Eysseric (Donis, 80e) - Le Bihan

 


Les buts


59ème BUT d'Eysseric pour Nice ! Le corner est mal dégagé par la défense toulousaine au premier poteau et Eysseric en profite pour récupérer le ballon, se retourner puis frapper pour tromper Lafont et égaliser à 1-1 !


56ème BUT de Jean pour Toulouse ! Sur la gauche, Moubandjé est décalé et centre dans la surface. Dante n'arrive pas à dégager le cuir et s'en suit un cafouillage qui profite à Corentin Jean qui hérite du ballon dans la surface avant de croiser sa frappe pour battre Cardinale !



 


Résumé

 

Comme souvent depuis deux mois, l'OGC Nice a encaissé le premier but de la rencontre et a égalisé dans la foulée. Mais contrairement à ses victoires face à Rennes ou Bordeaux par exemple, il n'a pas su renverser la situation pour empocher les trois points. Toulouse et le Gym se sont séparés sur un score nul (1-1), ce dimanche 23 avril.



Sans Mario Balotelli au début de la rencontre (malade, il est entré pour les dix dernières minutes) et sans pauses fraîcheurs (car demandées trop tard...) malgré plus de 25 degrés à Toulouse, la partie fut relativement pauvre en occasions. Et les deux équipes ont marqué en l'espace de quelques secondes. On débutait la seconde période quand Moubandjé a délivré un bon centre depuis son côté gauche.



Corentin Jean a ensuite profité d'un cafouillage dans la surface de réparation pour marquer d'une frappe croisée du pied gauche. C'est d'un tir enroulé que Valentin Eysseric (qui aurait pu obtenir un penalty en première période) a remis les deux équipes à égalité.



Toulouse stagne à la 11e place de Ligue 1 avec 42 unités. Il est de même pour Nice. Troisième avec 74 points, soit six de moins que Paris (leader) et trois de Monaco (2e mais à qui il manque deux matches de retard). RTL

 


Réactions

 

Lucien Favre:

C'est un nul qui laisse des regrets ?

C'est dommage oui car on fait une première mi-temps de très haut niveau. C'est une des plus belles mi-temps que j'ai jamais vues parce qu'on les a déclassés au niveau du jeu et c'est là qu'on doit marquer. On manque des opportunités, on doit mener 2-0 à la mi-temps sans discussion. Ils ont été un peu plus dangereux sur contre (en deuxième mi-temps) parce que nous on voulait mettre le deuxième et puis ils ont de sacrés bons joueurs devant, donc ce n'est pas illogique. On fait de notre mieux. (Toulouse) est une équipe qui a battu ici Monaco, le Paris Saint-Germain. Ce n'est pas facile de jouer à Toulouse.


Le rendez-vous de la semaine prochaine peut vous permettre de rêver pour la fin de saison ?


On va continuer à faire comme ça, c'est un gros match, c'est Paris Saint-Germain. Bien évidemment qu'on aurait aimé gagner aujourd'hui, ça aurait changé la donne. Maintenant, de toute façon, quoi qu'il arrive, on va continuer à chaque match à faire notre maximum, c'est ça le plus important. Il faut continuer à jouer, qu'on travaille ce qui nous a manqué aujourd'hui pour prendre les trois points.

Les deux premiers mènent un train d'enfer...

Oui, mais c'est un train d'enfer qu'on maintient très très bien depuis quelques temps, à part en janvier et début février. Ce sont de grosses grosses cylindrées qui représentent bien la France en Coupe d'Europe même si le PSG a été éliminé.

Pascal Dupraz (entraîneur de Toulouse):

Personnellement, je ne suis pas satisfait. Quand nous rencontrons des équipes qui sont mieux armées, on se doit d'avoir davantage de cohérence sur les deux périodes. Or, on n'a pas maîtrisé les débats en première, on a été complètement inconsistants au milieu de terrain dans la récupération du ballon ! En deuxième, on a rectifié et on a assisté à un match plus équilibré. Notre objectif, c'est de finir dans les 10 premiers, et il est encore possible de le faire à condition qu'on ne laisse pas passer les points quand ils nous tendent les bras.

 

 

Revue de presse

 

Commentaires   

+1 #2 canardou 23-04-2017 16:13
Pas grand chose à reprocher aux joueurs qui ont donné le maximum (sauf peut-être Donis complètement perdu sur le terrain). Le niveau de jeu affiché aujourd'hui nous laisse espérer un grand match contre Paris.
#1 Pitchoun 23-04-2017 15:47
Dommage, alors qu'on aurait pu avoir in palpitant match dimanche prochain pour croire encore a la 2ieme place, ce sera in match sans enjeu, a moins de faire le boulot pour Monaco.
Finalement mon idee d'un 3-5-2 en associant 2 attaquants n'etait pas si debile fut l'innofensivite des attaquants toulousains. Dommage que Balotelli etait malade, avec lui et le Bihan en premiere mi-temps il y avait au moins 3:0.
Bon on est en vacances anticipees..Bon ne analyse d'Alain, comme toujours!

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir