Comment dire? Ce fut un match soporifique notamment à cause des lillois qui ont montré un jeu franchement pathétique. Beaucoup de petites fautes, jamais sanctionnées par un Wilfrid Bien en manque d'inspiration. Alors oui, encore une fois les aiglons n'ont pas trouvé la solution. Il va falloir se pencher sur cette stratégie adverse qui empêche le jeu niçois de se développer. On notera tout de même le magnifique match de Koziello (Je sais, on se répète) mais aussi le match parfait de Baysse (et là cela fait plaisir)

 

 

Fiche technique

 

OGC Nice 0-0 Lille OSC

 

18 169 spectateurs

Arbitre : Wilfried Bien

 

Avertissements :

Nice: Ricardo (10e), Koziello (33e)

Lille: Bauthéac (33e), Soumaoro (40e), Obbadi (63e)

 

Les équipes:

OGC Nice : Hassen - Pied, Baysse, Le Marchand, Ricardo - Koziello (Honorat, 83e), N.Mendy (cap.), Seri (Traoré, 71e) - Wallyson (A.Mendy, 56e) - Ben Arfa, Germain

 

Lille OSC: Enyeama – Soumaoro, Civelli, Sunzu – Sidibé, Balmont, Mavuba (cap.), Obbadi (Yeboah 78e), Bauthéac – Boufal (Guirassy 88e), Guillaume (Martin 90e+3).

 

 

Résumé

 

L’anémie offensive qui frappe le Losc depuis le début de saison n’est pas encore au stade de l’amélioration. Loin de là. Sur la pelouse ensoleillée (23°C) de l’Allianz Riviera, Lille a bouclé un septième match de Ligue 1 sans marquer le moindre but ce dimanche (0-0). Venus se rassurer en adoptant un schéma en 3-5-2, les Dogues sont repartis avec ce qu’ils souhaitaient prendre : le point du nul. Le plan d'Hervé Renard était clair. Pour les ambitions dans le jeu, il faudra repasser une autre fois. On a donc eu le droit à une grosse bataille au milieu de terrain donnant lieu à une rencontre cadenassée. Surtout qu’en ce jour de la Toussaint, les Niçois ont proposé un déchet inhabituel dans l’entrejeu et affiché un manque de vitesse flagrant dans les transmissions.


Les solistes Ben Arfa et Boufal n’ont pas régalé comme d’habitude et malgré la présence de Didier Deschamps dans les tribunes, les occasions furent très (trop) rares. Seul Mahamane Traoré, d’un coup de tête aux six mètres sur la transversale (81e), aurait pu débloquer le tableau d’affichage. Sinon, Ben Arfa a sollicité Enyeama d’un tir puissant (60e) et Sunzu a vu son coup de tête décroisé sur corner dégagé sur la ligne par la tête de Mendy (90e+4). A l’issue du match, Hervé Renard se satisfaisait du partage des points mais la réalité mathématique est là pour rappeler que les Lillois n’ont toujours pas gagné en déplacement en Ligue 1 cette saison. Et qu'ils pointent au 16e rang avec seulement trois unités de plus que le Gazélec Ajaccio, premier relégable.Sport24


Réactions


 

Claude Puel:

«Ce n'est pas un mauvais point. Il nous a manqué un peu de verticalité et de liaison entre milieu et attaque. Dans l'attitude, je n'ai rien à reprocher à mes joueurs qui ont beaucoup essayé dans un match compliqué et verrouillé. On a toujours eu la volonté d'aller de l'avant sans s'exposer aux contres adverses. Lille était venu prendre un point avec un bloc très compact et même des marquages individuels. Il faut parvenir à décanter la situation avec un but. Cela nécessite de la fraîcheur physique et mentale. On a une balle sur la barre et le Losc une ou deux occasions. C'est ce genre de confrontation qui nous attend mercredi devant Nantes en match en retard.»


Hervé Renard:

«Face à une équipe de Nice qui plane depuis le début de la saison, ce nul est un bon résultat. Mais j'ai l'impression qu'on aurait pu mieux négocier certains coups. Avoir un bloc solide qui maîtrise le milieu adverse, c'est important, mais il aurait été nécessaire de se projeter vite vers l'avant. (...) Aujourd'hui, je ne me suis pas "emmerdé" en regardant la partie. Il y a eu une barre niçoise, un sauvetage d'un défenseur adverse sur la ligne.»


 

Revue de Presse

 


Commentaires   

#3 CorsicaNissart 01-11-2015 22:41
Que dire si non que certains coachs sont juste bon pour entrainer en Afrique. Ce Renard, footballistique ment parlant , na rien d'un lion mais d'un âne qui rabaisse encore plus le niveau du football Français. On ne devrait plus les nommer techniciens mais tacticiens qui assassinent le football spectacle. Encore heureux que notre coach a une autre vision du foot, ce qui n'empêche pas que notre attaque de feu s'est envolée en fumée et que le fait de n'avoir pas pris de but est une bien maigre consolation.
#2 gabouner06 01-11-2015 21:43
Moi j'ai vu plus un arbitrage de merde je ne parle pas que du peno pas siflet je parle surtout des petites fautes sur Germain Wallison Seri non siflet et des simulations de certain Lillois siflet qui mon gaver et des cartons jaune donné sur Ricardo Koziello et Traoré alors qu'il n'y avait mm pas faute pourquoi certain arbitres qui sont toujours les mm soit toujours en ligue 1
#1 robert 01-11-2015 19:01
J ai pas vu le même match que renard parce que moi oui je me suis emmerdé a voir son équipe de merde casser le jeu et jouer la montre pendant tout le match !!

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir