Derniers commentaires

Brèves

Résultats et classement L1



Rencontre avec Mangusor ( où le cadeau de Noël de SRG) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par SRG   
Dimanche, 25 Décembre 2016 00:03

Nice-Matin a rencontré Margusor (on l'appellera ainsi bien qu'il représente un panel plus large et varié de supporters du Gym), dont les révélations ont de quoi doucher les folles espérances du public niçois. Révélations.

 

NM : vous qui êtes le plus avisé des observateurs niçois, votre avis sur cette première moitié d'exercice.


Margusor : Je crois, moi qui "connais le ballon", contrairement à ceux qui "ne comprennent rien au ballon", que ce sont des résultats en trompe-l'œil. Le mercato a été bâclé, je le disais dès le mois de mai. Dante est trop vieux, il va s'effondrer dès janvier... Alors qu'avec Civelli, injustement mis à la porte par Puel, on aurait quelques points de plus. Balotelli, c'est juste un coup marketing et, selon des informations venant d'une source classifiée à la CIA, il aurait déjà pris ses billets pour Miami, où Milan Mandaric l'aurait invité au grand Spring Break sponsorisé par Jack Daniel's. Et je ne parle même pas de la CAN qui devrait voir l'effectif se limiter à cinq ou six joueurs.


NM : Comment expliquer cette chute inéluctable du club rouge et noir ?


Le responsable s'appelle Puel. N'oubliez pas que je connais le ballon. Claude Puel continue son entreprise de démolition. Il n'a eu de cesse de couler le club rouge et noir depuis son arrivée. Il ne faut pas oublier qu'il est l'un des pires entraîneurs de France. À des années-lumières d'un Frédéric Antonetti, qui a toujours fait progresser les jeunes, lui. D'ailleurs, avec 11 bûcherons congolais, on aurait gagné à Limassol. La titularisation de Constant ce soir-là a été le début de la grande entreprise puellienne de démolition du club. Autre fait probant, depuis que Puel a attiré Jérémy Pied en Angleterre, on voit le résultat : Nice ne gagne plus que dans la douleur et perd même à Caen.


NM : Peut-on pointer une faiblesse particulière dans cet effectif au bord du gouffre, talonné par Monaco, Paris, Lyon, Guingamp, Rennes, Marseille.........Lorient ?


Oui, bien sûr. Alassane Pléa. Ce type, ne met pas un pied devant l'autre (contrairement à Eric Bauthéac qui, hélas, s'était disputé avec Grégoire Puel à cause de Paulin Puel). Il a marqué une dizaine de buts, certes, mais tous sont involontaires. Tous. Il veut centrer, il marque, quant au vieux truc de la frappe entre les jambes du gardien, excusez-moi, mais là si c'est volontaire... Il nous prive du 3-1 contre Dijon avec sa frappe sur la barre (comme quoi, lorsqu'il ne vise pas entre les jambes, c'est n'importe quoi), alors qu'on est au coude-à-coude à la différence de but avec Monaco. Ce type est un scandale. Pur produit de l'entêtement de Claude Puel, une fois de plus. Pire que cela, Pléa a pris la place de Bosetti, qui a "un Pléa dans chaque orteil" et qui, lui, fera une grande carrière ! D'ailleurs, Pléa n'a pas le moindre tatouage nissart. Il est un pur produit métissé de la dégénérescence occidentale mongolisée et islamisée illustrée par la prise de pouvoir des sino-américains sur le Gym.


NM : On sent que ce virage international ne vous plaît guère.


Oui, bon, enfin, le pire a été évité, les repreneurs auraient pu être des Arabiens de Musulmanie brandissant des drapeaux algériens. Mais, là, le Maire, tel Jacqou jumelant Nice avec le Cap, aurait fait quelque chose contre la direction mondialo-communiste interlope et polyglotte du Gym. D'ailleurs, lorsque l'exemple vient d'en haut, ne nous étonnons pas de voir de la mayo dans le pan bagnat.


NM : On vous sent très critique tout de même !


Je ne suis pas le seul. Regardez, on devrait afficher 35 000 spectateurs de moyenne, comme on l'a toujours fait au Ray du temps, par exemple, de Frédéric Antonetti, or... On est à 22/23 000 de moyenne, c'est une désaffection qui s'explique entièrement par les choix aberrants de la direction du club et par le jeu stérile de l'équipe. Et qu'on ne vienne pas me parler des 30 000 spectateurs de Nice-Dijon ; on sait bien, nous les vrais supporters qui "connaissent le ballon", que de faux spectateurs en carton-pâte, réalisés par les carnavaliers niçois sont disposés sur les sièges du stade des Salades et comptabilisés par la Ligue.


NM : Le ???


Le "stade des Salades", c'est ainsi que les vrais supporters comme moi qui regardent le foot sur Bein, parce que cette équipe ne mérite pas qu'on aille la voir jouer, ont baptisé la monstruosité de St Isidore. 17 000 spectateurs contre Toulouse, c'est la seule fois de la saison où le club, la ligue et les Francs-Maçons n'ont pas menti sur les vrais affluences. D'ailleurs, ce soir là, une fois de plus, les absents ont eu raison, le Gym s'imposant sur le fil et dans la douleur, face à un TFC qui avait déplacé son équipe féminine.


NM : comment voyez-vous la fin de saison.


La relégation est encore possible si l'on perd tous nos matchs retours. De plus, si par extraordinaire, le club continuait à gagner des matchs par hasard (ou sur des buts involontaires de Pléa), le maintien pourrait se jouer autour des 60 points cette année. Sans la titularisation de Bosetti et le retour de la BSN dans ce premier anneau vide, je ne vois pas d'autre issue. N'oubliez pas, je le dis depuis le mois de mai, et tout ce que j'avais alors annoncé s'est produit depuis, ou va se produire. Ce qui revient au même. Bon je vous laisse, Marseille-Lille est rediffusé sur OM-TV.

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 

Boutiques

La boutique du site




Vos places sur Internet





Vos maillots officiels

Mercato "Live"

Dernières photos

Connectés

Nous avons 782 invités en ligne

L'Equipe

Sondage

Baromètre: A 8 journée de la fin, Nice terminera pour vous?