Comme on pouvait s'y attendre, ce fut un match rugueux... où les savoyards, malgré un nombre de cartons moins élevé, ont été plus efficaces.  Pour le reste, le Gym a eu des difficultés à bouger les joueurs d'Evian et le match nul semble logique. On notera que Pouplin rassure notre faible défense. On signalera que Gomis nous fait toujours un petit bug. On regrettera le manque de respect des aiglons vis à vis de leur public. Ce fut le cas lors du déplacement à Lyon comme ce soir, à l'exception notable de Bosetti. Aucun autre joueur n'est venu saluer les supporters. Dommage, notamment lorsque nous avons une équipe de jeunes. Pour finir on ne peut pas passer sous silence le mauvais arbitrage de notre arbitre n°1 en France qui a encore failli faire vriller la rencontre. Une habitude pour Lannoy!

 

 

 

Fiche technique

 


OGC Nice 2–2 Evian TG (1-1)

18 518 spectateurs

Arbitre : Stéphane Lannoy


Buts :

Nice: Bosetti (45 + 1), Eysseric (68e)

ETG: Nonkeu (18e), Thomasson (79e)


Avertissements :

Nice: Pouplin (8e), Gomis (16e), Bosetti (75e), Amavi (88e), Batuhéac (90 + 3)

ETG: Nielsen (31e), Tejeda (56e), Abdallah (87e), Sougou (90 + 3).


Les équipes:

OGC Nice : Pouplin – G.Puel, Genevois, Gomis, Amavi – Mendy (cap), Hult (Maupay 80e) – Benrahma (Albert 75e), Eysseric, Bauthéac – Bosetti


ETG : Leroy – Abdallah, Mongongu, Nonkeu, Juelsgaard – Wass (Fall 66e), Tejeda (Barbosa 71e), Thomasson, Ninkovic – Nielsen (Sougou 71e), Nsikulu

 

 

Les buts


 

77ème But de Thomasson pour Evian-Thonon ! Amavi, de la tête, repousse un centre venu de la gauche, directement sur Thomasson dans l'axe gauche. Aux 20 mètres, le milieu savoyard ne se pose pas de question et reprend du gauche. Son tir croisé, dévié par la poitrine de Gomis, trompe Pouplin et termine au fond des filets !


68ème But de Eysseric pour Nice ! L'OGCN prend l'avantage grâce à un nouveau contre rondement mené, avec à la baguette Eysseric, qui s'appuie sur Bauthéac avant de servir dans la surface sur la gauche Bosetti. Le premier buteur du jour perd son duel face à Leroy mais le cuir revient tout de même sur lui et, en tentant de reprendre, il dévie involontairement pour Eysseric. Ce dernier, qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide, ne se prive pas et envoie le cuir au fond des filets, du gauche !


45 +1ème But de Bosetti pour Nice ! Nouveau contre éclair de l'OGCN, avec Eysseric, qui lance côté droit Benrahma. Le jeune ailier élimine Juelsgaard d'un crochet, puis sert en profondeur Bosetti, hors-jeu mais non signalé. Seul face à Leroy, l'attaquant azuréen ne manque pas l'opportunité d'égaliser, d'un petit ballon piqué !


18ème But de Nounkeu pour Evian-Thonon ! Le coup franc consécutif à la faute de Gomis est botté côté droit par Wass. L'international danois trouve au premier poteau Nounkeu, qui prend le dessus sur Amavi pour reprendre de la tête et tromper Pouplin !

 

 

 

 

Résumé


 

Match nul logique ce soir entre et Evian, à l'Allianz Riviera (2-2). Dans un match assez pauvre techniquement, l' avait pris l'avantage par l'intermédiaire de Nounkeu, grâce à un coup de pied arrêté parfaitement frappé par (0-1, 17e). Inexistants lors de la première demi-heure, les niçois vont pourtant réussir à rentrer au vestiaire sur un score de parité grâce à Bosetti (1-1, 45+1). Sur une contre attaque bien amenée par Benrahma, très bon ce soir, a trompé Leroy d'un petit piqué en toute tranquillité. De quoi redonner confiance aux niçois, qui sont repartis tambour battant en seconde période.


Et Bosetti est encore dans le coup. Sa frappe, repoussée par Leroy, lui revient dans les pieds. Il sert alors Valentin Eysseric qui n'a plus qu'à conclure dans le but vide (2-1, 68e). Mais alors que les niçois s'acheminaient vers le succès, Thomasson a remis les deux équipes à égalité dix minutes plus tard (2-2, 78e). Une déception pour les l'OGCN qui avait le match en main pour l'emporter. Un match nul, qui finalement n'arrange aucune des deux équipes, qui restent engluées dans la seconde partie du classement. L'OGC Nice occupe la douzième place, et l'ETG la quatorzième, respectivement à six et quatre points du premier réléguable, Toulouse.

 


 

Réactions



Alexy Bosetti:

On a perdu deux points. Je retiens notre réaction après leur but en première période. Mais leur deuxième but nous a fait vraiment mal. Maintenant, on va essayer de ramener trois points à Reims le week-end prochain pour assurer le maintien. C’est vrai qu’on aurait pu être encore plus tranquilles si on avait gagné contre Evian. Il faut rester solidaires... Nice a toujours pu compter sur Bosetti (sourire). Ça se voit plus quand je joue (sourire). Je suis content de ma soirée.


Claude Puel :

Un peu de frustration parce que nous menions et que nous avons eu encore des situations. En première mi-temps, nous avons été bousculés, sous pression. Nous n'avons pas su répondre aux duels et au jeu direct d'Évian. Dès qu'on tentait de faire un pressing, notre adversaire allongeait ses ballons. Il aurait fallu trouver des angles et des transversales, ce que nous avons su faire après la pause. Nous avons remis les choses à plat. J'ai apprécié la réaction de mes joueurs. Ils sont concernés. Avec un peu de recul, au-delà de la déception du résultat, il faut se souvenir du nombre de nos suspendus ce soir et de ceux des blessés. Je pense à Mathieu (Bodmer) forfait de dernière minute pour une béquille à la cuisse que nous récupèrerons pour le déplacement à Reims et à Papy (Mendy) qui a fait un essai samedi matin suite à une petite lésion à un muscle de la hanche. La préparation de ce match n'a vraiment pas été évidente. On me dit que le but d'Alexy Bosetti était hors-jeu. Je n'ai pas revu les images. Mais on le prend quand même, nous avons eu tant de décisions contraires... Je ne m'étendrai pas sur les supporters de la Populaire Sud qui ont réclamé la démission du président Jean-Pierre Rivère et du directeur général Julien Fournier, puis qui ont quitté leur virage. Il y a cependant beaucoup d'injustice à l'encontre de nos dirigeants.

 

Kassim Abdallah:

En première période, on peut le gagner. En seconde, on peut le perdre. Ce n’est pas une si mauvaise opération que ça, même si au vu de la première période, on pouvait espérer mieux. Mais des concurrents directs ont perdu et petit à petit, on avance. Se retrouver à cette place (14e), alors qu’on a très mal commencé le Championnat, c’est déjà pas mal...Quand on prend un but en contre à l’extérieur, c’est un peu ennuyeux. En plus il y a hors-jeu, c’est la double sanction. En seconde mi-temps, leur deuxième but nous fait mal, évidemment. Mais on a su réagir. On a de l’orgueil, on ne lâche pas l’affaire.

 

 

Pascal Dupraz (entraîneur d'Evian-Thonon) :

Non, je ne suis pas satisfait de ce point pris à Nice. Nous avons dominé et nous méritions de gagner. Je n'arrive pas à me faire à l'idée qu'on ait pris un but à la quarante-cinquième minute sur un fait de jeu. J'ai vu ce soir à Nice des gestes qu'on ne doit pas voir sur les terrains. J'espère que la commission de visionnage ne sert pas qu'à sanctionner Evian-Thonon. Malgré tout, nous nous accrochons. J'espère que nous arriverons vite aux quarante points.

 

 

Revue de presse

 

 

Cliquez sur l'article pour voir en plus grand

 

 

 


Difficile de ressortir un joueur dans un match où le niveau technique, malgré les buts, aura été très moyen. Mais Alexy Bosetti aura, comme à son habitude, donné son corps pour son équipe. Buteur heureux de l’égalisation, il vient buter sur Leroy avant qu’Eysseric ne pousse dans le but vide.

Nice et Evian grapillent

Commentaires   

+1 #1 CorsicaNissart 05-04-2015 10:17
Lorsqu'on ne prend pas " assez tôt " conscience du danger qui guette le club, on découvre " trop tard ":
1) Que la soit disant minorité ( quelques cas isolés )de supporters imbéciles, sont en réalité une minorité grandissante pour ne pas dire une majorité de cette " fameuse tribune " qui après avoir été tant louée est mise, à ce jour au banc des accusés " co - responsables " au même titre que le Président, le coach et tutti quanti de l'ensevelisseme nt du Gym !!
2) Que si l'on a les meilleurs lauréats aux cartons en plus des joueurs de la même matière, on a les pires éléments de la L1, exceptés les rares jeunes en devenir que sont AMAVI MENDY PLEA auxquels j'ajoute: GENEVOIS EDOUARDO BAUTHEAC et à un degré moindre: POUPLIN HULT MAUPAY BOSETTI. C'est trop juste pour assurer une place en L1. Les meilleurs joueurs partis + les erreurs de castings font que malheureusement tout porte à croire que cette année "après s'être sauvé la saison dernière "in extrémis" grâce à OSPINA < comme je le craignais depuis la fin de saison 2012 2013 > on est bon pour la charrette !!!

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir