Hier soir, la Ligue (LFP) a communiqué ses sanctions suite aux incidents à la fin de la rencontre Nice - Bastia. Des sanctions profondément scandaleuses avec deux matches à huis clos partiels + 1 en sursis. Alors pourquoi disons-nous cela? Non, nous ne croyons pas à un complot anti-niçois mais nous affirmons que le Gym n'est pas traité comme les autres clubs. Il suffit pour cela de regarder les dernières sanctions infligées à certains clubs pour des faits similaires.


Quelques exemples récents:

 

 

 


Incidents lors de Lens-Brest : une amende de 20 000 euros infligée au Racing de Lens


Après les incidents qui avaient marqué la fin de la rencontre Lens – Brest à Bollaert le 9 mai (usage d’engins pyrotechniques, envahissement du terrain), le RCL pouvait craindre une lourde sanction.


Lors du dernier match de la saison à Bollaert, des spectateurs avaient envahi le terrain.


La commission de discipline de la LFP a finalement infligé une amende de 20 000 € (dont 5 000 € avec sursis).(La voix du nord)

 

 

Jeudi soir, la commission de discipline de la Ligue a infligé une amende de 20 000 € dont 10 000 € avec sursis pour l’envahissement du terrain pour le Stade Rennais.


Les faits s’étaient déroulés lors du match Rennes-Nantes, le 29 septembre. Une poignée de supporters avaient envahi la pelouse.


Le Stade Rennais s’en sort bien avec cette sanction assez légère, alors qu’il avait déjà été sanctionné à 5 000 € d’amende en janvier 2013 pour l’envahissement de la pelouse également à l’issue de la demi-finale de la Coupe de la Ligue contre Montpellier. Cette fois-ci, le club risquait pourtant un ou plusieurs matchs à huis clos.(Ouest France)

 

 

20 000 euros d'amende pour les Verts


Saint-Etienne a de son côté écopé d'une amende de 20 000 euros pour "l'intrusion de supporters stéphanois sur le terrain et les jets de nombreux objets ayant notamment entraîné l'interruption du match à la 42e minute", a précisé la LFP.

 

L'ambiance de ce derby remporté par Lyon (2-1) avait été particulièrement électrique. Joël Bats avait mis le feu aux poudres avant le coup d'envoi en accrochant une écharpe de l'OL au filet de la cage située devant le Kop Sud de Geoffroy Guichard en signe de solidarité avec les supporters lyonnais, interdits de se déplacer par arrêté préfectoral. Le président de Lyon Jean-Michel Aulas avait ensuite accusé le gardien de l'ASSE Stéphane Ruffier de l'avoir frappé dans le dos dans le couloir menant aux vestiaires après la rencontre. Eurosport


Aucun match à huis clos, que des amendes... et à Nice?

 

Sommes-nous tous égaux face à la LFP, il faut croire que non!


Merci pour ses recherches à Keyzer Sozé

Commentaires   

#2 Ganouner06 14-11-2014 23:00
Vous savez on peut menacé pleurer raler tout ce que vous voulez mintenant ça servira a rien c'est fait et surtout une chose il ne faut pas s'arreter la tenpi qu'ils aillent se faire enculer c'est mange merde c'est tout ce qu'on peut leur dire mais moi je dis on se tient a carreau on se fait petit parce que quand ils parlent de Nice c'est que quand sa ne va pas donc mintenant on lache l'affaire comme j'ai dis cela ne servira a rien et on supporte l'equipe car elle ont a vraiment besoin parceque franchement j'ai pas envi de passer une saison de merde surtout a cause de ça ils faut que tout le monde tire vers le haut et on leur montrera que rien d'autre a part nous supporters et joueurs pourront desendre notre équipe et la ils seront dégouté que mm c'est sanction nous ferons pas autant mal qu'ils espereraient Niçois on est toujours la :lol:
#1 tony 14-11-2014 16:53
pourquoi le Président RIVERE admet il cela sans se rebiffer !!Y a t il une instance superieure pour faire Appel de cette décision .Il faudrait le faire savoir dans les médias !!!

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir